Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 06:50
Odisi à La Guinguette du Parc de Forest, le 22 juin 2017

Odisi à La Guinguette du Parc de Forest le 22 juin 2017

 

18h25, un petit vent s'est levé, soudain la température est tombée de 34° à des normes moins accablantes, sauf dans ton automobile, garée en plein soleil.

T'as la clim, elle a dit, pas con, t'as répondu, et t'es parti vers le parc de Forest.

A 19h, un couple hétéro peaufine son soundcheck en s'appliquant sur 'Jimmy' de Moriarty, puis sur 'Castle on the hill' de Ed Sheeran.

Voilà, on revient d'ici une petite demi-heure, annonce Odisi.

Pas la peine de te perdre en conjectures, lui, le petit roux, Florian Léonard et elle, grandes lunettes, top en dentelle et jupe blanche, Guillaine Goosse, t'expliquent, Odisi= One Day In San Ignacio.

Si ils se sont dit oui à Belize, on l'ignore!

Précisions: ce soir c'est leur première prestation publique, mais le couple fait partie des Goodman's qui ( on les cite) revisitent et adaptent à leur sauce nombre de cartons musicaux, actuels ou historiques, en n'omettant aucun style ni artiste: du jazz au hip-hop, de Puggy à Calvin Harris...

Le cocktail proposé par Odisi est similaire mais en formule duo.

Monsieur chatouille une acoustique et chante, Madame chante et, très rarement, plaque deux accords sur un ukulele.

 

19:35, un couple de pointilleux ne digère pas le léger retard apporté au programme.

Odisi prend place, Guillaine entame ' Riptide' de Vance Joy, Florian la rejoint pour le refrain, l'air est doux, les harmonies plaisent aux enfants, aux bébés, à la famille, nombreuse, ayant squatté la guinguette, et aux touristes profitant des derniers rayons d'un astre généreux.

Ambiance chill assurée, disait la pub, elle n'a pas menti!

Mêmes tonalités mellow avec ' Stolen Dance' de Milky Chance, Odisi semble avoir signé un pacte de non-agression!

Quelques banalités et messages personnels précèdent le chaloupé 'Come' de Jain auquel succède ' I follow rivers' de Lykke Li, qui a cassé la baraque chez nous dans la version de Triggerfinger.

Belles voix, harmonies sucrées, accompagnement discret, on comprend que le groupe essaye de se vendre pour animer mariages, vernissages ou soirées lounge, c'est plus distrayant que le bruissement des vagues, combiné aux piaillements des mouettes.

Vont s'enchaîner: Rag'n'Bone Man, 'Human' - Adele, ' Hello', deux danseuses en piste - Pauline Croze, 'Quand je suis ivre', merci d'avoir déterré cette petite merveille, et, non, Florian, l'accent de Namur n'a gêné personne - puis, toujours en mode pop mélancolique, Sam Smith, ' Stay with me'.

Odisi nous propose un petit tour en Suède avec 'Tove Lo, ' Habits' , mais petit à petit, tu perds le fil, le plan easy listening, lisse à l'extrême, lasse à la longue, tu ne fais pas partie du clan familial, ni de la caste des connaissances, donc tu ne vas pas t'extasier devant leurs aptitudes musicales ou vocales, o k, le rendu est agréable, mais l'exposé manque cruellement de relief.

Direction la buvette tandis que Florian dédie ' Beat it' à un Tonton qui ne tousse pas.

Ed Sheeran avait servi de soundcheck, voici la version complète du bucolique ' Castle on the hill' ... I’m on my way, driving at 90 down those country lanes...

On a déjà entendu des centaines de version de 'Toxic' de Britney Spears, on classera l'exercice d'Odisi dans la catégorie " sage et inoffensif"!

Pour tous ceux qui n'ont pas pu se payer un ticket pour Coldplay, voici ' Hymn for the week-end'.

Feuillet de lyrics suivant, le libellé mentionne ' One day, reckoning song' , méconnaissable sans le timbre si particulier d'Asaf Avidan.

C'est en 2012 que Imagine Dragons sort ' Radioactive', le titre fait longtemps du surplace dans les charts avant d'exploser en avril 2013.

C'est ce dernier morceau, passé dans le blender, qui achève la prestation du duo, évidemment, la smala exige un bis et tandis que tu te diriges vers l'Avenue des Villas, Odisi lâche ' Lean on' de Major Lazer/DJ Snake.

Rentré chez toi, tu t'es versé un Bourbon, bien tassé, pour refouler cette impression d'onctuosité qui te collait dans le palais.

 

 

 

 


 

Odisi à La Guinguette du Parc de Forest, le 22 juin 2017
Odisi à La Guinguette du Parc de Forest, le 22 juin 2017
Odisi à La Guinguette du Parc de Forest, le 22 juin 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents