Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 18:26
Gov't Mule - De Roma- Antwerpen ( Borgerhout) - le 6 juin 2017

Gov't Mule - De Roma- Antwerpen ( Borgerhout) - le 6 juin 2017

 

GOV'T MULE - De Roma, Antwerp (BEL) - 2017.06.06

Line Up:
Warren HAYNES : Guitars - Vocals.
Matt ABTS : Drums.
Danny LOUIS : Keyboards, Backing Vocals - Guitar.
Jorge CARLSSON : Bass - Backing Vocals.

Set 1
01.Hammer and Nails.
02.Rocking Horse.
03.Time To Confess.
04.Million Miles From Yesterday.
05.I Believe To My Soul.
06.Sco-Mule.
07.New World Blues.
08.Revolution Come, Revolution Go.
09.Slackjaw Jezebel.

Set 2
01.World Boss.
02.Mother Earth.
03.About To Rage.
04.Sarah, Surrender.
05.Stone Cold Rage.
06.Drums Solo.
07.Dark Was The Night, Cold Was The Ground.
08.Thirty Day In The Hole / I Don't Need No Doctor (Medley)
09.Feel Like Bush.

J'adore ce côté imprévisible de la vie, un jour où tu te demandes en soupirant ce que tu vas bien pouvoir faire pour meubler une soirée qui ne s'annonce pas des plus animées. Et puis tu reçois un message d'un pote qui te demande : "Ready for tonight, Gov't Mule in Antwerp?" Mon sang ne fait qu'un tour comme on dit dans les romans et me voilà trépignant d'impatience, attendant 17:45 comme l'heure de la libération. Et hop, let's go avec Paul, compagnon musical de longue date et de Luc, autre pote et collègue du rail. Direction Anvers ou Antwerpen si tu es chatouilleux au niveau orthographe communautaire. La salle De Roma, une découverte en ce qui me concerne. C'est marrant cette dénomination latine dans un quartier qui ne l'est pas, mais alors là, pas du tout. C'est rempli de barbus! Un instant je crois apercevoir ZZ Top sur le trottoir, mais je me suis gouré, les Texans portent des jeans et pas des djellabas. On se trompe parfois. Alors, pour trouver une place où caser ton véhicule parfois biliaire, il faut tuer quelqu'un, ou presque. C'est une folie! Enfin, au bout d'une longue période de "là? Non, merde c'est un garage. Et là? Non c'est trop court" la chance qui sourit aux débutants nous fait un gros clin d'œil et nous nous garons enfin à côté d'une Porsche. Si une bagnole doit être volée sur le parking, ce sera celle-là, alors autant te garer
à côté, la seule chose que tu peux craindre, c'est quelques griffes sur ton capot, là où les "emprunteurs" auront déposé leurs outils de travail. Mais laissons de côté ces stéréotypes éculés (toi-même !) et cheminons de concert vers la salle...de concert. Nous pénétrons dans cet antre qui a vu passer des artistes prestigieux si on se réfère aux tickets exposés dans les nombreuses vitrines de la galerie d'accès. Au niveau des prix c'est à te rendre fou. On se fait arnaquer depuis des années par des promoteurs avides et rapaces pour qui seul le bruit du tiroir caisse est source d'orgasmes. La salle peut accueillir 1.850 personnes mais ce soir et vu la publicité exclusivement faite en terre néerlandophone autour de l'événement, on se retrouve environ 400 fans à avoir fait le déplacement. Après un vestiaire obligatoire/verplicht mais gratuit nous voici appuyés sur les barrières du premier rang, un peu sur la droite de Warren, ça tombe plutôt bien vu que c'est lui que nous sommes venus voir et écouter. Ce soir, nous aurons droit à 2h30 de concert réparti en deux sets. Le son est impeccable et surtout, pas assourdissant. Nous découvrirons ainsi quelques titres de "Revolution Come, Revolution Go" le nouvel album de Gov't Mule qui est sur le point de sortir. Ah oui, j'avais oublié de te préciser que le groupe de Warren s'appelle Gov't Mule, il n'a pas fait que jouer dans le Allman Brother Band. Le premier set, long d'environ soixante minutes est un peu "light" dans le sens où l'approche est plus psyché dans les sonorités et les ambiances. Certaines impros vont même déconcerter pas mal de curieux non coutumiers de ce type d'exercice. Les deux derniers opus du premier set sont pourtant avant-coureurs de ce qui nous attend après la pause de vingt minutes pendant laquelle le natif d'Asheby, Caroline du Nord, mange sa lasagne en toute décontraction. Retour sur scène, toujours avec ce signe "V" exécuté à l'adresse du public. Au niveau dialogue, c'est assez limité mais de toutes façons c'est par sa musique qu'il nous livre ses plus belles phrases. Si on excepte le latino-funky "Sarah Surrender", ce deuxième set est beaucoup plus heavy blues, et ce, pour le plus grand bonheur du public qui manifeste sa satisfaction de façon notoire. Quelques grands moments de bravoure dans les soli de guitare de Warren qui reste un maître en la matière. Modification de la setlist juste avant le rappel, "Elmo" passe à la trappe au bénéfice du medley "30 days in the hole / I don't need no doctor" de Humble Pie et ce pour le plus grand bonheur de tous. On aurait tant voulu un petit hommage au défunt Duane Allman avec la reprise d'un ou deux titres des ABB mais il n'en fut rien. On se quitte heureux et satisfaits de cet excellent concert qui a fait la part belle aux deux albums que sont « Revolution Come, Revolution Go » et « Dejà Voo Doo » donc au revoir sur le titre « Feel Like Bush.» On prend rendez-vous pour Luxembourg ce jeudi 8 juin. Alors, à ce soir pour une nouvelle ruade de la Mule?

Mitch "ZoSo" Duterck

Gov't Mule - De Roma- Antwerpen ( Borgerhout) - le 6 juin 2017
Gov't Mule - De Roma- Antwerpen ( Borgerhout) - le 6 juin 2017
Gov't Mule - De Roma- Antwerpen ( Borgerhout) - le 6 juin 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch ZoSo Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents