Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 13:55
The Narcotic Daffodils- Blue Note Pub- Halle - le 29 avril 2017

The Narcotic Daffodils- Blue Note Pub- Halle - le 29 avril 2017.

 

Depuis début mars, le Blue Note, le légendaire établissement, sis sur la Grote Markt à Halle, est géré par de nouveaux tenanciers, Dirk van Heymbeeck et Jens Luypaert ont convenu d'en faire un pub, ils ont également l'intention d'augmenter la fréquence des concerts. Une excellente nouvelle, d'autant plus que pour le dernier samedi du mois, ils ont invité The Narcotic Daffodils, que tu avais manqué au Prog-Résiste à Soignies.

 

21:00, annonçait facebook, à 21:20, les jonquilles nouvelle formule prennent place pour présenter leur dernier délit, 'Summer Love', pour mal de gens leur album le plus cohérent.

Les vétérans Flupke Declercq (bass), happy birthday tardif, menneke, et Simon Rigot (orgue/sitar), plus les jeunes pousses, rode Maria Van Assche ( guitar), Luna Dop ( vocals, claviers) et Arne Schollaert ( drums) , non, rien à voir avec l'entraineur du FC Nivelles, ont pris place près de la vitrine donnant sur la Basilique Saint-Martin.

Les clients quittent la terrasse pour s'engouffrer dans le zinc, Simon Shankar adopte la position du yogi afin de manipuler l'encombrant sitar, la mignonne Luna s'en va pianoter, Arne et Maria sont concentrés, Flupke se flanque près du comptoir, pas pour fuir l'Agent 15, mais stratégiquement c'est la meilleure place si t'as une petite soif.

Goeienavond Halle, wij zijn de Nar Nar, id est Narcotische Narcissen, nous avons un nouvel album, mais nous commençons le set avec le plus ancien 'Back from Calcutta with Mister Jacky'.

Tout le monde embarque dans le psychedelic spaceship, après une longue intro hindoustanie pour plaire au rajah local, Luna agrippe le micro, Simon la remplace à l'orgue, le Blue Note va planer. Luna avait prévenu.... I put a spell on everything I see, tu ne quittes pas le caniche, assis près du comptoir, des yeux, elle est capable de le transformer en éléphant.

Soudain la plage acide vire rondo infernal pour exploser avant l'atterrissage à Zaventem, y a -t-il un pilote dans l'avion, Mister Jacky?

'Summer Love' tourne déjà sur nos ondes, logique ce titre déménage sérieusement, les choeurs dignes du ' For your love' des Yardbirds ( Clapton n'aimait pas) , le chant névrosé de Miss Doppée, et la vista des autres devraient amener cette plage dans les charts.

Et ce n'est pas le petit souci technique que Luna a connu avec un jack récalcitrant, au secours, Simon, qui aura inquiété Halle.

Le copain de Quick emmanche 'Naturally High', la troupe embraye sur un chant choral aussi beau qu'un titre des Beach Boys. Comme Maria est fan de Ritchie Blackmore, elle décide d'accélérer le tempo, calme toi, petite, retour aux sonorités flower power, puis le manège reprend...I'm feeling high ... déclame Luna, du coup le bolide reprend de la vitesse, la semaine prochaine il compte participer aux 500 miles d'Indianapolis, Stirling Moss est prévenu, il va y avoir du sport.

Jean-luc JHell Berge et Mike Florida, un hooligan notoire, tous deux complices du sieur Declercq au sein des Gabbalovers se sentaient très high, ils ont eu quelques difficultés à refouler le sol pour se commander une bière titrant plus que la pils.

Sur scène ils poursuivent leur trip avec 'You can't get' , Simon and co n'ayant jamais caché leur admiration pour Earth and Fire, nous rappelle au bon souvenir de ces géniaux Bataves emmenés par une Jerney Kaagman impériale, et flanquée e.a. par les frères Koerts, baptisés the Singing Twins.

Réapparition du sitar pour la plage maîtresse de l'album, ' Atomic 53' .

Wat zeg je, Fritz?

Si c'est loin, Katmandou... tu tournes à gauche, tu verras un barbu déguenillé, il vend des pastilles, tu lui refiles 20€, tu en suces une et tu y es, si tu vois George Harrison, tu le salues!

Flupke: après Atomic 53, voici l'Atomium 58, allez, allez, oui, ils se reforment, le morceau s'appelle Bruxelles, une fois!

Encore un tube en puissance, le bassiste, bilingue, se voit confier le rôle de la stagiaire de la STIB, chargée d'annoncer les stations traversées.

Personne n'est descendu avant le terminus!

Un cyclone imminent est annoncé, voici ' Guardians' du garage psych rock tourbillonnant, puis la copine de Pierrot prête-moi ta plume indique que la suivante, 'Hypnotysed', is all about flower pot men.

Les Shocking Blue ont vu un lapin blanc, du coup les Missing Links réagissent ' You're driving me insane'.

Euh, les petits gars, nous sommes en 2017!

C'était mieux avant, entends-tu derrière toi, il faut en convenir, c'était mieux avant!

Voilà, tous les titres du dernier album ont passé la revue, we eindigen met een oldie, ' Go fuck yourself with your cat on the roof'!

Euh, je souffre du vertige!

Tu aimes le psychédélisme, ne reniant ni le punk, ni les préludes ou fugues de Bach, tu aimes les chats, tu te branles de temps en temps... tu vas adorer les Narcotic Daffodils.

 

Les fans et les curieux réclament un dessert, d'accord acquiesce Simon, on vous sert une version mini-jupe de ' Summer Love'.

Twiggy s'est mise à danser, tout ému, t'as commandé une bière, les jonquilles ont remballé leur brol, un second band était prévu au programme.

Vers 23:10', ils commençaient à monter leur matos, t'as mis les voiles!

 

Les Narcotic sont en showcase à la FNAC City 2 le 3 juin!

 

 

 

 

 

 

The Narcotic Daffodils- Blue Note Pub- Halle - le 29 avril 2017
The Narcotic Daffodils- Blue Note Pub- Halle - le 29 avril 2017
The Narcotic Daffodils- Blue Note Pub- Halle - le 29 avril 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents