Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 11:33
Sari Schorr and the Engine Room feat Innes Sibun - Spirit of 66 - VERVIERS - le 17 avril 2017

SARI SCHORR and THE ENGINE ROOMSpirit of '66, Verviers (BEL) – 2017.04.16

Line Up :
Sart SCHORR : Lead Vocals.
Innes SIBUN : Guitar - Backing Vocals.
Kevin JEFFRIES : Bass Guitar &-Backing Vocals.
Anders OLINDER : Keyboards.
Kevin O'ROURKE : Drums

Setlist :
01.Ain't Got No Money.
02.Demolition Man.
03.Cat And Mouse.
04.Where Did You Slep Last Night. (Nirvana Cover)
05.Roack And Roll. (Led Zeppelin Cover)
06.Lettin' Go.
07.Kiss Me.
08.Untitled Instrumental.
09.I'll Be There.
10.Oklahoma.
11.Black Betty. (Ledbelly Cover)
12.Damn The Reason.
13.I Just Want To Make Love To You. (Etta James Cover)
14.Work No More. (Walter Trout Cover)
15.Stop In The Name Of Love. (The Supremes Cover)
16.Aunt Hazel.
17.Odrinary Life.

Soirée découverte en ce lundi soir, cela fait à peine deux semaines que j'ai découvert Sari Schorr. La New-Yorkaise de Brooklyn est ni plus ni moins considérée comme la nouvelle étoile montante du blues. J'en veux pour preuve que c'est le célèbre Mike Vernon qui à produit son album. Je vois que tu te poses des questions, je t'entends cogiter jusqu'ici. Mike Vernon, ça te dis quelque chose hein ? Allez, je t'aide, c'est le gars qui a produit des albums de Fleetwood Mac, Ten Years After, John Mayall + The Blues Breakers, Savoy Brown ou encore David Bowie pour ne citer qu'eux. Tu avoueras qu'il y a pire pour ton premier album, d'autant plus que c'est Mike en personne qui a offert ses services à Sari après avoir assisté tout à fait par hasard à un de ses concerts à Memphis. Douze chansons trouvent place sur le premier album « A Force of Nature ». Et pour couronner le tout, les guests se bousculent au portillon pour jouer avec Sari. C'est ainsi que nous retrouvons Innes Sibun à la guitare (ex Robert Plant, Roger Chapman, Chris Farlowe), le guitariste Walter Trout (plus besoin de vous le présenter), et son homologue Oli Brown (RavenEye), Mike Vernon aux percussions ou encore le claviériste John Baggott (Robert Plant, Portishead, Massive Attack). On aurait tort de se plaindre ! Ca c'est pour l'album studio, maintenant il faut assurer la même cohésion sur scène sous peine de perdre tout l'influx et c'est Innes Sibun qui sauve la situation en proposant de tourner avec le band. Il faut encore trouver trois musiciens. T'inquiètes pas car le bassiste c'est Kevin Jeffries, c'est le bassiste de Roger Taylor de… Queen. Au claviers, nous retrouvons Anders Olinder, le pianiste de jazz suédois et à la batterie, Kevin O'Rourke (ex Loyd Cole). Ca c'est fait !
Sari qui s'estime bénie des Dieux s'embarque donc pour la
première fois en tant que leader d'un groupe pour une tournée européenne et anglaise de quatre mois. Nous avons rendez-vous pour une interview à 19.30 et nous rejoignons le backstage du '66 que tous ceux qui y ont joué un jour connaissent. Pendant trente minutes nous allons faire connaissance et Sari se révèle être une des artistes les plus enthousiastes et les plus sympathiques qu'il m'ait été donné de rencontrer. Nous avons un groupe commun préféré : Led Zeppelin ! Ceci explique sans doute cela. Elle me dit « Hé tu sais, on reprend « Rock And Roll » ce soir, je te le dédicacerai, ce qu'elle fera, thanks Sari. Alors qu'elle est Américaine, d'origine russe, c'est vers le blues anglais qu'elle se tourne dès son plus jeune âge, c'est là qu'elle trouve ses favoris. Et on sent toutes les influences dans ses compositions.

Il est déjà temps de rejoindre la salle, le concert va bientôt commencer. Peu de monde ce soir mais quelle ambiance mes enfants ! C'est du tonnerre de Dieu! La voix éraillée de Sari qui s'orne d'un vibrato naturel, n'est pas sans rappeler la grande Janis Joplin. La belle alterne le blues profond et le heavy blues, soutenue à merveille par ses Engine Room boys. Au cours des 95 minutes que nous passerons en sa compagnie, Sari alternera les compositions personnelles e les reprises avec le même bonheur. Une mention spéciale au titre « Black Betty » de Ledbelly que Ram Jam avait popularisé en son temps. Pour ce titre qu'elle a été invitée a interpréter sur la scène du prestigieux Carnegie Hall lors d'un concert hommage à l'artiste, Sari s'est dit qu'elle ne pouvait pas l'interpréter à la Ram Jam. C'est pourquoi elle s'est plongée corps et âme dans le texte de la version originale et surtout dans le contexte politico-social de l'époque pour en faire une version toute personnelle que vous pourrez découvrir sur l'album. Au niveau des reprises, Led Zeppelin, Etta James, The Supremes ou encore Walter Trout ont chacun droit à une magnifique interprétation d'un de leurs standards. La version de « I Just Want To Make Love To You » d'Etta James est toutefois beaucoup plus proche de celle de Foghat que de l'originale. Les quatre musiciens s'en donnent à coeur joie et Innes Sibun prouve à ceux et celles qui ne le connaissaient pas encore, pourquoi c'est un grand guitariste. Son jeu est tranchant à souhaits, sans recourir à une débauche d'effets, juste un peu de distorsion là où il faut, Innes nous embarque dans son univers, celui du blues qu'il possède à merveille. Un gros coup de coeur pour le fabuleusement heavy « Damn the Reason » et le très saignant « Demolition Man »

On se quitte sur le très beau et très poignant « Ordinary Life » au cours duquel Sari nous montrera qu'elle peut également se faire tendre et câline. C'est un merci à la vie qui lui sourit. Espérons que nous la reverrons bientôt. En tout cas, moi j'y serai.

Retour sur les autoroutes presque désertes avec mon pote Dominique en Mr. Cab driver de luxe qui maintien l'aiguille du compteur de vitesse à la verticale, et moi, j'ai en tête une voix qui m'enchante et des notes qui s'envolent tout là-haut, tout le temps…

Mitch « ZoSo » Duterck

Sari Schorr and the Engine Room feat Innes Sibun - Spirit of 66 - VERVIERS - le 17 avril 2017
Sari Schorr and the Engine Room feat Innes Sibun - Spirit of 66 - VERVIERS - le 17 avril 2017
Sari Schorr and the Engine Room feat Innes Sibun - Spirit of 66 - VERVIERS - le 17 avril 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch ZoSo Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents