Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 14:16
Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017

Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017

 

Jacle Bow à la conquête de la Wallonie!

Si en Flandre, le jeune groupe, désormais bruxellois, s'est fait un nom avec des passages récents à la Lotto Arena ( avant Kensington), à Leffinge ( De Zwerver), un crochet par les Pays-Bas et un sold-out à l'Ancienne Belgique ( ok, c'est pas tout à fait la Flandre), la partie francophone du pays restait à la traîne, malgré les coups de pouce de Classic 21 qui croit fermement en un avenir rose pour la bande à Jonas Bastijns. et programme régulièrement le groupe.

Annick et toute l'équipe du Zik-Zak ont eu la bonne idée de les inviter à Ittre ce samedi, avant que le band ne devienne inaccessible pour les salles plus humbles.

Le Brabant-Wallon a répondu présent!

 

Jacle Bow tenait à avoir les Amstellodamois de Indian Askin comme support.

Malgré la distance, Indian Askin avance 300 bornes, Mappy corrige: 245,897 km, donc +/- 500 km aller/retour sur des autoroutes chiantes, le quatuor, Sound of 2015 aux Pays-Bas et bombardé meest belovende act van 2016 par De Volkskrant, s'est donné à fond sur la spacieuse scène de Virginal et s'est ainsi fait une centaine de nouveaux fans.

Nelson "Chino" Ayala ( le fabuleux chanteur/guitariste extraverti) Ferry Kunst ( un artiste/bûcheron aux drums) , Jasja J Offermans ( une attrayante bassiste blonde) et Bart van der Elst ( guitare et claviers) ont sorti un premier full album, 'Sea of Ethanol, en 2016, l'objet fut immédiatement album van de week chez 3FM ( Nederlandse Publieke Omroep).

Ils ouvrent avec le rock ' Better one', une plage remuante de cette rondelle.

Les deux guitares cinglent, la basse de Jasja pulse sérieusement et, à l'arrière, le gars des Beaux-Arts, pas encore topless, cogne sur tout ce qui l'entoure.

Dans la même veine les tulipes proposent ' Asshole down', sorti en single.

Amorce aux keys pour ' Crazy' à ne pas confondre avec la scie de Gnarls Barkley, ici tu entendras un psyche blues de haute tenue.

La Hollande nous avait déjà envoyé Jacco Gardner, oublie Jett Rebel s t p, désormais il faudra tenir compte de Indian Askin.

Le ton récitatif de ' Island' nous fait penser à Marc Bolan, époque Tyrannosaurus Rex donc avant 'Get it on'.

Sur scène ça bouge grave, il n'y a que Bart qui reste relativement posé, les autres s'agitent frénétiquement.

Ferry attaque ' Really wanna tell you' à l'arrière-plan punky, Jasja tapote un synthé, Chino se retrouve à genoux.

' Pardon me' rocke comme avant la naissance des gadgets utilisés pour la synth pop et ' Answer', qui clôture le set, secoue encore davantage.

Indian Askin a fait forte impression!

 

Jacle Bow

Fin janvier, Jonas Bastijns ( vocals, guitare) - Karel Van Mileghem ( basse, banjo) - Guillaume Lamont ( guitare) et Joris Thys ( drums) avaient étonné l'Ancienne Belgique lors de la présentation du CD 'What's All That Mumble About' , la prestation fournie à Ittre aura été du même calibre.

Ils ont eu du boulot au stand merch, à côté d'une Annick souriante ( elle tient à nous rappeler qu'elle n'est ni coiffeuse, ni chasseuse, ni groupie... dont acte!).

Comme à Bruxelles, Jacle Bow ouvre le bal par ' High for your lover', on adore ce début ...she's my be bob a lula...

Là-haut, Gene gueule: moi aussi!

' Street fight', résultat de cette échauffourée: six points de suture!

Un mix réussit entre Oasis et les Faces, le timbre éraillé de Jonas convient parfaitement à ce rock aux couleurs années 60.

Après ' Run part 1' qui se lit sur les trois écrans de télévision achetés au Kringwinkel, le groupe propose le stonien ' Niki' et, comme le concert est soutenu par Classic 21, on vous en joue un de classique, ' Coming up' de Sir Paul.

Quel est le con qui a avancé que McCartney n'a composé que des mièvreries?

' Suit yourself' était notre tout premier single, il aurait plu à Steve Marriott .

Tu dis, Johnny?

T'as déjà entendu la phrase... I've heard the news today, oh boy... quelque part, étonnant!

Un banjo, une acoustique, un bottleneck, voici le titletrack de l'album: ‘What’s All the Mumble About’.

Ittre est prévenu, il s'agit de roots rock.

Ittre a applaudi à la fin du morceau, un autre mec, là-haut , a dit au Bon Dieu: je redescends voir ce band.

Il s'appelait pas Ronnie?

Place au disco/groove avec 'Lucky' .

Non, ce n'était pas la bande à Jagger/Richards, ce morceau est à nous!

Plus calme, voici ' What about' et vous l'avez compris maintenant, nous plaçons les Beatles en haut de l'échelle, après Macca, il est normal de rendre hommage à John Lennon.

Leur version de 'Cold Turkey' n'est pas vraiment glacée, la dinde était truffée d'explosifs!

Pour les promoteurs immobiliers du coin on a composé ' House for sale', garantie saine, sans cafards, termites, beetles et autres nuisibles!

D'après le programme, le poisseux ' Rightless 'et ses ooh ooh ooh racoleurs achève la soirée.

 

C'était une courte sortie, Elo avait espéré ' C'est ma vie' , ce fut 'Walk on the wild side'.

Jonas a promis de sortir le titre d'Adamo en single!

 

Vite, une dernière pintje avant de reprendre la route.

See you next week Ittre: le 10, The Von Dead - le 11, Hullabaloo plays Muse!

 

 

Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017
Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017
Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017
Jacle Bow + Indian Askin au Zik-Zak, Ittre, le 4 mars 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents