Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 15:28
Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017

Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017

 

Une organisation: Live Nation!

Dans l'après-midi: Some last minute tickets for tonight's concert are on sale again! No time to waste...

Le soir, peu avant 19:00; une file immense sur le boulevard Anspach, comme d'habitude, JP et ses objectifs sont tout devant, toi, tu te retrouves face au Bonnefooi.

 

 

 Newton Faulkner débute à 19:45'

Newton ne gravite pas, Faulkner n'écrit pas, Newton est roux, Faulkner adopte le chignon pour nouer ses dreadlocks.

Newton possède plusieurs guitares et une loop-station, un pied martèle un kick-drum,  Faulkner chante.

Newton est originaire du Surrey comme Faulkner.

Si tu consultes les notes le concernant tu apprends qu'il existe cinq albums, le rouquin nous confiera qu'un sixième est en gestation.

Genre?

De l'indie folk aimable, mais pas criant d'originalité.

Bonjour, ça va, in French, suivi par ' Where to start'.

C'est pas une question, le morceau a été baptisé ainsi.

Voix claire, jeu de guitare ciselé, pas mal!

' I need something' , encore mieux, du pop-folk bienveillant et humble, ...I don't believe in myself... ton voisin, un émule de Sigismond: je reçois tous les soirs de cinq à sept, 50€ pour une 30'!

Il se gargarise, comme Yuri!

 Voulez-vous chanter avec moi?

Non, c'est pas Labelle, le singalong brumeux se nomme ' Clouds' .

Il enchaîne sur la ballade 'Dream catch me' changeant de rythme au second chapitre, l'AB bat des mains.

Pouvez-vous m'accompagner pour ' Gone'?

Why not, répond Simon!

Un bourdonnement atroce se fait entendre, il interrompt son discours, désolé j'ai appuyé sur une mauvaise pédale.

Il reprend, même cinéma, well, I have to sing another song, ' Gone' is gone!

Il attaque le rythmé 'Passing planes' avant d'annoncer une toute nouvelle composition pour laquelle il s'aide d'une guitare électrique, 'Hit the ground'.

Bien, gars!

C'est la merde, un voisin qui tape à contretemps et à mauvais escient, à l'hospice, les vieux!

Sur scène, le folksinger a amorcé ' Against the grain' qui n'est pas un trip hop signé UNKLE.

La dernière, une version cabaret de 'Bohemian Rhapsody' a déclenché l'enthousiasme.

Newton Faulkner vient de sauver la mise!

 

21:00 Amy Macdonald.

Directives pour les photographes accrédités: vous pouvez prendre des clichés pendant 90 secondes pendant les trois premiers titres.

Ils ont ri!

Le band: un bassiste exubérant et doué ( Jimmy Sims) , le mec a tourné avec Bryan Ferry/ aux drums, sans doute  Matt Racher/ probablement, Thom Kirkpatrick  comme homme à tout faire ( keys, guitar, ukulele, mandolin)/ Sam Lewis  ( guitar) et Shannon Harris ( Lily Allen, Rod Stewart...)  aux claviers et free-reed aerophone.

Le dernier album de l'Ecossaise se nomme 'Under Stars', c'est par le titletrack qu'elle entame le show.

Typiquement Macdonald, cet hymne efficace !

Elle enchaîne sur ' Don't tell me that it's over' de 2010, d'emblée tu constates qu'en sept ans pas grand chose n'a changé, sa voix reste un atout, son folk rock énergique, rappelant Texas, t'amène à battre des mains et à secouer la tête sans trop réfléchir.

L'orgue entame ' Spark' tandis que la  gentille Amy,  à l' accent écossais inimitable, salue Bruxelles, après 90'' d'étincelles, les  chasseurs d'images peuvent faire leurs valises et retourner chez eux.

Il y a 15 ans, j'ai rédigé ' Youth of today', avec le recul je constate que le morceau ne reflète plus mon état d'esprit, I am old now!

D'accord, 29 ans, c'est old!

Second crowdpleaser: 'Mr Rock'n'Roll', Bruxelles savoure, ton voisin bat des mains hors de propos, au lit, les seniors!

You are a very smiling audience, buy my album, please, it is verrrry, verrry good, voici le premier single ' Dream on' .

Avant d'entamer le singalong ' Slow it down', une voix mâle s'élève ' Julian, marry me', ce qui déclenche l'hilarité sur scène et dans le public.

Amy: Julian are you going to marry that guy?

J'attends mon anniversaire!

' The 4th of July' prévu comme hymne à la gloire des States est devenu une ballade, only God and Trump know why.

Amy n'est pas comparable aux Monty Python, mais son sens de l'humour est aiguisé.

This one is called ' Pride', il a fallu questionner ta voisine pour être certain d'avoir bien compris.

Le show est bien huilé, le band est talentueux, la fille sympa, son chant impeccable, malgré tout un sentiment de monotonie te gagne, pas de surprises, pas de coups d'éclat!

Les fans s'en balancent et se montrent satisfaits.

D'ailleurs une madame  la prie de chanter ' Flower of Scotland', gentiment, Amy se prête à la requête avant de revenir au programme avec ' Listen to the music' , une chouette cover des Doobie Brothers.

Toujours en mode upbeat, elle enchaîne sur 'Poison Prince' avant de se confier à nous et de relater son horreur de se retrouver pôle d'attraction, devoir tourner des clips la rend malade, toutes les autres joyeusetés inhérentes au statut de pop star ne l'amusent guère.

Ce long discours précède ' Automatic' suivi par le nerveux  'Love Love'.

Si vous achetez 'Under stars' en version de luxe, vous entendrez deux moutures de 'The rise and fall', une acoustique et une plus musclée.

Place aux tubes, 'Run' et l'imparable ' This is the life', un des titres l'ayant conduit vers une renommée internationale.

Elle le fait suivre par un moment de tendresse, 'Never too late' est proposé en duo piano/voix.

Le set se dénoue avec 'Life in a beautiful light'.

 

Bis.

Elle revient seule, I have no kick-drum like Newton, just a guitar, this is 'Prepare to fall', interprété avec les tripes.

Le  band rapplique mais il est 22:30', heure fatidique, le curfew, Amy est déçue, elle avait encore quelques cartouches, elle termine pourtant en force par ' Let's start a band'.

 

Stefaan, lyrique:  Deze Schotse nachtegaal wist met haar geweldige stem  en aanstekelijke glimlach de AB vollédig in te pakken.

 

Amy réagit: Brussels you were amazing! Thank you! Sorry we didn't get to play the full set - we were informed of a curfew during 'prepare to fall'!

 

photos- jp daniels/concert monkey

 

 

 

 

 

Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017
Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017
Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017
Amy Macdonald + Newton Faulkner à l'Ancienne Belgique- Bruxelles, le 6 mars 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel- jp daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents