Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 14:56
Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017

Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017

 

A 17h, Aline: J'y suis mais j'ai pas de place, quelqu'un aurait une ou deux places à revendre ?

 Pitié!

 A 21h, elle chantait la même chanson , de dépit, elle est partie bouffer chez les Chinois!

 

Tommy Genesis, c'est la sensation hip hop du moment, c'est la nana dont tu tombes amoureux at first sight, t'as même les jetons d'être pris pour Vangheluwe tellement c'est indécent de saliver devant une Lolita légèrement nymphette sur les bords, t'étais pas le seul dans le cas dans une  Zilverenzaal du Beurs, pleine à craquer.

Il y a longtemps que tu n'avais plus assisté à un tel tumulte durant un concert, la fetish rapper aux couettes de gamine mutine, aux yeux noirs ignescents, fuck you I’m young  and I like to wear crop tops because they’re really comfortable but also slightly provocative, a failli déclencher une émeute au 5è étage de l'immeuble de la rue Orts.

Tout va bien, tout le monde en est ressorti vivant mais avec  comme une grimace lubrique,  à la Jack Nicholson, fendant le visage.

 

Le support est confié à 3 Djettes du collectif SupAfly, hip hop minded ladies ayant déjà eu l'occasion d'exercer leur talent lors de nombreux festivals nationaux.

T'as une grande blonde,  MikiGold, et deux jolies petites  frisées, Fatoosan et Young Mocro, qui plus tard servira de deejay pour la demoiselle de Vancouver.

20:30', euh, les filles, keskon fait?

Trois chansons chacune?

 It's alright, it's alright.... trois laptops, des platines, un casque, des boutons, des manettes, des câbles, à boire, c'est parti pour une heure de hip hop/ deep chill house/ rap/ soul/ funk/ chill trap  et dérivés.

Elles ont adopté la tactique du personnel communal, l'une travaille, la seconde se charge du ravitaillement et la troisième joue avec son portable.

Elles semblent s'amuser, tu n'écoutes pas vraiment.

T'as reconnu certains samples?

Sans doute 'Throw Myself A Party’ mais t'es pas un inconditionnel des deejay sets.

 Ces séduisantes demoiselles affichent le même défaut que plusieurs de leurs collègues, elles se prennent relativement au sérieux, tu te retrouves comme dans une scène d'une pièce de théâtre de l'absurde, Beckett ou Ionesco, pas moyen de s'identifier avec ces nanas incapables de prendre du recul.

Si ça passe plutôt bien sur les ondes de Bruzz, le ( non) show live n'a aucun intérêt si ce n'est celui de meubler le vide.

Same shit, same shit... chante un mec sur un des titres balancés, tu approuves!

 

21h30',  Tommy Genesis apparaît sans prévenir, Young Mocro reste derrière les turntables!

En 2015 sortait son premier album, ' World Vision', une suite est prévue pour 2017.

La petite  Canadienne a entamé une tournée  européenne début février, une seule date chez nous, au Beurs.

"I'm the shepherd of my flock fuck the rest / that's my whole team watch me fuck the rest":, ainsi débute ' Shepherd'.

Le rap déclenche d'emblée une frénésie extrême derrière nous, la moitié de la salle reprend ces lyrics libidineux.

Le sexe est partout et pourtant tu lui donnerais le Bon Dieu sans confession à cette collégienne ingénue.

Le numéro commence vraiment avec la seconde plage, elle est déjà venue se frotter au premier rang, JP en tremble encore, puis elle grimpe sur une enceinte pour balancer sa seconde prière érotique, 'Hate demon' ... She taught me how to fuck

Venus in Furs...

Sexe, encore et toujours, homosexualité, came, soumission, libido furieuse...

Freud va avoir du boulot.

 Moiteur,  respiration intime, concupiscence,  une version rap de 'L'Amant' de Marguerite Duras.

Pendant ' Angelina' elle se tape un premier bain de foule, à un brave gars elle susurre ...When you leave me I need to go take my mind off your dick... avant de rire de manière sardonique.

Des citations à en pleuvoir, sur le downtempo' Art' ... we are the children of the internet ... murmure l'enfant à l'oreille de JP qui en oublie ses objectifs.

Toujours aussi sensuelle, elle enchaîne sur ' They cum they go' qu'il a fallu recommencer, puis vient la bombe ' Execute'.

Second bain de foule et agitation fébrile des premiers rangs qui gagne la galerie entière, le Beurs bout!

' World  vision' est suivi par un exercice a capella qui confirme que le flow de Tommy Genesis est unique.

Sur le single ' Hair like water  wavy like the sea'  Abra prêtait main forte à la jeune obsédée, elle s'en tire très bien toute seule.

La méchante allumeuse persévère dans la célébration de la chatte avec deux titres explicites, comme ils le sont tous d'ailleurs, ... my pussy is a promised land... est à replacer, à l'occasion!

Well, Brussels, il est temps de se quitter.

Une nana derrière toi implore ' All that I want', Tommy  obtempère, a capella,  avant d'envoyer une dernière salve, une seconde version rageuse d' 'Execute' qui voit la barque tanguer dangereusement, le risque de se faire emporter par les vagues démontées est sérieux, le mousse pourtant se risque à un bain de mer, elle est devenue invisible, il reste son chant, à son retour tu lui tends la main pour qu'elle puisse grimper sur le podium, elle t'a souri, tu l'as aimée  elle est partie en laissant la place au SupAfly Collective.

Le public, déchaîné, a réclamé un bis, en vain!

 

Il pleuvait sur le boulevard Anspach, les gens tiraient une sale tronche, tu rêvais et soudain tu as compris pourquoi Gainsbourg  portait le bouquin de Nabokov au pinacle.

... Lorsque le sucre d'orge, parfumé à l'anis coule dans la gorge d'Annie, elle est au paradis  ...

 

photos jp daniels/concert monkey

 

 

 

 

 

 

Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017
Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017
Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017
Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017
Tommy Genesis + SupAfly Collective - Beursschouwburg- Bruxelles, le 8 février 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents