Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 18:15
Rival Sons - Le Splendid - Lille- le 18 janvier 2017

Rival Sons - Le Splendid - Lille- le 18 janvier 2017

 

RIVAL SONS – Le Splendide, Lille (FR) – 2017.01.18

RIVAL SONS Line up :
Dave BESTE : Bass Guitar - Backing Vocals
Jay BUCHANAN : Vocals
Scott HOLIDAY : Guitars - Backing Vocals
Michael MILEY : Drums - Backing Vocals
Todd ÖGREN-BROOKS : Keyboards - Backing Vocals

RIVAL SONS Setlist :
01.The Good, The Bad and The Uggly (Intro Thme)
02.Hollow Bones Part 1.
03.Tied Up.
04.Electric Man.
05.Secret.
06.Pressure and Time.
07.Belle Star.
08.Where I’ve Been.
09.Torture.
10.Baby Boy.
11.Fade Out.
12.Tell Me Something.
13.Face Of Light / Secret Tongue / Face Of Light Light (Reprise).
14.Open My Eyes.
15.Hollow Bones Part 2. (Not played)
15.Drum Solo.
16.Keep On Swinging.

Pincez-moi, je dois rêver ! Ce jour que j’attendais depuis que nous avions commandé nos tickets il y a quelques mois déjà est enfin arrivé. Les Rival Sons en tête d’affiche pour la tournée « Hollow Bones ». Direction le Splendid de Lille, un ancien cinéma d’une capacité de 800 place. L’équipe de choc est fébrile, on sent l’envie de voir notre groupe préféré sur scène. A 17h00, nous sommes devant l’entrée du Splendid et nous bavardons un peu avec avec Scott qui nous quitte sur un « see you inside, guys ». Nous allons attendre l’ouverture des portes pendant 2h30 dehors par une température de -5°. Il faut vraiment être fan, ou bien être complètement fou pour rester à se geler dehors par un vent glacial en plein hiver. La prochaine fois, je mettrai quand même des chaussettes dans mes Santiago, c’est promis.
Nous faisons la connaissance de fans français avec qui nous sympathisons, ça fait passer le temps. Un petit « coucou » à Michael Miley et puis on reprend l’attente, cruelle.
Enfin, il est 19h30, les portes s’ouvrent et nous, on fonce pour occuper le premier rang. On déploie notre désormais célèbre bannière « Belgian Fans », on se réchauffe, on discute et on attend 20h15, l’heure prévue pour le concert. Mais ce soir, c’est sold-out! Alors, il faut beaucoup plus de temps pour faire entrer tout ce monde là. Résultat, le show commence avec 15 minutes de retard.
Intro ?

Classique. On se surprend à déjà chanter le riff de guitare de « Electric Man » de Mr. Fuzzlord mais ce soir on attaque avec « Hollow Bones Part 1 » et ça tue mes amis, quelle baffe ! Celui qui va nous impressionner le plus ce soir, c’est Jay. Ce gars à une voix en or, c’est certainement le meilleur chanteur rock de ces dix dernières années, il est tout bonnement époustouflant, je crois qu’à l’heure actuelle, personne ne peut rivaliser avec lui.
On se regarde tous, incrédules, le groupe a encore franchi une étape au niveau qualité. Ils sont encore meilleurs que l’an passé. Comment font-ils ? On enchaîne avec le très puissant « Tied Up », tout le monde se regarde, on est KO sur place, les Rival Sons sont occupés à tout dévaster, pareils à des Attila de la musique, partout où ils passent, la musique n’est jamais plus la même.
Retour aux titres phares du « Great Western Valkyrie » et puis c’est le fabuleux « Pressure and Time » avec son riff obsédant. Belle surprise ensuite avec « Belle Star », un titre qui n’a été joué qu’à de très rares occasions en live. Une merveille ! Et en voici une autre, « a song about forgiveness » le splendide « Where I’ve Been ».
Vous êtes prêts ? Alors on y va « Torture », une fabuleuse longue version. Et un « Thank you Mitch » de la part de Jay à la fin de la chanson, oui, j’en suis très fier. Parfois, quand le public est bon, ce morceau peut faire 12 minutes, et d’autres fois quatre minutes, comme hier...
Deux nouveaux titres du nouvel album avec « Baby Boy » et le magnifique « Fade Out » plein d’émotions. Le top de l’émotion vient ensuite avec le magnifique medley « Face of Light / Sacred Tongue » que Jay dédie à son fils. Ce morceau est magique !
Frappe énorme de Michael Miley pour introduire le Zeppelinesque « Open My Eyes », ce batteur est incroyable et, rendez-vous compte, il suit des cours de batterie ! Le Kit Gretsch sonne d’enfer, croyez moi. Son solo est court, efficace et Michael ne tombe jamais dans l’auto-satisfaction, jamais de démonstration inutile, bravo ! Après, nous aurons du avoir « Hollow Bones Part 2 » mais il ne sera pas joué pour des raisons de timing à respecter. Dommage. On achève ce concert de 1h35 sur « Keep On Swinging » repris en chœur par 800 personnes qui ont succombé au charme du meilleur groupe de ces dix dernières années.
On patiente encore un peu dehors et nous sommes récompensés par tous les musiciens qui viennent nous dire bonjour et parler avec les fans qui ont attendu. Michael me confie qu’il préfère nettement le concert de ce soir que celui de la veille à Cologne. C’est vrai, c’était plus chaud ce soir et le public était déchaîné, entraîné dans la spirale de folie déclenchée par les Rival Sons. Retour en Belgique vers 1h15 du matin avec des souvenirs merveilleux plein la tête. Un groupe fabuleux et des musiciens humainement parfaits.

Thank you Jay, Scott, Michael, Dave and Todd, you Rock !

Mitch « ZoSo » Duterck

Rival Sons - Le Splendid - Lille- le 18 janvier 2017
Rival Sons - Le Splendid - Lille- le 18 janvier 2017
Rival Sons - Le Splendid - Lille- le 18 janvier 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch ZoSo Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents