Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 17:58
Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.

Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.

 

Il y a six ans, tu avais croisé la route du band basé à Nashville dans cette même salle, une grosse claque.

La même année, le groupe est à l'affiche de Werchter , De Morgen concluait "dit rockkwartet was kortom het ontdekken waard."

Par après on les a perdus de vue, peu de passages en Europe, et pourtant le groupe, qui compte désormais cinq éléments, existe toujours, le compteur indique deux albums et en septembre 2016 sortait le EP ' In the Middle' .

Aujourd'hui, le 21 janvier, Mona termine la partie européenne de sa tournée avant de se taper leur nouveau président et une vingtaine de dates dans leur home pas si sweet .

Le public bruxellois, et quelques fans venus du UK ou de Paris, s'est souvenu de leurs performances passées et a répondu en masse à l'appel du Witloof, une bonne fournée dans les caves du Bota!

Line-up actuel: Nick Brown ( belle casquette prolétarienne) – lead vocals, guitar/ le barbu, Zach Lindsey – bass guitar, backing vocals/ le bonnet, Jordan Young – guitar, backing vocals/ et les nouveaux Alex Lindsey, le frère de... - guitar + la bête, Justin Wilson - drums.

 

20:30', voilà les alt-rockers, ils ouvrent avec le powerful et robuste 'Like you do' , Nick n'a rien perdu de ses qualités vocales, les guitares glapissent, la basse vrombit et, à l'arrière, le bûcheron, dont les doigts sont recouverts d'adhésifs verts et qui affiche une vague ressemblance avec Dave Grohl, cogne à tous vents.

A tes côtés se trouvent un Brexit pas tout jeune, le frontman l'a reconnu, Jools, prête-moi ton épaule, je descends prendre la température de la salle.

La suivante a été conçue il y a deux jours, on pourrait l'intituler ' Rules of the game'.

Un morceau particulièrement nerveux décrivant la situation actuelle aux States.

Le public bout.

' Goons' démarre avec des ooh ooh ooh sympathiques avant de claquer sec.

Puis vient ' Listen to your love', les trois guitares font mal, ce singalong qui déchire pourrait devenir l'hymne d'une équipe de baseball du Kentucky.

Anyone drinking tonight qu'il dit avant de s'enfiler une rasade d'un médicament prescrit par un charlatan issu d'un western archaïque.

Qui boit du Jägermeister chez nous?

Ils balancent ' In the middle' suivi par la ballade ' Judas' extraite du nouvel EP.

Un groupe éclectique décochant des flèches de différents coloris.

Pour honorer Johnny Cash qui chantait ' I see a darkness' on a composé ' I seen', un country rock remuant, dominé par une basse furieuse.

Le jour où Justin arrête la batterie il peut téléphoner à Patrick Sébastien qui risque de l'engager comme jongleur pour Le plus grand cabaret du monde.

Pendant ' Say you will' Nick décide de se la jouer Moïse écartant les eaux de la Mer Rouge pour aller saluer une nana au fond de la crypte.

Une petite attention destinée à Donald, fuck politicians, puis on on s'attèle à la tâche, ' Pavement précède le zeppelinien ' Shooting the moon', un de leurs titres phare, pendant lequel le chef manie la foule tel un prêcheur fou, je grimpe sur un ampli, ça fait plus d'effets et puis le groupe reprend en force pour soudain finir le morceau de manière abrupte.

Cette fois, c'est la dernière, braves gens: ' Lean into the fall' , another killer track!

Bruxelles refuse de quitter la nécropole, les cowboys rappliquent, nous expliquent qu'ils sont passés sous un océan pour arriver ici, que c'était scary ( la Manche, un océan?) et décochent leur dernière salve, ' Ain't it sick' .

 

Laura?

Absolutely epic, loved it - Mona, pleeeeease come back again soon!!!

 

Il semblerait que 'soon' pourrait être en mars, en attendant ils ont du boulot: signature d'autographes, vente de vinyles, cd's et T-shirts.

 

photos- jp daniels/concert monkey







 

 

 

 

Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.
Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.
Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.
Mona au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 20 janvier 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents