Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 18:39
The Pinxtones au Bistro D’ailleurs - Woluwe-St- Lambert le 30 décembre 2016

The Pinxtones au Bistro D’ailleurs - Woluwe-St- Lambert le 30 décembre 2016

 

T'es devenu pire que le Schroumpf grognon, la période des fêtes te tape sur le système, faut pas te proposer une soirée St- Sylvestre en ville, ce que Bruxelles est devenue sous le règne Mayeur te rend malade, sans parler des bandes d'individus hostiles qui prennent un malin plaisir à faire chier ( et plus) le brave peuple ayant décidé de prendre du bon temps dans la capitale, sous prétexte qu'il ne partage pas les mêmes 'valeurs' qu'eux.

Donc des pétards en pleine gueule, des insultes proférées ( sale pute, connasse, etc...) à ta compagne, et autres joyeusetés, tu préfères t'en passer, tant pis pour les traditions.

Traditions qui ont tendance à se perdre, pour preuve la querelle ayant entouré la crèche de Noël installée dans la maison communale de Holsbeek, crèche un instant éloignée suite à une plainte d'un échevin bien-pensant se justifiant ainsi ...Wij hebben dat gedaan omdat er scheiding moet zijn tussen kerk en staat....

Ce genre de comportement te donne des boutons.

Donc en ce 30 décembre frileux, t'étais énervé, ton chat avait chié à côté de son bac, puis était allé occuper le canapé où tu comptais t'allonger, tu as épluché le maigre calendrier des concerts se déroulant en région bruxelloise et opté pour Woluwe-St- Lambert.

Quand madame a déclaré je t'accompagne tu as failli applaudir car tu venais de dénicher un Bob te permettant de noyer ta mauvaise humeur.

Pourquoi The Pinxtones fut la question?

Plusieurs raisons: un: les Flinstones, deux: t'adores les groupes où la basse est tenue par une nana, et trois: tu as un faible pour tous les artistes arborant stone ou stones sur leur pièce d'identité, la bande à Jagger, Elephant Stone, Stone the Crows, les Stone Roses, Stone Temple Pilots, Queens of the Stone Age, sans oublier Stone et Charden.

Direction Woluwe, Tomberg, un chouette établissement, le Bistro d'Ailleurs.

T'y avais jamais les pieds, il était bourré de connaissances, normal l'événement était co-organisé par Nowornever asbl!

 

The Pinxtones.

Les Pinxtones sont jeunes, beaux, élégants, pieux et sobres.

Au chant et à l'acoustique, Mike Bird, l'oiseau qui a l'habitude de se lever dès que l'aurore pointe pour déterrer les vers qu'il refilera aux oisillons restés dans leur nid douillet, à défaut de vermisseaux ( sol gelé) il leur apporte des croissants - aux drums, caché à côté du flipper, Paul Englebert, l'ami des dauphins, il y a trois ans tu l'as vu agiter des baguettes chez Klang - à la guitare, Marc René Deprez, en lice pour l'attribution du plus beau T-shirt de 2016 et enfin, à la basse, non voilée, soeur Tashana Batista, une copine de Bernadette Scoubidous.

19:45', le temple est sérieusement garni, le chanoine, la chatte sur un toit brûlant et les enfants de choeur, débutent l'office sans crier gare par ' Stupidity' un chant grégorien, retravaillé au garage, que jouait Dr. Feelgood.

A la table voisine, Supermémé Trashrabbit, qui, il y a 29 ans, illustrait la page centrale d'un Playboy version afghane, frétille comme un gardon frais.

C'est bien parti!

Tous en voiture!

T'as quoi comme cage, Mike?

A ' Brand New Cadillac' .

Comme le regretté Roberto, il l'a larguée pour se payer à bouffer!

Braves paroissiens, nous ne ferons pas la quête, mais vous pouvez vous procurer notre CD, 'With The Pinxtones' ( 14 songs) pour un prix d'ami, la suivante 'Is she really going out with him' du petit Joe s'entend sur cette oeuvre d'art.

On a pensé à ton matou, mec, voici ' Stay cat strut' .

Joli jeu de jambes de la carmélite, la pils de Supermémé rebondit sur la table.

On s'amuse à ce pré-réveillon!

M'en vais jouer avec 'Suzie Q' derrière le comptoir, risque Tashana puis l'équipe s'attaque aux Who, une suite ' Behind blue eyes' et 'The Seeker';

Imiter Roger Daltrey en faisant voltiger le micro, c'est risqué, Mike a failli perdre une canine, un entraînement intensif s'impose.

Un premier couple de valseurs en piste pendant ' Personal Jesus' aux couleurs Cash.

Willie Dixon a composé 'You Can't Judge A Book By The Cover' en 1962, les Strypes en ont fait une version destroy, celle des Pinxtones remuait salement.

Toujours en mode rock'n'roll crasseux, voici 'Lonely Boy' des Black Keys.

Putain, ta compagne est déchaînée ce soir, elle gueule comme une teenager à un concert des Beatles en 1963.

Le révérend et sa clique achèvent la première mi-temps avec le brûlant ' Beds are burning' de Midnight Oil.

Mémé, reviens avec ton briquet, les pompiers font la grève!

 

A boire!

 

Astucieusement, l'équipe remet le ballon en jeu sur ' I want you to want me' de Cheap Trick, le truc a tôt fait de rassembler une flopée de twisteurs entre les tables.

Un SMS du patron du Bonnefooi: gaffe, les petits gars, la ville va vous envoyer un inspecteur pour examiner si la taxe danse a été acquittée.

On s'en bat les c., on ne danse pas, on remue, car ça gèle!

Un surf, ' Misirlou', la mer est houleuse, méfiez-vous des squales affamés!

Tiens voilà les Sonics, 'Have love, will travel' , tout le monde le sait pour rester jeune il n'y a pas 36 solutions, voyager et bouger, sans oublier de se désaltérer.

Au Bistro D'Ailleurs tout le monde est au courant!

Paul Weller aimait la confiture à l'époque de 'That's entertainment' et comme entertainer il n'y a pas mieux que Chris Isaak, ' Wicked game'.

Oui, Pedro?

Otra de las canciones que mas me gustan...

C'est mieux que Julio Iglesias, effectivement!

Un petit Elvis, mensen?

Les chambres sont clean au rendez-vous des coeurs brisés nommé 'Heartbreak hotel'.

Le jeu de guitare de Marc René, un petit frère des Blues Brothers, est stylé.

Rien à dire, les Pinxtones disposent des bonnes cartes pour flanquer le feu dans tous les bistrots du royaume.

' Don't you want me' sans synthés, ni ketchup, étonne, ils enchaînent sur 'Fire' ( Springsteen/Pointer Sisters), ce qui n'est pas une bonne idée car Mémé a récupéré le briquet qu'on lui avait confisqué!

Une question, on reste ou on se casse?

Le punk farfelu: tirez-vous, vous êtes mous!

' Should I stay or should I go' inspire madame, elle pousse quelques cris sauvages.

La Cadillac est revenue, on reprend la route.

Une départementale?

Non, Chicago, St Louis, Amarillo, San Bernandino, terminus Linkebeek, la 'Route 66'.

Paul, tu permets, on t'emprunte ' Mrs Robinson'.

Non, on ne va pas l'abîmer mais on accélère le tempo!

Un petit boogie, les copains?

ZZ Top?

Non, Chris Isaak, ' Baby Did a Bad, Bad Thing'.

On adore!

La route fut longue, sommes à court de carburant, vite les Stones, ' It's only rock'n'roll' repris par toute la paroisse, sauf par Mickey le muet.

On a soif, merci d'être venus, quoi, encore une, vite, alors!

J'appuie sur le champignon, attachez vos ceintures, direction le ' Texas' de Flat Foot.

 

Yeah, yeah, yeah...

Tu dis, Enrico?

On ne va pas se quitter comme ça!

C'est vraiment la dernière, monsieur Macias , Neil Young, ça vous va?

Si!

' Keep on rockin in the free world'.

T'as raison, tant que le free world existe!

 

Les Pinxtones seront au Zik-Zak ( Ittre) le 21 janvier!

 

 

 

 

 

 

 

The Pinxtones au Bistro D’ailleurs - Woluwe-St- Lambert le 30 décembre 2016
The Pinxtones au Bistro D’ailleurs - Woluwe-St- Lambert le 30 décembre 2016
The Pinxtones au Bistro D’ailleurs - Woluwe-St- Lambert le 30 décembre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents