Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 12:38
The Banging Souls at Echoes of the Sun 8 - Ciney Expo, Ciney, le 5 novembre 2016

The Banging Souls at Echoes of the Sun 8  - Ciney Expo, Ciney, le 5 novembre 2016

 

THE BANGING SOULS - « Echoes of the Sun 8 » - Ciney Expo, Ciney (BEL) – 2016.11.05

Line up :
Pierre ABRAS : Drums - Backing Vocals
Gaëlle MIEVIS : Vocals, Percussions - Acoustic Guitar
Ludwig PINCHART : Lead Guitar - Backing Vocals

Setlist :
01.A Change. (EP - 2015)
02.Roots.
03.Whisper.
04.The Call.
05.Seeds.
06.Black Betty. (EP – 2015)
07.Talk.
08.Queens Of The Modern Age. (EP - 2015)
09.I Love Rock'n'Roll. (Joan Jett cover)
10.Be.
11.Woman.
12.Race. (EP – 2015)

Un peu plus de 300 personnes ont répondu présent en ce samedi soir, deuxième soirée musicale proposée par l'A.S.B.L. « Echoes of the Sun ». Encore une fois, nous privilégions donc la qualité de l'auditoire à la quantité. C'est Milla Brune qui a ouvert la soirée par une prestation vocale très appréciée.
Venait ensuite un groupe qui allait marquer des points dans les esprits, une découverte pour beaucoup de gens : The Banging Souls. Entre stoner et power trio, les Namurois emmenés de main de maître par Gaëlle Mievis vont graver leur empreinte indélébile dans un Ciney Expo conquis.
Longtemps je me suis demandé si j'allais écrire cette revue, si j'allais être capable de prendre de la distance, d'avoir le recul nécessaire pour rapporter mon vécu en toute objectivité alors que celle que j'appelle ma « sœur de musique » se produisait devant moi. Autant que vous le sachiez d'entrée, Gaëlle est ma chanteuse préférée, au même titre que Stevie Nicks de Fleetwood Mac. Comme quoi, chez moi, la séduction ne dépend pas du statut de l'artiste, seuls le talent et l'émotion comptent.
Alors oui, après tout, je vais vous raconter en quelques arabesques verbales, le concert auquel j'ai assisté samedi. J'ai trouvé le truc pour être objectif ! Au lieu de rester debout face à la scène, bouche ouverte comme si je voulais avaler la terre, évitant de peu le filet de bave qui orne souvent la commissure des lèvres des ébahis, au lieu de rester là, les yeux rivés sur le band comme si c'était le dernier concert auquel j'assistais de mon vivant, je m'impose de changer de place à chaque nouveau titre interprété. Au moins, comme ça, je ne me ferai pas prendre. Et en plus j'ai parié que ce soir je n'aurais »pas les poils », expression qui tend à faire comprendre que ce que vous voyez et entendez vous plaît tellement que vous en attrapez la chair de poule ! J'en suis même venu à me
demander si ça marchait aussi avec la chair d'autres volatiles…
Les premières notes retentissent, claires, nettes, puissantes. Il y a encore eu du travail sur cet opus, je le sais. On peut entendre résonner « A Change », une évolution qui nous prend par la main pour un voyage qui nous ramène aux origines de la musique, à ces racines, ces « Roots » profondément ancrées en nous. C'est un cheminement sous forme de portée à cinq lignes sur lesquelles Pierre incruste les noires et les contre-temps tel un galérien de la percussion, puissante et subtile à la fois, ainsi que Ludwig y insuffle la chaleur de sa double personnalité technique de guitariste-bassiste, virevoltant sur les croches, traînant une ronde comme un silence lointain dans lequel on croît entendre murmurer. « Whisper » c'est le murmure assassin auquel je ne peux résister, c'est la rencontre impossible de Led Zeppelin avec Pearl Jam, c'est le cheval de Troie de Banging Souls, celui qu'il ne faut à aucun prix faire pénétrer à l'intérieur de vos défenses sous peine de voir la citadelle conquise avant la nuit. Cette chanson c'est comme un appel « The Call » une longue clameur des trompes qui sonnent le labeur aux champs et saluent les premiers rayons du soleil qui réchauffent une terre dans laquelle les paysans vont semer les graines à germer . « Seeds » s'enfonce au plus profond du terreau de votre âme pour s'y développer lentement, croître et s'élever vers le ciel, vers un horizon musical proche où des gens croulant sous les chaînes viendront moissonner les champs en chantant « Black Betty ». Ils ramasserons délicatement le fruit gorgé de soleil qui nourrira leur efforts jusqu' à la pause de midi. Alors, à ce moment là, ils s'arrêteront, tous ensemble, et se réuniront en cercle pour parler. « Talk » oui parle-moi, toi mon frère, toi ma sœur, dites-moi ce qui tant vous tient à coeur. Ne les regardez pas ces créatures insipides qui déambulent au milieu des champs de coton telles des « Reines d'un temps moderne », qui jouent à paraître, et donnent l'impression d'avoir été, des souveraines d'un soir de débauche acoustique, d'illusions. Nous on aime le Rock'n'Roll, yes sista' laisse s'envoler les racines du blues venu des profondeurs de l'Afrique, que tes lèvres se fassent ambassadrices, porteuses de ce message d'espoir qui permet à chacun de nous d'être. « Be » oui, sois, qui tu veux, ce que tu veux, Man ou « Woman », tu es indispensable à la continuité de l'espèce. Chante ton message de fraternité et de paix universelle. Telle un Hermès au féminin, te voici devenue messagère des dieux, engagée dans une course contre le temps qui passe et ne s'arrête pas : « Race ».

C'est de cette façon que j'ai ressenti votre musique samedi soir et, oui, je l'avoue, j'ai encore succombé, même derrière la scène, « j'ai eu les poils. »
Gaëlle, Ludwig, Pierre, merci pour ces instants de pur bonheur.

Mitch « ZoSo » Duterck

The Banging Souls at Echoes of the Sun 8 - Ciney Expo, Ciney, le 5 novembre 2016
The Banging Souls at Echoes of the Sun 8 - Ciney Expo, Ciney, le 5 novembre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch ZoSo Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents