Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 03:53
Album - Maris – On Gods And Other Things

Album - MarisOn Gods And Other Things

 

Maris, non, rien à voir avec Bart Maris, le trompettiste qui a enfanté Jaune Toujours et collaboré avec quelques groupes aventureux de la scène nationale ( A Group, Flat Earth Society, Moker e.a.).

Maris est le nom de scène choisi par Mariske Broeckmeyer, chanteuse et compositrice louvaniste, se partageant  désormais entre New-York et Bruxelles.

Elle a fait partie des groupes One Bird Orchestra et Reuske, a collaboré avec Aimee Odum, une artiste visuelle, et avec le danseur Kerryn McMurdo pour le projet visuel 'Golden Blobess' qui a vu le jour à Reykjavik.

C'est d'ailleurs en Islande que Maris a conçu son premier album solo baptisé  'On Gods And Other Things', il est distribué par Rat Records (  founded in 2003 by Teun Verbruggen and Bruno Vansina).

 

 

Track listing:

 

1 How´s Things

2 Absurd Abruptness

3 The Alignment of Things

4 Soon enough

5 Perception Perception

6 Oddly Satisfying

 

L'album, constitué de six titres, débute par 'How's Things', une plage baignant dans un univers étrange et ouaté proche des travaux de Lynn Cassiers.

Que l'album ait été enregistré dans un pays nordique ne relève pas du hasard, la sophistication de Röyskopp ou les glitch beats de Múm ne sont pas très éloignés.

'Absurd Abruptness' peut déconcerter l'auditeur habitué aux mélodies couplet/refrain/ couplet.

Mariske expérimente, aussi bien vocalement que musicalement, le substrat est nu, la voix innocente et énigmatique  se glisse sur cette couche blanche et l'accompagnement minimaliste ajoute une  touche cryptique à la composition.

'The alignment of things' il faut plus de sept minutes pour aligner minutieusement  tous les objets,  en fermant les yeux tu risques de visionner des paysages lunaires ou une carte postale représentant la banquise arctique à une époque où elle n'avait pas à craindre le réchauffement climatique et si tu te concentres tu pourras apercevoir des elfes lumineux et autres créatures issues d'une saga d'origine baltique.

Le voyage ambient/trip hop/ electronica se poursuit avec 'Soon enough', en arrière-plan le stormur souffle, tu peux le sentir, il glace les os, la voix de Mariske prend des intonations Björk, quelques vagues beats et bruits métalliques, creux, émergent, mais  le vent nordique, omniprésent, accentue l'impression hivernale.

Tu te prépares un grog avant de passer à la suite.

' Perception, perception', de l'ambient psychédélique. un titre plus accessible pour le commun des mortels, il  se rapproche de certains morceaux d'Archive.

La plage concluant l'album a pour titre 'Oddly satisfying' , il débute par un exercice de vocal  layering. Après mise en boucle, Juffrouw Broeckmeyer débite son chant récitatif, insolite et intrigant tandis que le maigre accompagnement sonore, petit à petit, s'évapore.

 

Un second cordial s'impose avant de reglisser la plaque dans le lecteur!

 

 

 

 

 

 

 

Album - Maris – On Gods And Other Things

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Articles Récents