Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 07:35
LA MUERTE  au Brussels Summer Festival ( Mont des Arts) le 12 août 2016

LA MUERTE au Brussels Summer Festival ( Mont des Arts) le 12 août 2016

Le billet de JPROCK :

Vendredi 12 août 2016, Brussels Summer Festival, Mont des Arts.

Comme chaque année le BSF propose un jour orienté plus spécialement vers le rock plus dur et plus alternatif avec ce soir au programme The K , LA MUERTE et pour clôturer la soirée Caribbean Dandee le nouveau projet de Joey Starr.
J’aurais pu chroniquer cette journée par un papier similaire à ce que j’ai fait pour la journée d’ouverture du festival mais j’ai choisi de retarder volontairement mon billet et de l’orienter exclusivement vers LE band de la journée auteur d’une des prestations les plus énergiques de cette édition 2016:

LA MUERTE !

LA MUERTE, groupe mythique de la scène rock alternatif belge a fait son grand retour avec un concert à l ‘AB en mars 2015, concert qui avait attiré la grosse foule et ravivé la flamme dans le coeur de ses aficionados.

Depuis, les choses se sont accélérées et le band a foulé les planches de moult festivals incontournables ralliant à sa cause un public de plus en plus nombreux et enthousiaste.
Ce succès inattendu a même poussé le combo à enregistrer un nouvel opus trois titres intitulé « Murder Machine » excellemment produit et dont le son énorme vous colle au mur dès les premières notes.

Bref, LA MUERTE est de retour et je ne peux résister à l’envie d’aller les saluer backstage environ trente minutes avant leur prestation prévue à 20h45 sur la grande scène du Mont des Arts.

La porte s’ouvre et ils sont presque tous là, seuls Michel et Tino manquent à l'appel.
Marc du Marais ( chant) est attablé et ne porte pas encore sa fameuse cagoule en toile de jute. Assis non loin de lui on reconnaît Christian Z ( batterie) et à quelques mètres d'eux dans un coin de la pièce Didier Moens semble fouiller dans une valise dans laquelle reposent quelques effets personnels.
Il se retourne et je me dirige spontanément vers lui.

Quelques embrassades plus tard, j’évoque avec lui ce retour incroyable de LA MUERTE sur scène et dans les médias depuis 2015.

" Formidable ce retour , non ? "
« On a vraiment été étonné de cet accueil incroyable, on ne s’attendait pas à ça… » me confie-t-il ... et finalement ça a donné une multitude de concerts sur des grandes scènes et ce nouvel EP « Murder Machine » dans la grande tradition du format des autres oeuvres du groupe. "

« Vous êtes prêts pour ce soir ?
« Oui me répond Dee-J, j’espère qu’il y aura du monde …«

En effet pour le moment The K joue devant un Mont des Arts assez clairsemé mais au fil des minutes le public arrive en nombre et les t-shirts LA MUERTE sont de plus en plus nombreux dans la foule.

On évoque alors les concerts de l'époque héroïque et ce fameux concert comeback de Dour en 1997.
" C'était bien aussi Dour " , me dit il.
" En effet j'y étais, lui dis-je, et j'en garde un super souvenir."
" Je m'en serais voulu de rater ça !"

Nostalgie quand tu nous tiens...

Quelqu’un me tape alors amicalement sur l’épaule, je me retourne et c’est Michel Kirby ( guitares) ex Deviate, et membre de Length of Time et Arkangel qui vient de rentrer dans la pièce.
« Salut JP c’est cool d’être passé nous saluer me lance -t-il «
" Avec plaisir my friend, bien remis de ton concert avec Arkangel il y a deux jours aux Lokerse Feesten ?J'ai vu que vous avez investi la scène Red Bull Electropedia Room ... "
" Oui ça va, c’était terrible, l’ambiance était top ! " me répond-il avec un grand sourire en s’affalant dans un confortable canapé.
« On s’est bien éclatés ! «

C’est le moment que choisit Tino De Martino ( basse et aussi membre de Channel Zero) pour se pointer.
Embrassades.


"Hello, tu vas bien me lance-t-il ?
Affirmatif .
" Je suis impatient de vous voir on stage les gars !", comme à chaque fois..."
Sourire de Tino.
Ce mec est super sympa !
Une formidable recrue pour LAMUERTE au même titre que Michel Kirby et Christian Z.
Car une chose est certaine, avec ce nouveau line-up LA MUERTE tient son tout meilleur line-up ever.

" Et tout fonctionne parfaitement explique Didier, chacun amène des idées, il n’y a pas de problèmes d’ego on bosse comme un band à part entière...
" Je ne me suis jamais considéré comme un super guitariste, mais je lance des riffs et des idées et chacun fait pareil, puis les choses prennent forme et ça marche...».
Modeste l’ami Dee-J…

J’échange encore quelques mots avec Marc du Marais dont le calme et la gentillesse contrastent avec la fureur qu’il peut dégager sur scène puis Laurent l'attaché de presse me fait signe qu'il est temps de prendre congé.
Re-embrassades et poignées de main, je quitte la loge et laisse les héros du jour se concentrer avant leur set.

Quelques minutes plus tard LA MUERTE déboule sur les planches où trône un autel couvert de bougies, de crânes et de bâtons d’encens.
La grand messe peut commencer.

En quelques secondes la machine à tuer se met en branle et dégage une puissance phénoménale .
« I Lost MY Hand « secoue tout.
Marc du Marais totalement habité et épileptique arpente la scène tandis que Didier et Michel plaquent des riffs meurtriers.
Tino secoue sa basse comme jamais et Christian Z frappe ses fûts avec fureur.
Un set de La Muerte se prend comme un claque en pleine face et on adore ça !

Le show est intense et le son étonnement bon .
Petit à petit, le soir tombe et la fumée recouvre la scène transformant les acteurs en ombres mouvantes et inquiétantes.

J’ai beau avoir vu le band de nombreuses fois dans des sets assez semblables, le plaisir que je prends lors de leur show ne faiblit pas.
Et le public semble ressentir les choses comme moi car après un peu plus d’une heure de concert lorsque le groupe quitte la scène il est salué par une formidable ovation.
Pari gagné une fois de plus.

Franchement, au vu de la prestation de ce soir LA MUERTE aurait mérité de terminer la soirée en tête d’affiche.

Mais rassurez vous si vous les avez ratés en live cette année , et même si cette prestation au BSF constituait le dernier concert du groupe en 2016 , l’année 2017 sera une année importante pour LA MUERTE qui nous prépare une belle surprise que je ne peux pas encore vous révéler officiellement aujourd’hui.
Mais c'est promis, je vous tiendrai au jus.

Patience, patience, 2017 sera l’année de LA MUERTE ou ne sera pas !

Texte et photos : JP Vanderlinden aka JPROCK THE DARK FEATHER.

Setlist :

INTRO
I LOST MY HAND
WACK THIS GUY
BLACK GOD WHITE DEVIL
COUTEAU DANS L'EAU
SHOOT IN YOUR BACK
JE SUIS LE DESTRUCTEUR
EVIL LAND
KKK
I WOULD DIE FASTER
L'ESSENCE DES CHOCS
ECOUTE CETTE PRIERE
GET WHIPPED
LUCIFER SAM

LA MUERTE  au Brussels Summer Festival ( Mont des Arts) le 12 août 2016
LA MUERTE  au Brussels Summer Festival ( Mont des Arts) le 12 août 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents