Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 16:40
Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016

Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016

20e édition des Jeudis en fête de Plouha, organisés par le Comité des Fêtes de la commune qui s'enorgueillit de posséder les plus hautes falaises de Bretagne.

Du 21 juillet au 25 août, chaque jeudi soir, le centre du bourg fait la fête en musique, les rues sont occupées par un marché nocturne, une dizaine de commerçants ambulants ou locaux proposent à boire et à manger, on n'oublie pas les gosses: un petit tour à dos de poney, une grimpette sur le mur d'escalade et des stands de maquillage leur sont proposés, bref si la météo est clémente, on se presse au balcon.

Menu ( copieux) de la dernière fiesta: la Fanfar'ô Pruneaux - The Black Leaders - Hawaiian Pistoleros et Thomas Howard Memorial!

On atterrit vers 19:20 près de l'église, le temps d'aller vider une Grimbergen à La Civette, et l'apéritif musical est annoncé: Fanfar' ô Pruneaux.

Ils sont beaux, ont tous, femelles et mâles, gagnés le tour de France, ils sont drôles, le préféré de Clelia, c'est un sax viril, mollets de cycliste au chômage, tresses africaines, mini-jupe ras des fesses, biceps d'un fort-des-halles et lunettes de soleil de chez Kiabi, 2€50, sans garantie, il est presque aussi sexy que Miley Cyrus suçant une tétine, et ils sont doués.

Sur fond jazzy, l'orphéon propose des tubes retravaillés far breton: ' Les Cornichons', 'See you later, alligator', 'I love you baby', 'l'irrésistible 'Soul finger', 'Vanina' etc...

Tu ris de bon coeur tout en appréciant les talents musicaux de cette troupe excentrique!


19:50', à l'arrière de l'édifice dédié à Saint-Pierre, les Hawaiian Pistoleros viennent d'entamer leur exposé.

Six gâchettes provenant de Rennes ou Nantes, que dit facebook: Vassili Caillosse : Lap Steel Guitar And Guitar / Vincent Dupas : Lead Vocal - Baritone Guitar / Adrien Dutertre : Guitar / Eric Le Guichard : Double Bass / Bertrand Thepaut : Ukulele -Backing Vocals / Matthieu Lesiard : Drums.

Le groupe, constitué de quelques vieux briscards, est né en 2011 mais sa mouture actuelle date d'il y a un an avec l'ajout non négligeable de Vincent Dupas ( My Name is Nobody, Binidu...) au chant.

Veston bleu azur, cravate jaune kaki, chemise immaculée, froc couleur d'éléphant nettoyé au jet par le gardien du zoo, binocles, barbe et une casquette ramenée d'une high school du Nevada, il en jette!

Les Pistoleros ont sortir deux EP's 5 titres, il s'en vendra pas mal d'exemplaires à l'issue d'un set, également, exemplaire.

1931, ' Home' ( When shadows fall) de Harry Clarkson, Geoffrey Clarkson and Peter van Steeden.

Cette douceur n'a pas pris une ride, la voix de crooner de Dupas, avec S pour ne pas confondre avec le père de Cubitus, a immédiatement conquis ta fière compagne, dont l'humeur n'était pas au beau fixe après quelques remarques pas gentilles durant le court trajet en automobile.

Pour décrire leur produit, ils avaient collé une étiquette "Hawaiian Tunes/ Western Swing" sur l'emballage, une fois n'est pas coutume, le libellé est valable.

Le country, tremolo garanti, ' Bouquet of roses' popularisé par Eddy Arnold nous amène à penser que Rennes n'est pas loin de Nashville.

'Sweet Sue', t'es comme Johnny Cash, t'aimes pas le prénom Sue à cause d'Eugène, mais ce western swing que Django avait intégré dans sa playlist est tout bonnement somptueux.

Un coup d'oeil au matos, un ampli Fender et un Vox d'époque, rien de tel pour garantir un vintage sound.

Vassili troque la lap steel contre une guitare, les cowboys amorcent 'Just because', t'essayes de te souvenir d'un nom, ah oui, Brenda Lee.

Ces mecs ont la classe, nous replonger dans une ère révolue bénie alors que le monde actuel ne jure que par la technologie et passe son temps à chasser des Pokémons, on adore!

'It's now or never', bordel, ça fait du bien, puis un de leurs plus récents enregistrements ' My blue heaven' (Walter Donaldson, George A.Whiting).

A la croisée des Traveling Wilburys, de certains Ringo Starr ou de ce que notre Wim Hombergen faisait avec The Nevergreens, ces revivalistes bretons tapent juste.

Tu dis, Clelia?

C'est qui la Molly dont il parle?

Une cowgirl qui doit être bien mimi!

Plouha, vous pouvez danser si ça vous chante, voici 'Dinah' , un petit rock aux accents western swing super efficace!

Vous à droite, c'était bien.

Le short orange à l'arrière, pas mal.

Vous, monsieur le poseur, avec vos lunettes de soleil dans les cheveux ( pas permis lors du shabat) , pas terrible!

Le censeur et sa clique nous proposent un vol vers Hawaï, 'On a coconut island', exotisme fleurs d'hibiscus, rhum et curaçao plus jus d'ananas, wouah, je veux!

Le ukulele lance la suivante, une nouvelle tranche d'exotica, l'instrumental ' Hawaïan war chant', puis vient ' Little Grass Shack in Kealakekua' un gros hit pour Johnny Noble, un des papes du hapa haole sound.

On a raté le bateau, on reste à Honolulu, un petit bain, Alain,' On the beach at Waikiki'?

OK, après je m'achète quelques cartes postales 'Aloha from Hawaï', stamped in Honolulu, mon boss sera jaloux!

Quelques vannes pour annoncer le bluegrass tune ' Pick me up on your way down' qui ne date pas de 1952 mais de 1958 puis vient la perle de Roy Orbison, 'In Dreams' .

T'as caressé ton nounours on lui fredonnant ce slow!

' Bubbles in my beer' , pour contredire les idiots qui préfèrent la bière plate, précède un nouvel instrumental décoré de soli judicieux, ' Steel guitar rag'.

La suivante, ' Lonely at the top' est de Randy Newman, elle rocke.

Un doigt levé, plus qu'une signale un organisateur.

Comme la playlist en mentionnait encore deux on entendra ' You're a heartbreaker' et le country nerveux 'Act Naturally', pendant lequel Vincent fausse compagnie à ses frères d'arme et par un saut périlleux atterrit à nos côtés pour venir chatouiller quelques spectateurs médusés de sa gratte utilisée comme une baïonnette, et tant pis, Louis, si le câble plus fou qu'une vive vipère t'as fait trébucher.

Ite missa est.


Une dernière bière avant de quitter Plouha, sorry pas vu les autres groupes programmés!

Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016
Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016
Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016
Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016
Hawaiian Pistoleros au Jeudi en fête, Plouha ( FR 22), le 25 août 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents