Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 21:15
Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016

Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016

En prélude à la Fête nationale, la commune de Braine-l'Alleud a eu la bonne idée d'organiser un événement festif aux couleurs belges: food trucks, bières, cocktails, animations diverses pour les gosses, un deejay et deux groupes indigènes, PushsuP et From Kissing, sont au menu!

D'après l'affiche, aussi vague qu'une lame, houle moyenne, sur la plage du Casino à Biarritz, les festivités débutent à 17h.

Tu te pointes vers 17:30' sur la place royale, pas plus de précisions, horaire d'un flou opaque, une Silly, bitte!

17:50', on ne se bouscule pas, les trois policiers en faction envient les bermudas colorés.

Sur scène, le matos est installé, le premier groupe a achevé le soundcheck.

Les convoyeurs attendent, les premiers mouvements sont perceptibles 45' plus tard.

Tu dis, Théo?

Effectivement, ça sent la province, faut pas s'énerver!

Le jeune deejay, même pas 70 balais met la daube, qu'il balançait depuis 25', en sourdine, PushsuP est prêt!

Non, il ne s'agit pas d'un soutien-gorge pour poitrine menue, ni d'un exercice de pompes astreignant, il s'agit du nom, que tu peux lire de gauche à droite et de droite à gauche, choisi par cinq gaillards du coin ayant décidé de faire de la zizique.

On fait du swunk, précise le chef, une barbe/bermuda qui chante ses textes aidé d'un parchemin étalé sur un pupitre, Max Venÿ ( vidi, vici un peu moins), gratte une guitare et chantonne bilingue, il est aidé par Jérémi (Guitare Solo) - Jérôme (Clavier)- Buhba (Drum) et Le Patou (Basse).

Go...' Noir de désir' plus récité de manière nonchalante que psalmodié, fait moins penser à Cantat qu'à Benabar.

'Chanson pour un con' nous met une nouvelle fois sur une mauvaise voie, oublie Gainsbourg, pense à Thomas Dutronc.

Sais pas pourquoi, mais la voix du gars te crispe, c'est bof, bof...

Mauvais?

Non, anodin!

Il dit: ça vous plaît?

C'est cool, répond Jojo, Josiane a baillé, Pierrot est parti se chercher un cocktail, Max, peu menaçant attaque 'Ça vaut pas le coup' sur fond exotique.

Un bon petit guitariste, monsieur Jeremi.

' Le ciel m'a pris sous son aile' , oui ce coup-ci on pense à Charlélie Couture.

Bien, ce blues!

N'hésitez pas à nous offrir des bières.

Jojo: suis fauché!

On passe à un rock galopant ' I don't understand you' avant de massacrer Bowie, 'Space Oddity' .

Pour meubler les temps morts, Max, sans les ferrailleurs, débite quelques inepties puis il décide de virer rap à la emscie soulard, 'Rap à Megane'.

Attention danger, Braine est prié de chanter le refrain du oumpapa rock qui suit, ' Too much', tu l'as dit, fieu!

Miss Belgium Braine les frites a apprécié le jazzy pop ' I want too' et ' Un amour de Max'.

Du funk, ' Swunk man', ces petits gars sont éclectiques à défaut d'être magiques.

On continue, ' Atteinte', du groove sentant bon Lavilliers et on s'achemine vers le terminus, ' Sors chercher' achève le voyage.

Bon, c'est fini, qu'il dit.

Mais non, répond le D J.

Grave erreur, voici une version sans sel, avec plein de mayonnaise de 'Come together'.

From Kissing

Une attente interminable avant le second concert, heureusement un trio de souples breakdancers vient amuser la galerie pendant une vingtaine de minutes.

Cet amateurisme poussé à l'extrême devient pénible, il faut un temps fou pour débarrasser le podium du bazar appartenant à PushsuP, monter le matos des suivants et s'occuper d'une balance compliquée pour arriver à un résultat désastreux, il est près de 21h30', From Kissing passe aux vestiaires pour enfiler sa tenue de scène.

Le groupe, faisant partie de l'écurie Go Go Booking, marche pas mal au Sud de Bruxelles, il multiplie les scènes, on le verra d'ailleurs aux Francofolies le 23 juillet. Son succès croissant est justifié, pas que leur electro rock soit criant d'originalité mais sur scène ça déménage un max, on préfère d'ailleurs insister sur l'étiquette rock pour décrire l'ambiance de leur prestation scénique.

Si le combo est relativement jeune, naissance en 2013, ses membres ne sont pas du style puceau, le kangourou nain/chanteur ( + programming) fébrile, Chris Willems, tu l'as, par exemple, vu au sein de Crazy Lady Madrid, il a également sévi chez MAW // SITT // SII - pour Sébastien Préaud ( basse, synthés, backings) , on cite Milk - l'architecte/guitariste Massimo Panza manie lui aussi un synthé et assure quelques choeurs et enfin, à la batterie, le dernier arrivé, facebook signale toujours Antoine Préaud, il devait être puni à l'école car il nous semble avoir vu Timothée Hugé !

'Up on the white hill', alors là, c'est au pas de course que la colline blanche a été gravie.

Sais pas combien de pastilles le petit Chris a sucé avant de monter sur scène, mais ce jeune homme déborde d'énergie, derrière lui ça pistonne lourd, le jour où The Prodigy prendra sa retraite on peut proposer From Kissing sur la scène Big Beat.

Chris a quitté son uniforme acheté sur Ebay à un gars de I Like Trains et c'est parti pour le houleux 'A drop'.

C'est la goutte qui fait déborder le vase, toutes les fleurs brainoises se mettent à gesticuler comme des zombies sortis d'un clip de Michael Jackson.

Ta voisine, une ex-reine de beauté du Brabant Wallon, admire les mollets d'un blanc petit Gervais du beau Sébastien, sa copine préfère le look ombrageux du guitariste.

Jean-François, coiffeur à Bois-Seigneur-Isaac, n'a pas encore fait son choix.

En attendant les portes de l'écurie sont grandes ouvertes , les 'Horses' sont lâchés, le jockey nous fait un numéro que tu ne risques pas de voir à un concert de Charles Aznavour, à genoux, puis allongé sur le plancher, serrant le micro comme si c'était la planche de salut allant l'empêcher de se noyer, il attire tous les regards d'un public subjugué.

Un petit tour parmi les fans pendant 'Runaway' avant de monter sur un retour pour scruter les mers, toujours pas de Christophe Colomb en vue, on poursuit avec 'Get up' catalogué dancetrack, les précédentes étaient des berceuses!

Où tu vas, Seb., quoi t'as vu une colombe sur la dernière branche du tilleul, tu vas la saluer et lui faire l'aubade avec ta basse, redescends, grand, Eléonore veut t'offrir une glace parfum banane!

'Papillon' dit le papelard, mais la scène n'est pas envahie par une colonie de piérides du navet et du chou, trois monstres, venus du fin fond d'une forêt perdue, entament une danse médiévale sur de gros beats electro, ce qui a le don d'énerver davantage le bondissant chanteur.

'After' et ' Bright Blocks' achèvent ce set tonique.

Braine, vous en voulez encore?

Ouiiiiii!

Conciliabule, finalement on ne vous jouera pas le dernier single ' West Coast', on reprend ' Get up' qui bouge davantage.

Une dernière séquence de folles cabrioles et puis une douche!

Braine est K O!

photos: ManuGo Photography & Michel ( concert monkey)

Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016
Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016
Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016
Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016
Une Belge Soirée ( PushsuP et From Kissing) Grand-Place Baudouin 1er, Braine-l'Alleud, le 20 juillet 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - ManuGo Photography - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents