Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 16:56
Bojkott at De Mèt Duvelt - Asse - le 8 juillet 2016

Bojkott at De Mèt Duvelt - Asse - le 8 juillet 2016

Asse en été, depuis juillet, chaque vendredi la ville propose un concert gratuit sur la place du marché, le premier événement dans la série De Mèt Duvelt s'est déroulé sous la pluie le 1 juillet: 't Schoon Vertier trotseerde de regen met een grote glimlach concluait le comité organisateur.

Une météo nettement plus clémente attend les spectateurs pour le concert de Bojkott !

A 20h pile, les quatre boycotteurs et une madame qui rejette tout sont prêts à en découdre.

Les partisans de l'embargo sont nés du côté de Vilvorde au terme de l'année 2014.

Sont tout jeunes, avances-tu!

Rien n'est moins vrai, à première vue ils ont connu quelques guerres, Stijn De Nollin ( Triple B (Breath Between Bromance), le cadet tenant les baguettes fait sensiblement baisser la moyenne d'âge , quant aux autres, ils n'ont plus 20 ans depuis longtemps, nous signale Reggiani: Agna Taelman, que certains ont vu chanter aux côtés du charmezanger Guido Belcanto ou au sein des groupes Kopstoot Gerda ou 44 Brushes, a du métier et du charme à revendre, les deux guitaristes Didier Pacou et Rony De Mulder ( 44 Brushes) connaissent toutes les ficelles du job, ils alternent les soli et le travail en rythmique et enfin à la basse, dans le plus pur style Bill Wyman/John Entwhistle, on n'est pas ici pour rigoler, un mec que t'as déjà croisé lors de festivals blues ou concerts rockabilly dans tout notre immense royaume, Erik Van den Brande!

Genre?

Des covers, quelques compositions propres de Urban Power Play Sound ( marque déposée), disons du rock, sorry Agna, qui a des couilles et pas des en caoutchouc!

' Don't take a walk' , l'article qui engage le show te fait d'emblée songer à Guano Apes, les Allemands qui, en 1997, avaient cassé la baraque avec 'Open your eyes', pas que Bojkott se soit mis au rap metal, mais l'énergie et la voix rentre-dedans d' Agna présentent des similitudes avec le timbre de Sandra Nasić.

Ils enchaînent sur le vigoureux 'Time' qui progresse sur les mêmes sentiers rocailleux.

Non, ce n'était ni le 'Time' de Prince, ni 'Time is on my side' des Stones, mais la suivante était bien le 'These boots are made for walking' de Lee Hazlewood.

Mevrouw Taelman, a tall lady, introduit la rengaine d'un rire satanique, les copains transforment le tube de Nancy Sinatra, Eileen ou Conny Kampla en champ de bataille conjugal sanglant.

A deux mètres du podium, un fan carburant à la pils, sans additifs, lance allez, allez, alles geven!

C'est leur intention, ils déterrent le glorieux post-punk des Passions ' I'm in Love with a German Film Star' suivi par une plage gravée sur leur EP quatre titres, 'Hurricane', du coup, le vent se lève!

Asse, it's time for some romantic power play avec l'hymne consacré à la jalousie, 'Jolene'.

Faudrait un jour que tu l'appelles, cette Jolene!

Après la country il est temps de rejoindre les croisés en route vers 'Jerusalem'!

Steve Earle?

Non, Anouk!

Les guitares canardent, le gamin se démène, la basse assure et la madame convainc, une présence tonique et sensuelle, Asse ne s'emmerde pas ce soir!

C'est assommant à la fin, ils nous assènent un nouveau morceau dont le titre est célèbre, 'Live and let die', mais qui n'a rien à voir avec ce que l'auditoire connaît, donc tu peux oublier McCartney...it's a humiliation...tu l'as dit, Agna!

On dédie la suivante, ' Feel the love' de Rudimental, à Ludo le patron du bistrot qui nous a dépannés en nous fournissant un local de répétition.

Détails, la version Bojkott ressemble plus à du Texas qu'à du drum'n'bass!

Agna ne représente pas tout à fait l'image que tu te fais de la douce Cendrillon, 'Cinderella' est plutôt du genre je sais ce que je veux et je l'obtiendrai!

Pas gentil de faire des blagues, 'Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair' des Arctic Monkeys cogne dur.

Après les plaisanteries, Agna, que personne n'oserait qualifier de Dumb Blonde, entame un numéro de racolage polisson, hey babe , 'Sugardaddy' do you fancy me;..euh, c'est à moi que tu causes, grands sourires, euh, oui, madame, t'es plaisante à regarder, quoi, add some ice, merde, j'ai pas emporté le frigo, je reviens, je vais au bistro et te ramène des glaçons, tu rappliques pour voir qu'elle t'a déjà oublié et se colle à la lead guitar..

Les femmes sont versatiles!

Le petit jeu se perpétue, 'For what it's worth' n'est pas le titre de Buffalo Springfield.

Quoi, tu veux éveiller la bête, non, je ne vais plus quérir de la glace, bien essayé, poupée!

And now, ladies and gents, a proto punk anthem datant de 1965, The Sonics - 'Strychnine'!

Pas moins nerveuse, la suite 'Rise and fall' et ' Lock off the door' avant le hit de Billy Idol 'Dancing with myself'.

Présentation de l'équipe, puis un extrait de la Belpop geschiedenis, 'You' de Scooter.

Piet Van Den Heuvel vous remercie.

Avant de nous diriger vers Grimbergen, on se produit au vliegveld à 23h, pour vous tous, jeunes gens et jeunes filles, l'ode à la jeunesse des Undertones, 'Tenage Kicks', en passant on y insère 'One Way Or Another' de Blondie.

See you, Asse!

Un bis?

Rap, dan...

On refait 'For what it's worth' et notre eigen nummer ' Rise and fall'.

En voiture, Grimbergen, here we come!

Bojkott at De Mèt Duvelt - Asse - le 8 juillet 2016
Bojkott at De Mèt Duvelt - Asse - le 8 juillet 2016
Bojkott at De Mèt Duvelt - Asse - le 8 juillet 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents