Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 14:11
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016

Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016

Neuvième édition de la Vlaamse Kermis à Essenbeek, village pittoresque faisant partie de l'entité de Halle.

Bezienswaardigheden: une église néo-gothique et trois bistrots pour commenter les exploits du FC Nissan Essenbeek!

Deux jours de festivités: un tournoi de quilles le vendredi, une brocante, un barbecue, kinderanimatie, l'Euro sur écran géant, un cyclocross, un discobar, des milliers de litres de bière et des concerts, le samedi.

Les concerts débutent en fin d'après-midi avec un double show pour les gosses, les clowns Pipo et Pipette suivis par la sensation Ketnet: Ghost Rockers!

La série 'Ghost Rockers' est née en 2014 et a immédiatement cartonné en Flandre et aux Pays-Bas, depuis 2015, les héros du feuilleton, Mila, Jonas, Charlie, Alex et Jimmy donnent des concerts qui, à chaque fois, affichent uitverkocht ( les tickets se vendent jusqu'à 35 €, si t'as quatre gosses, fais le calcul et commence à épargner)!

Leur disco compte désormais deux albums, 'De Beat' est sorti début 2016.

La Sisseplein est bondée malgré une fine pluie, les cinq premiers rangs étant occupés par des mioches peinturlurés noir/jaune/rouge ( olé, olé, olé, 3-nul tegen Ierland), les parents leur ont donné rendez-vous in Den Herberg ou in 't Oud Kasteel où il faut faire la file pour espérer obtenir un liquide qui mousse.

Mark Demesmaeker ( ex Ring TV et actuel président de la section NVA à Halle) remplit le rôle d'annonceur, puis vient une publicité off suivie par une clameur monumentale dès l'arrivée de Mila, Jonas, Charlie, Alex et Jimmy!

Mila et son petit bonnet: 'Halle, klaar om te rocken?

Jaaaaaaa..

Et c'est bien de rock qu'il s'agit, on est loin de Chantal Goya, Dorothée ou K 3, les Ghost Rockers peuvent être comparés aux Kreuners des débuts. Jonas le guitariste n'est ni manchot, ni empoté, la petite Mila est non seulement agréable à regarder mais elle chante juste, quant à la bassiste, Charlie, la fille de Gert Verhulst, le patron chez Studio 100 et le Gert de 'Samson en Gert', cette gamine possède déjà toutes les ficelles du métier pour faire bouillir une assistance.

'Ghost rockers' ouvre et dès que Mila entame le refrain....gillende gitaren... les kids à tes côtés s'époumonent, ils ne sont pas les seuls, les jeunes mamans font pareil.

Le sautillant 'Volg je gevoel' suit cette entrée en matière tonitruante et, pendant 50 minutes, tu redeviens un teenager insouciant, 'Laat me vrij', puis le truc qui va cartonner cet été de La Panne à Knokke le Zoute, 'De film van ons leven'.

Jimmy , le Kaaskop, quitte ses caisses et propose un quizz, bidon, ce jeu débile est suivi par 'Help mij' aux saveurs milkshake fraises.

Un second exercice attend la jeunesse locale, la Halse Wave pendant 'De stilte van de storm' suivi par une romance adolescente, 'Alles is stil', le slow qui torture!

Ils enchaînent sur 'Kom als de nacht valt' puis 'Billy' pour lequel Jonas a agrippé une acoustique, le power pop 'De Beat' et enfin une reprise de 'Ghost Rockers' terminent le set.

L'exode du jardin d'enfants commence, la place se vide!

The High Rotations

Changement radical de style et de look, sur le podium trois anciens combattants, fans des Who, puisqu'ils ont choisi leur nom de guerre en pensant aux High Numbers, une identité que les Who ont utilisée, pendant une brève période, en 1964.

Trois durs sur scène: la casquette plébéienne, Jan Vanlaet ( Citizen Jane, Chupalibre...) à la guitare et au chant, Rik Vermeir à la basse, une carte de visite, jaunie, indique Ze Noiz, Golden Green,William Souffreau et Steven De Cort ( De Lama's, Mama's Jasje...) aux drums.

Histoire de rigoler en contemplant la foule ( quinze tondus) restée pour leur show: België heeftt gewonnen puis on entre dans le vif du sujet avec le musclé ' I gotta go' aux accents clashiens, ça ne rigole pas avec les High Rotations, pas d'arabesques frivoles mais du méchant rock pas vraiment destiné aux oreilles délicates.

Ils enchaînent, l'oeil mauvais vu la défection du public, sur 'Murder on a girls night out', Werenfried Witse enquête!

Ce truc pas idiot sonne comme les Scabs ayant jammé avec Neil Young.

'Wasted' est du même acabit et la suivante ressuscite en toi des images de Golden Earring à leur belle époque.

Allo, Sharleen, tu permets qu'on reprenne ton ' Black eyed boy'.

Geen probleem, mannen!

On aime bien cette approche reggae.

Essenbeek boit et se fout royalement du rock coriace balancé par le trio, bordel, la jeunesse de 2016 ne jure que par Tomorrowland et des farceurs style David Guetta!

'Jack' lis-tu sur le papelard et c'est à 'Gloria' des Them que tu penses!

On te donne des titres avec les réserves d'usage, la setlist est cachée par le pied de micro.

'A star like you' évoque aussi bien Guy Swinnen que Mott the Hoople.

La basse part au galop pendant leur single 'What about that day' avant de l'entendre entamer au chant la perle des Jam ' START ~ What You Give Is What You Get!'.

Funky time in da house!

La dernière, dit-il en reluquant une nana bien roulée, 'Love is a bitch'!

Un bon petit groupe qui méritait plus d'attention.

Ils étaient sur le point d'aller vider 46 pintjes quand l'organisation les repousse sur scène, bande de fainéants, il vous reste dix minutes!

Ok, on refait ' I gotta go' puis ils s'en vont comme dans la chanson!

Radio Negra.

Troisième groupe, troisième univers, place au latino rock, à la salsa, au mambo ou au ska avec un tribute band de Manu Chao: Radio Negra!

Le groupe qui a déjà foulé quelques belles scènes world ( Polé Plolé - l'Afro Festival - Copacobana - Patro del Mundo - Les Belles Bretelles...) doit ramener le soleil à Halle.

Mission accomplie, fiesta tropicale générale, la bière aidant toutes les inhibitions s'évaporent, la sécurité est aux aguets.

Ils sont sept à monter sur scène, sans doute, Bruno De Castro: leadvocal, guitar / Micha Vandendriesche: drums, vocals / Koen Eeckhout, cornet et backings/ Steven Gosseye: guitar, vocals, trombone/ Wim Stevens: bass, vocals/ l'ahurissant Steven De Waele: percussion, vocals, toasts à volonté et Niels Verheest: keyboards, dont un Hammond!

Certains de ces noms éveillent en toi quelques souvenirs, Niels, par exemple, tu l'as vu avec Blue Blot et Eva De Roovere, les autres ont sévi à droite et à gauche: 't Schoon Vertier, Freddy De Vadder en de bende, Buadee and the Walkers, Briskey, Thou enz...!

L'intro vire ' El Hoyo'.

Que la fête commence, yo, yo, yo ...!

Les fauves sont lâchés, 'Machine gun', le canon nous arrose de confetti, toi tu t'en fous, Hans peste, il n'aime pas voir des brols multicolores tremper dans sa Jupiler!

'Desaparecido', Halle nous avons un invité, un de vos concitoyens, Marc Vellemans, au trombone.

Magnifique boulot de Niels derrière les touches avant d'attaquer le tube 'Clandestino', clandestins parmi lesquels on a reconnu Lukaku fuyant la grande Babylone!

Direction Cuba, 'Chan Chan' du Buena Vista Social Club avant de fouler les pavés d'une autre artère, 'Equality Street'.

Essenbeek chaloupe, les pavés souillés par des hectolitres de houblon se prêtent à des glissements audacieux, la Radio Negra envoie ' Lagrimas de Oro', ' La Despedida', 'Por Donde' puis 'Libertad' décoré d' un solo de batterie pas idiot.

'Opération coup de poing' nous rappelle que Twee Belgen avait admirablement repris le morceau d'Alpha Blondy, puis l'octet vire 'Rumba de Barcelona' avant de balancer un rocksteady chaleureux, ' A message to you, Rudy', le toaster de service tient une forme olympique, le bassiste vient prendre le pouls de l'assistance, ambiance au village!

On switche sur 'The Tide is High' avant le retour de Rudy.

Ne pleure pas, Jeanette , 'Porque te vas'!

Pas de temps mort, l'arbitre fait signe de continuer, voici 'La Primavera' et le simiesque 'Monkey Man'.

Quelqu'un a omis de fermer la cage, à deux mètres de toi des gorilles se tabassent, plus de peur que de mal, un oeil poché, une entorse de la cheville, plus grave, une chope étalée aux pieds de Gilbert.

La troupe après avoir consulté l'horloge de l'église a décidé d'envoyer la dernière, ' Mr Bobby' avec un extrait de ' I shot the sheriff' et de 'Rehab' avant de finir avec 'Bongo Bong'.

Un show flamboyant!

Le dernier groupe, Xansation est prévu à 22:50'.

Les préparatifs sont tirés en longueur, un membre du combo manque à l'appel, le coverband n'entamera son spectacle que vers 23:15'.

Xandee, ça te dit quelque chose?

Oui, Sandy Boets qui a représenté notre pays à l'Eurovision en 2004 et avant cela a fait partie de Touch of Joy avec l'humoriste Sergio.

Depuis 2011 elle est la figure centrale de Xansation, la madame n'a rien perdu de son sex-appeal, crois-moi, de plus elle dégage une énergie similaire à celle déployée par une jeune Tina Turner, tout ça pour te dire que Xansation, grâce à ses multiples talents et à ceux de la fine équipe qui l'épaule, n'est pas un bête coverband de plus !

A la guitare, son copain, Jorg D'Hondt, un mec qui pourrait sans problèmes évoluer au sein d'un metal band - second chanteur + guitare acoustique, le retardataire Tom Olaerts ( Incredible Time Machine, Funky D ...) - Claviers, Stefan Potiau ( Les Truttes) - Kenneth Van Renterghem: bass ( Cath and the Gents...) et Jan Samyn aux drums.

Départ sur les chapeaux de roue avec le bouillant 'Uptown funk'.

Too hot, chante la chatte sur un toit brûlant, Halle s'est remis à danser et sur scène ils ont entrepris ' Long train running' des Doobie Brothers qui avant d'arriver au terme devient 'Disco Inferno'.

Regarde, qui se déhanche comme une dératée?

'Ma Baker', petit!

Le rythme est infernal, Xandee ne tient pas en place, et quand elle lance ' It's raining men' c'est une nouvelle pluie de confetti qui nous éclabousse.

Melissa Etheridge ' Like the way I do', ' What's up' le smash hit des 4 Non Blondes, ' She's a Maniac' se succèdent.

En bas l'hystérie gagnent certains mâles qui ont dans l'idée d'aller encourager la nana de plus près, ils se mettent à escalader les barrières avant d'être repoussés sans ménagement par la sécurité.

Pas de hooligans russes ou anglais dans le coin, juste deux ou trois échauffés qui rateront la messe demain matin.

' Footloose', 'I'm a believer', l'agitation à tes côtés est telle que tu commences à avoir des difficultés à reconnaître les morceaux.

Tiens, Kurt, un coup de coude pour avoir écrasé mon 42 fillettes, sur scène Xandee and Co se mettent à l'Euro disco avec 'Mr Vain' de Culture Beat, suivi par 'Sweet Dreams'.

Pieter ne fera pas de doux rêves il est parti dégueuler près de la friture, de la confiture maison sans sucre ajouté, du coup la troupe envoie 'Pump up the jam'.

Toujours en mode eurodance, ils déterrent Snap, 'Rhythm is a dancer, tu reconnais encore ' Hello', la savonnette de Martin Solveig et 'Lady' de Modjo, avant de te rendre compte que t'es salement trempé.

Il pleut depuis 30 minutes et une odeur nauséabonde vient agacer tes narines, ce doit être le grand dadais qui se tient à ta droite, il sourit bêtement, tu n'es pas dupe, le mec les lâche à répétition, ça schlingue pire que dans les prisons pendant la grève des matons, faut se tirer d'ici!

Direction l'église, ton carrosse se trouve 300 mètres plus loin.

Xandee et ses copains poursuivent leur trip nostalgique, tu captes encore 'The roof is on fire' et tandis que les pompiers s'agitent 'Alive' de Pearl Jam.

Non, ils n'ont pas chanté ' I can't stop the rain'!

Thuis: une douche chaude avant le dodo salvateur!

Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016
Vlaamse Kermis Essenbeek - Halle- 18 juni 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents