Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 08:39
Rival Sons - Melkweg- Amsterdam - le 6 juin 2016

Rival Sons - Melkweg- Amsterdam - le 6 juin 2016

RIVAL SONS – Melkweg, Amsterdam (NED) – 2016.06.06

Setlist :
01.Electric Man.
02.Secret.
03.Pressure & Time.
04.Hollow Bones Pt.1.
05.Tied Up.
06.Thundering Voices.
07.Face Of Light.
08.Torture.
09.Baby Boy.
10.Where I've Been.
11.Get What's coming.
12.Fade Out.
13.Open My Eyes
14.Keep On Swinging.

Line Up :
Dave BESTE : Bass - Backing Vocals
Jay BUCHANAN : Lead Vocals
Scott HOLIDAY : Guitars - Backing Vocals
Michael Miley : Drums - Backing Vocals
Todd ÖGREN-BROOKS : Keyboards - Backing Vocals

Enfin, c'est le jour « J » l'heure « H ». On l'a tellement attendu ce lundi 6 juin béni, eh bien voilà, nous y sommes. Il y a 71 ans, c'était le débarquement en Normandie, des milliers d'hommes se lançaient à l'assaut des plages de Utah, Omaha, Gold, Sword et Juno pour libérer l'Europe de la barbarie. Heureusement pour nous, ce n'est pas armés de carabines M-1 que nous embarquons à bord de nos véhicules de croisière mais uniquement couverts d'un drapeau floqué « Rival Sons – Belgian Fans ». Départ de Rochefort avec l'équipe de choc habituelle composée des six irréductibles, les inconditionnels des Rival Sons. L'expédition est supervisée de très près et avec le plus grand sérieux par Miss Joséphina car on sent planer ça et là, l'ombre de Patrick, le Rain Man. Un peu plus de 300km à parcourir pour rejoindre la cité amstellodamoise et ses célèbres canaux, il n'est donc pas question de traîner en chemin surtout que nous avons rendez-vous à partir de 16 heures dans un café au nom sympathique : « De Zotte Belgisch Bierproeflokaal » situé 29, Raamstraat, à un jet de pierre du « Melkweg ». Nous effectuons le join-up vers 16h30 avec une vingtaine d'autre fans des Rival Sons, Suédois, Danois, Norvégiens, Allemands, Belges, Néerlandais, Ecossais, Anglais et Français, le tout dans la bonne humeur et l'enthousiasme qui caractérise cet avant concert. Nous débouchons dans la petite rue calme et paisible jusque là en scandant le fameux leitmotiv de « Torture » comme cri de ralliement. C'est Talita qui nous accueille avec son grand sourire légendaire. Le temps de déguster quelques bières belges et de faire connaissance avec nos homologues , il est déjà l'heure de rejoindre la « Voie Lactée » qui est la traduction de « Melkweg » au cas où tu n'aurais pas fait le rapprochement entre la langue Néerlandaise et la Britannique. Nous avons décidé que le premier rang serait nôtre et il le sera !
Nous avons un superbe bouquet illustrant le côté floral et végétal de la pochette de «Hollow Bones» à offrir à nos musiciens favoris lors du concert. Mais, surprise, c'est Michael Miley en personne qui, à peine le soundcheck terminé, nous rejoint devant la salle et nous voilà partis pour une discussion très amicale pendant une quinzaine de minutes. Quelle disponibilité, thanks Mikey.
19h30, ouverture des portes, le bataillon des fans s'engouffre dans la salle et occupe immédiatement la position voulue puis, nous installons nos bannières bien étalées à plat sur le devant de la scène. Il n'y a plus qu'à attendre. La nervosité monte, on n'arrête pas de consulter nos portables à tout bout de champ, comme des gosses qui attendent le père Noël. Ah, ça va bientôt commencer, Nigel diffuse « What Is Hip ? » de Tower of Power, nous les aficionados savons que juste après ce sera le thème de « The Good, The Bad and The Uggly » qui débute tous les concerts de Rival Sons. Ce soir, fait exceptionnel au cours de leur tournée, ils sont en tête d'affiche, pas de Black Sabbath. Nous avons la chance d'assister à un concert qui précède la sortie officielle de « Hollow Bones » le 10 juin.
Ca y est, les lumières diminuent et la clameur monte, telle un rugissement libérateur dans le Melkweg pratiquement sold out. « Electric Man », « Secret » et « Pressure and Time » la trilogie de l'enfer met déjà tout le monde d'accord, si vous doutiez de l'état de forme des gars de Long Beach eh bien vous voilà fixés, ils sont chauds ! Première mondiale ensuite avec « Hollow Bones Pt.1 » une bombe extraite du nouvel album et juste derrière « Tied Up » dont la première prestation en live a eu lieu à Lisbonne le 1er juin dernier, ensuite, une première également pour le magnifique « Thundering Voices ». Les titres sont superbes et le groupe forme un véritable bloc sonore et musical redoutable. Les lignes de basse de Dave Beste sont tout bonnement superbes et Miley prouve qu'il fait partie de la classe des grands batteurs de rock'n'roll. Todd souligne le tout par des interventions de clavier très bien placées. Quand à Mr. Fuzzlord, pareil à lui même, il nous embarque d'emblée dans son espace sonique identifiable entre mille. Vient ensuite un moment d'une rare intensité avec le très long et superbe « Face of Light » qui nous montre encore une fois un Jay Buchanan au sommet de son art. Le redoutable « Torture » est une véritable tornade reprise à l'unisson par un public conquis à tel point que Jay ne pourra pas annoncer le morceau suivant, en primeur « Baby Boy » le bien nommé est un petit garçon remuant qui nous emmène sans problèmes dans les sphères supérieures du Rock. Chanson sur le pardon, celui qu'on accorde aux autres mais aussi à soi-même avec le superbe « Where I've Been ». « Get What's Coming » fait des ravages dans la salle, l'ambiance est torride pour souhaiter la bienvenue à une autre nouveauté : « Fade Out » ! C'est à coup sûr mon morceau préféré du prochain album. Nous avons eu droit à 5 extraits de ce « Hollow Bones » Merci les amis de ce magnifique cadeau. Frappe hyper puissante de Myley pour introduire le magistral « Open My Eyes » et c'est déjà le dernier morceau : « Keep On Swinging ». C'était mon 19ème concert de Rival Sons et ce ne sera pas le dernier croyez-moi. Le groupe se retire sous un tonnerre d'applaudissements, ce soir, les héros s'appelaient Jay, Scott, Todd, Dave et Michael.
Comme d'habitude, un bonjour à mes amis en backstage après concert et puis il nous faut reprendre la route car nous rentrons en Belgique cette nuit. Vendredi, il vous reste une chose à faire, foncez acheter « Hollow Bones » la nouvelle bombe des Rival Sons.

Mitch « ZoSo » Duterck

Rival Sons - Melkweg- Amsterdam - le 6 juin 2016
Rival Sons - Melkweg- Amsterdam - le 6 juin 2016
Rival Sons - Melkweg- Amsterdam - le 6 juin 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch « ZoSo » Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents