Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 14:05
SSING SSING - Korean Cultural Center Brussels - Bruxelles, le 30 mai 2016

SSING SSING - Korean Cultural Center Brussels - Bruxelles, le 30 mai 2016

Le Centre Culturel Coréen, situé rue de la Régence à Bruxelles, multiplie les activités: l'exposition Coexistence de l'artiste JEONG Goam se poursuit jusqu'au 25 juin et ce lundi, dans l'élégante salle de concert au fond de l'espace culturel, Bruxelles est invitée à assister ( gratuitement, après réservation) au concert de Ssing Ssing, une formation interprétant des classiques du folklore coréen en les habillant d'un hanbok moins traditionnel, pour ne pas dire carrément rock'n'roll et hautement excentrique.

Après une courte allocution de la programmatrice musicale, un trio de musiciens ( Jang Young-gyu , le directeur musical et formidable bassiste, membre du Uhuhboo Project/Lee Tae-won , il officie dans l'ensemble Gomool, à la guitare et claviers/ le batteur Chulhee Lee) et une créature indéfinie ( Heemoon Lee, sorikkun au sein de sa propre compagnie mais aussi au sein de celle de la chorégraphe Eun-me Ahn) prennent place sur la scène.

L'apparence de Heemoon Lee fascine, la coquette porte une perruque rococo du plus bel effet, des talons hauts entravant ses déplacements, des collants cuissardes pourpres, des gants crème, un petit short à lamelles scintillantes, sans oublier un maquillage digne des entraîneuses sévissant chez Maman, succès assuré à la prochaine Belgian Pride!

Une premier chant traditionnel coréen, un minyo plaintif , ' Noraegarak,' reçoit un traitement moderne, le vocéro est lyrique et théâtral, le fond musical électrique.

Surprenant!

Apparition des deux autres vocalistes complétant le groupe, Choo Da-hye et Seung-tae Shin, a real woman, sexy en diable, et un courtisan coréen d'Henri III qui ne se déplace jamais sans son petit sac Delvaux et son postiche couleur de lie.

Gros fou rire dans l'assistance et les réjouissances ne font que commencer.

Une tapisserie reggae/soca dance sert de toile de fond à un pot-pourri, truffé de ricanements et couinements, de thèmes folkloriques originaires de Seoul et autres localités coréennes .

'Jeongseon Arirang' une chanson née il y a plus de 600 ans devient rock berbère exubérant.

And now the real woman is gonna sing,' Nanbongga' is another folk song chère au peuple dirigé par Park Geun-hye.

La catcheuse sous les spotlights, il/elle entame ' Saseol-nanbong-ga' en y incluant une séquence de rap jaune festif.

Morceau achevé il vient proposer un tope-là à tante Sidonie.

Pas à l'aise, Sidonie, que me veut cette grande folle et toi, Gaston, fais quelque chose au lieu de rire comme un cétacé!

Place à la suivante, le slow 'Changbu-taryeong' rendu à la manière d'un girls group des sixties et au refrain repris en choeur par le public.

Tirez-vous, les drôles, it's my song, indique la vraie lady qui attaque la ballade 'Nol-ryang'.

Beau et hypnotique!

La complainte emblématique du répertoire de chants traditionnels, 'Nodeul Gangbyeon', est réservée à la propriétaire de la petite sacoche qu'elle a failli oublier avant d'entamer son exercice vocal.

'Quejina-chingching-nane', répétez après moi, s v p!

Richard?

Tchin, tchin à ma santé!

Non, Richard, Quejina-chingching-nane!

Quel chinois tchin tchin année, c'est mieux?

Reviens demain pour un autre leçon!

Un funk voyant toute l'assistance debout, sauf Sidonie, pour entamer une danse échevelée, la petite Anastasia invitée sur scène étant bombardée nouveau membre du groupe.

La fiesta se poursuit avec un Korean electro flag disco hilarant, pendant ce 'Seul gut' quelques spectateurs doivent dénicher le drapeau rouge afin d'avoir l'honneur d'être bisé par la plus racée de la troupe.

Ils ont incorporé Sidonie dans les volontaires?

Naturellement, réaction, non, pas moi, j'aime pas les drapeaux, vas-y, Gaston!

Franche rigolade, a bye bye song et direction les coulisses.

Assistance survoltée, un rappel, well if you guys are sappy, stand up and dance with us, c'est ce qu'on a fait.

La fête s'est terminée par un vin d'honneur.

Ssing Ssing poursuit sa tournée européenne et sera à Madrid le 1 juin!

photos- jp daniels/concert monkey

SSING SSING - Korean Cultural Center Brussels - Bruxelles, le 30 mai 2016
SSING SSING - Korean Cultural Center Brussels - Bruxelles, le 30 mai 2016
SSING SSING - Korean Cultural Center Brussels - Bruxelles, le 30 mai 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - jp daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents