Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 16:45
The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016

The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016

THE TEMPERANCE MOVEMENT - De Kreun, Kortrijk (BEL) - 2016.02.04

Lineup Up:

Phil CAMPBELL : Lead vocals guitar

Paul SAYER : Guitar -backing vocals

Nick FYFFE : Bass guitar - backing vocals

Damon WILSON : Drums -backing vocals

Matthew WHITE : Guitar - backing vocals

Setlist :

01.THREE BULLETS. (**)

02.OH LORRAINE. (**)

03.MIDNIGHT BLACK. (*)

04.BE LUCKY. (*)

05.THE SUN AND MOON ROLL AROUND TOO SOON. (**)

06.MAGNIFY. (**)

07.PRIDE. (*)

08.AIN'T NO TELLING. (*)

09.WHITE BEAR. (**)

10.GET YOURSELF LUCKY. (**)

11.ONLY FRIEND. (*)

12.TAKE IT BACK. (*)

13.BATTLE LINES. (**)

14.LOVERS & FIGHTERS. (*)

(*) "The Temperance Movement (2023)

(**) "White Bear" (2016)

Voilà un début de mois qui s'annonce très agréable, les Anglo-Ecossais de The Temperance Movement sont de retour chez nous pour la tournée de promotion de "White Bear" leur second album tout frais sorti le 15 janvier dernier. J'ai une interview programmée à 18.00 donc je me mest en route tôt dans la journée. Ceux qui prennent le train régulièrement me comprendront. Comment t'expliquer ce que ça donne Ciney-Courtrai en train? Disons que c'est un peu comme de faire l'Australie en kangourou. Bref, sur le coup de 15.00 je suis enfin à mon hôtel. Un petit tour de reconnaissance en ville et un passage par la salle de concert, car selon mon principe, il vaut toujours mieux prendre ses repères à temps que de commencer à cavaler partout en dernière minute. Alors à quoi ressemble la salle De Kreun? De l'extérieur c'est un bloc de béton et ce n'est que quand tu te trouves devant la porte que tu sais qu'il y en a une! Elle est derrière le bâtiment et opposée à la rue. Tu as l'impression qu'on l'a mise là pour que ceux qui y viennent ne la trouvent pas. A l'intérieur, c'est un peu vieillot et la salle concert est très petite, on doit pouvoir y mettre 300 personnes à tout casser.

Rencontre avec Ian, le tour manager qui me reçoit cordialement, comme savent le faire les Ecossais et trois minutes plus tard c'est Damon Wilson, le sympathique batteur du groupe, qui fait son entrée. Une bonne trentaine de minutes pour une interview au cours de laquelle on parle de la carrière du band. Luke a quitté le groupe car il n'était pas fait pour les tournées intensives et après quatre années au sein du Movement, il passe la main. Il est remplacé par Matthew White, un ami de longue date. L'an passé, Jimmy Page a demandé à nos cinq gaillards d'enregistrer "Houses of the Holy" un titre en hommage à l'album "Physical Graffiti" de Led Zeppelin. Et comme le dit Damon "lorsque le guitariste du plus grand groupe de Rock te demande quelque chose comme çà, tu ne refuses pas". TTM a aussi été choisi par Mick Jagger himself pour assurer quelques dates en première partie des Rolling Stones lors de leur dernière tournée. Si ce ne sont pas des marques de qualité et de reconnaissance ça, c'est que je n'y connais rien. Le dernier album qui ne fait que 35 minutes, un peu comme sur les vinyles d'antan est plus punchy que le précédent, ça cogne plus fort, ça Rock et ça Roll ! Ils l'ont enregistré dans trois studios différents lors de breaks dans la tournée, c'est du live en studio, ce qui confère à l'ensemble ce rendu compact et ce sentiment d'urgence caractéristique. "En général on faisait deux ou trois prises maximum par chansons, on gardait la meilleure et c'était ok". Quant aux morceaux, on les répétait pendant les soundchecks et on les testait en concert avant de les enregistrer." C'est du travail à l'ancienne et le résultat est là. Je prend congé de Damon qui propose de m'inclure sur la guestlistde ce soir et de me fournir un passe photo. Bien sûr que j'ai accepté! Thanks mate.

La première partie est plus qu'assurée par "PACESHIFTERS" un trio de jeunes gars venus des Pays-Bas. C'était très énergique, très influencé Nirvana, Stone Temple Pilots et il y a même eu une très bonne reprise des Who. Ça dégage vraiment mais c'est crédible à 100 %, en tout cas pendant les 35 minutes de leur prestation.

Ensuite, nous aurons droit à 1h45 d'un live de folie de la part de TTM avec un Phil Campbell qu'on nous a dit souffrant. Je lui ai d'ailleurs fait remarquer que ça ne se voyait pas le moins un monde. Ce mec a une pêche sur scène, mes aïeux, et cette voix râpeuse à la Rod Stewart, incroyable. Matthew White a très bien assimilé le répertoire également et le grand guitariste tient parfaitement son rôle au sein de la formation. Sept morceaux de"White Bear" et sept de "The Temperance Movement" donnent un parfait équilibre à ce concert qui allie l'électrique pur et dur aux morceaux plus acoustiques. Très gros succès pour les titres "Only Friends", "Take it Back" et "Lovers And Fighters" qui sont déjà des classiques. Je sais que "Serenity" aurait plu également mais on ne peut pas tout avoir. La section rythmique composée de Nick Fyffe (ex-Jamiroquai) à la basse et de Damon Wilson (ex-The Waterboys, Ray Davies) à la batterie est redoutable d'efficacité. A certains moments, on a même été proches des jams à la Black Crowes. Les touches de couleur, c'est Paul Sayer qui les donne avec ses traits de guitare incisifs. Si vous êtes fan de Free, Bad Company ou des Small Faces tout en n'étant pas un groupe de cover, alors TTM est le truc qu'il vous faut. Rencontre avec tout le groupe après concert et il se chuchote qu'une seconde visite à Cologne cette fois ne serait pas impossible en ce qui me concerne.

See you soon guys.

Retour à l'hôtel pour une nuit réparatrice, un bon verre de vin Australien, et hop dodo.

Mais quel est le con qui fore dans les murs un vendredi à 9h00 du matin?

Mitch "ZoSo" Duterck

The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016
The Temperance Movement + Paceshifters - De Kreun - Kortrijk le 4 février 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch "ZoSo" Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents