Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 08:08
Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016

Fest Deiz à lasalle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016

Un Fest Deiz organisé par l'association Komzou

Programmation spéciale saint Valentin (avec 1/4 d'heure slow et boule à facettes!)

Buvette et petite restauration sur place.

Tu débourses 4€ et tu peux danser breton pendant des heures!

Festoù-deiz , le jour, et festoù-noz, la nuit, si t'es en Bretagne tu te dois d'assister au moins une fois à un de ces grands rassemblements festifs qui abondent dans tous les départements des Breizh Izel et Kreiz Breizh.

En été la fête se déroule en plein air, en hiver, en salle, toutes les occasions sont bonnes pour danser et chanter et ne crois pas que l'exercice est réservé aux anciens, il n'y a pas d'âge pour participer au bal.

Depuis 2012 cette activité culturelle et sociale est inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Quoi?

Tu ne sais pas danser...

La belle affaire, tu fais comme les autres, tu entres dans la chaîne et tu te laisses entraîner, presque personne ne rira à ta maladresse!

14 février, Saint-Valentin, donc un fest deiz réservé aux amoureux avec des slows, des vrais et des faux!

Au menu:

Frères Cornic

Jayan

Morvan/Paugam

Stal Ganeañ Kawan

Boom klar

14:40' Boom Klar prend place au milieu de la salle, deux clarinettes et une grosse caisse, maniée par Mathias Mantello, un prof de percussions et de vielle à roue, actif à Saint-Brieuc, grand amateur de musique Renaissance.

Lors des fest noz les musiciens proposent moultes danses traditionnelles telles la gavotte, l'an-dro et l'hanter-dro, le plinn, le laridé 6 temps et 8 temps, typiquement bretonnes, mais aussi la polka, la scottish, le cercle circassien, la valse, la mazurka ou la boerendans, car dans nos contrées on a copié ces réjouissances populaires en les baptisant boombal.

Le trio débute par un an-dro, il aura fallu deux mesures avant de voir une quinzaine de courageux prendre possession de la piste et tournoyer en se tenant la main.

Seconde danse, ils battent le sol du talon et sautillent en mesure, le collectif dansant a doublé, on est passé à 30 unités.

Changement de discipline, prière d'évoluer en couple avant de revenir au cercle.

Il est quinze heures, la salle s'est fameusement peuplée, les premiers intervenants ont interprété cinq morceaux, ils remballent l 'article et vont se désaltérer.

Au suivant: Stal Kan Kawan.

Un ensemble pratiquant le chant dans la ronde, il se réunit tous les lundis à Cavan pour pratiquer cette activité vocale à caractère social.

Répertoire?

Zo kentoc'h hini Breizh, e Brezhoneg pe e Galleg, met tu zo da vond pelloc'h!

Ok, tu peux comparer à nos anciennes chorales, mais ce genre d'occupation tend fâcheusement à disparaître dans nos paysages urbains où les citoyens méfiants, stressés et agressifs n'ont plus du tout envie de communier avec leurs voisins qu'ils ne connaissent d'ailleurs pas.

Le multiculturel a tué le folklore indigène, beaucoup en sont chagrinés!

Parmi les morceaux proposés, pointons le philosophique ' Que la barbe m'enfume'

C'est dans 10 ans,

Je chante et je ris

Je bois un coup,

Je me divertis

Le lendemain je jure!

Que la barbe m'en fume!

J'aimerais mieux l'argent dans ma poche,

Et n'avoir jamais fait la bamboche..

Une adaptation cavanaise de 'L'été Indien' de Joe Dassin, un an-dro spécial Saint-Valentin psalmodié en breton, aïe le soliste a oublié les paroles d'un couplet, pas grave, on improvise!

Aucune inhibition, on est ici pour s'amuser, on achève l'aubade par ' La jument de Michao' avant de céder la place à Jayan!

Jayan.

Un trio composé de Yann ETVENARD / Guitare acoustique - Jean-Philippe LE RHUN / Flûte traversière en bois et Mathias MANTELLO, vu avec Boom Klar, au bodhran.

Jean-Philippe Le Rhun fabrique lui-même ses flûtes qu'il vend aux quatre coins de l'Europe.

Une ridée à huit temps ouvre leur set suivie par une valse courtoise.

Tout Pontrieux tournaille avec application si ce n'est quelques assoiffés ayant pris la buvette d'assaut.

Une suite plinn?

D'accord, envoyez la sauce!

Leçon pour novices: hommes et femmes alternés, tenue bras dessus bras dessous, le haut du corps ne bouge pas, coudes tirés vers l'arrière, de la souplesse dans les genoux, un saut à pieds joints, puis appui sur le pied gauche.

En voiture, Simone...

T'as pas reconnu la suivante mais on peut t'assurer que c'était pas un twist.

Comme les autres formations, Jayan nous offre un spécial St-Valentin, une jolie version de 'Nights in White Satin' qui a réjouit les soixante-huitards.

Un cercle-circasien, une scottish à danser selon son humeur, de manière posée, fougueuse, concentrée ou sauvage, en bousculant les couples voisins et, éventuellement, en figures libres, terminent le set.

Vreudeur Cornic

Depuis 20 ans le couple, infatigable de sonneurs, biniou-bombarde, François et Julien Cornic, anime toutes les fêtes en Côtes d'Armor.

D'emblée ils décident de se placer en plein centre du cirque et vont, pendant trente minutes, souffler à en perdre haleine.

Gavotte, plin, fisel, hanter-dro, andro, kas ha barzh, kost ar c'hoat, ridée, larid... se succèdent à un rythme infernal, la confrérie dansante n'a pas le temps de reprendre son souffle. Les moins résistants doivent abandonner, les plus entraînés ( les plus nombreux, d'ailleurs) poursuivent leur gymnastique dominicale sans sourciller.

La chemise canari de Yannick, trempée, lui colle au dos, il n'en a cure, et après s'être épongé front et crâne dégarni, il saisit une dame par le bras pour retourner dans la ronde.

Un slow du Trégor pour fêter le 14 février, unijambistes admis, et une sarabande, façon Haendel breton, clôturent cette prestation enthousiaste.

Il est 17h10', il est temps pour toi de quitter la fête alors que Boom klar reprend place sur le plancher.


Vous partez déjà, monsieur?

C'est l'heure de la messe, chère madame!

Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016
Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016
Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016
Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016
Fest Deiz à la salle d'animation de Pontrieux ( 22), le 14 février 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents