Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 14:07
Sirius Plan- Spirit Of 66, Verviers - 05 Janvier 2016

SIRIUS PLANSpirit of '66, Verviers (BEL) – 2016.01.05

Setlist :
01. L'AILLEURS M'ATTEND.
02. DU ROSE DANS LES VEINES.
03. IN THE CITY.
04. BIG RIVER.
05. MOI L'ANIMAL.
06. OLD MAN.
07. LÀ.
08. MAGIC.
09. SUR LES RAILS.
10. WISH I COULD
11.REAL LOVE.
12. COME TOGETHER.
13. L'AUTRE ET SON REGARD.
14. BEAUTÉ.
15. PLUS QUE PARFAIT.
16. BEING IS BEAUTIFUL.
17. LA COMPLAINTE DE LA BUTTE.
18. AULD LANG SYNE.

Line Up :
Claire JOSEPH : chant guitare, baritone.
Gaëlle Mievis : chant et batterie.
Skye : chant et guitare.

Coucou les jeunes et les moins jeunes, je vous souhaite d'emblée une année 2016 riche en concerts, rencontres et découvertes (sauf en avril si on en croit le proverbe). Ca y est, c'est reparti, cette année ce n'est pas Wishbone Ash qui ouvre ma série de shows que j'espère longue, très longue. C'est avec Sirius Plan que j'entame ce nouveau millésime et, en terme de qualité, c'est déjà placer la barre très haut. Au niveau chant, harmonies vocales et arabesques labiales diverses et variées, j'ose espérer que vous savez maintenant toutes et tous que les trois Dames (puisqu'on ne peut plus employer le vocable « demoiselles ») sont en quelque sorte les tsarines du saut d'octaves (qui dans le cas présent n'est pas le prénom masculin) tout comme Yelena Isinbayeva était celle du saut à la perche. C'est direct et sans filet.

Départ avec mon pote Ludwig von Banging Souls (oui ça existe, attendez un peu la sortie de l'album, vous m'en reparlerez) direction E-411 puis E-42. Jusque là tout va bien, nous sommes de fait et de plain-pneu sur la E-42 (je te rappelle que les piétons ne sont pas admis sur les autoroutes donc j'ai troqué le pied contre le pneu) , sauf que la direction que les panneaux routiers s'entêtent à indiquer est celle de Charleroi au lieu de….« Liéééch » comme on dit là-bas. Ben oui on s'est trompés ! Trop occupés à discuter musique, on en oublie de regarder les indications. Subtil demi-tour à hauteur de Rhines et cette fois, c'est bon les enfants nous sommes orientés vers l'est.

Arrivée au Spirit vers 20.00, belle affluence dans le temple de Francis Geron, le contraire m'eut étonné au vu de l'affiche. Allez, visite rapide en backstage pour saluer nos trois grâces et puis il n'y a plus qu'à prendre son mal en patience, chose que je fais depuis la régie de mixage en devisant avec le sympathique Benoit Destriau qui est l'ingé-son de Sirius Plan en concert, comme ça vous connaissez tout le monde.

20h30 et cette intro typique qui te plonge dans le Bayou, lumière tamisée, voilà nos belles de jour qui entrent en scène. On sent une légère tension, comme un petit stress certainement dû à la réputation de l'endroit. On a beau avoir l'habitude de monter sur les planches, je vous garantis que quand on attend son tour là-bas en-dessous et qu'on relit les prestigieuses signatures qui couvrent les murs, on se paie tout à coup une grosse émotion : « bon sang, il va falloir assurer !». Et c'est ce qu'on certainement vécu les Filles hier soir. Jouer au '66, c'est un rêve pour pas mal d'artistes et Sirius Plan ne déroge pas à la règle, une règle de trois en ce qui les concerne. Non il n'y a pas de faute d'orthographe, ce soir, trois prend un « s » et non un « e » aussi non tu te retrouves en Turquie alors que nous sommes à Verviers qui abrite toutefois, je te le concède, une importante communauté turque. La boucle est bouclée.

On y va ? Ok, je te sens nerveux, lecteur assidu, quelques lourdeurs d'après réveillons sans doute.
On va te rendre plus léger, allez, viens, on t'emmène dans la constellation d'Orion. « L'Ailleurs m'attend » tu vois je te le disais bien que Sirius Plan c'était une invitation au voyage. « Du Rose dans les Veines » (perso je préfère la Bourgogne à l'Anjou au niveau pinard) et nous voilà « In The City » où nous déambulons le long des berges de la « Big River », toi et « Moi l'Animal ». Un arrêt tellement beau auprès de ce « Old Man » tellement touchant, et « Là » c'est « Magic » cet hommage au Boss, même si nos ambassadrices de charme ont décidé de ne pas commencer la reprise de Bruce Springsteen par le même couplet ce qui donne droit à une belle tranche de bonne humeur avec le public . Allez, recommençons, et nous voilà à nouveau « Sur les Rails » assis confortablement dans ce train qui nous emmène aux confins de l'Alabama (capitale : Montgomery).

Juste le temps de déguster un trio de saveurs aux accents anglo-saxons « Wish I Could », « Real Love » et le classique « Come Together » des Fab Four, également connus sous le nom de Beatles .
« L'autre et son Regard », un regard qui conditionne bien souvent tes actes. Ce concert est encore une fois d'une « Beauté » phénoménale, « Plus Que Parfait » même.

Exit, stage right pour nos ambassadrices de la voix et ovations d'un public qui en redemande . Vous allez être servis. Une guitare et trois voix qui éclatent dans ce qu'elles ont de plus pur, de plus beau, de divin. « Being is Beautiful », la magnifique « Complainte de la Butte » et pour finir, l'état de grâce absolu avec une première : la reprise du traditionnel écossais « Auld Lang Syne » que vous connaissez tous sous le nom de « Ce n'est qu'un au revoir ». Mais si, rappelez-vous le dernier épisode des « Galapiats » quand on a tous eu le coeur lourd et versé des larmes au moment où nos héros se disaient au revoir. Ce soir, c'est la même chose mais 45 ans plus tard. Je m'étais promis de ne pas me laisser surprendre mais ma « Stevie » m'a encore eu nom di d'ju. Bravo à Benoît pour son travail d'orfèvre, le son était impeccable tout au long de cette heure quarante de concert.

Gros succès que ce show, une heure après que les ultimes notes se soient envolées, les derniers fans quittaient le merchandising où nos Drôles de Dames ont présidé à la vente de leur premier album « Dog River Sessions » se pliant avec la bonne humeur et la disponibilité qu'on leur connaît aux séances de photos et de dédicaces d'usage.
Le temps pour Benoît et moi de charger le matériel dans la camionnette immatriculée dans les Hauts-de-Seine (92), les filles répondent aux questions d'un reporter venu expressément de Suisse pour ce concert, on se bisouille on prend rendez-vous et hop, E-42, retour at home vers 2h00 du matin avec des voix tellement belles plein la tête. C'était mon 10ème concert depuis que j'ai découvert le trio magique et je ne suis pas prêt de m'en lasser.

Mitch « ZoSo » Duterck

Sirius Plan- Spirit Of 66, Verviers - 05 Janvier 2016
Sirius Plan- Spirit Of 66, Verviers - 05 Janvier 2016
Sirius Plan- Spirit Of 66, Verviers - 05 Janvier 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch « ZoSo » Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents