Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 18:27
Nicki Bluhm & The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016

Nicki Bluhm and The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016

Concert en images: JP Daniels ( notes: michel)

Nicki Bluhm de La Fayette n'est ni fille de marquis, ni vendeuse dans les galeries parisiennes, la jolie trentenaire s'ébat dans l'univers roots, tu peux lui coller les étiquettes alt.country, singer songwriter, americana ou folk.

Sa carrière offre plusieurs facettes, deux albums solo, une plaque en duo avec son conjoint Tim Bluhm, un gars qui l'accompagne parfois sur scène et affiche une carte de visite pas bidon ( The Mother Hips, Skinny Singers, des premières parties pour Lucinda Williams, Johnny Cash, Wilco, les Black Crowes...) et deux albums avec ses Gramblers, le dernier Love Wild Lost sur Little Sur Records en 2015.

C'était pas la toute grande foule dans les caves du Bota, la madame passait pour la première fois par chez nous, mais les amateurs de genuine roots music en ont eu pour leurs deniers.

Entourée d'une fine équipe, probablement le guitariste Deren Ney, Steve Adams on bass, Dave Mulligan on rhythm guitar et le drummer Mike Curry, Nicki ouvre la soirée par 'Burnt', un alt rock brûlant, elle enchaîne sur ' Deep Water' qui voit la guitare balancer quelques licks bien poisseux.

Dans 'I'm your woman' elle susurre you can take me or leave me as I am, je prends, entends-tu prononcer à tes côtés!

Slow time avec 'Check your head' de Steve Poltz qui nous fait penser à Janis Joplin, pas Poltz, les intonations de Nicki.

La setlist annonce encore 'Heartache' une plage du dernier méfait, le typiquement country 'Queen of the rodeo', 'Mr Saturday Night', le single 'Waiting on love' qui fait dire à Joan qu'elle sonne comme Sheryl Crowe, ce qui est loin d'être une insulte.

Jefferson Airplane vient de perdre deux de ses membres, 'Somebody to love' est donc bien accueilli, le slow ' Me and Slim' et ses accents bluesy fait mouche et la reprise de 'You're no good' aura ravi les fans de Linda Ronstadt.

'Ravenous', 'Little too late' et ' Jetplane' nous conduisent vers la fin d'un show des plus agréables.

Parmi les bis pointons une cover juteuse du Grateful Dead.

La tournée européenne de Nicki Bluhm and The Gramblers s'achèvera au UK.

photos: courtesy concert monkey

Nicki Bluhm & The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016
Nicki Bluhm & The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016
Nicki Bluhm & The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016
Nicki Bluhm & The Gramblers au Witloof Bar du Botanique, Bruxelles, le 30 janvier 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by JP Daniels ( notes: michel) - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents