Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 12:35
Simple Minds - Forest National, le 14 novembre 2015

Le billet de JPROCK :

Samedi 14 novembre, 20h15 , les musiciens de Simple Minds s’avancent d’un pas solennel sur la scène d’un Forest National bondé.
Moins de vingt quatre heures plus tôt des barbares ignobles plongeaient Paris dans un bain de sang tuant 129 victimes innocentes et faisant plus de 300 blessés dont beaucoup sont encore aujourd’hui entre la vie et la mort.
L’horreur !
Pour la plupart des victimes il s’agit d’hommes et de femmes fauchés alors qu’ils étaient attablés dans un restaurant, qu’ils assistaient à un match de foot ou au concert des Eagles of Death Metal au Bataclan.
Des innocents, tués comme des chiens.

Alignés au bord de la scène Jim Kerr et les membres du groupe sont visiblement émus.
Jim s’approche alors du micro et d’un ton grave déclare :

« En général c’est cool d’être le chanteur dans un groupe de rock, mais parfois c’est très difficile quand comme ce soir on doit s’exprimer et qu’on ne trouve pas les mots…
Je vous demande de respecter une minute de silence pour tous ceux qui ont perdu la vie hier dans la capitale française, et après nous jouerons… »

Dans la salle l’émotion est grande car chacun réalise que ce qui est arrivé hier en France pourrait aussi se passer chez nous, mais jamais ces terroristes abjects ne nous feront avoir peur, jamais ils ne nous empêcheront de défendre nos valeurs ni l’amour qu’on a pour la musique, le rock et le plaisir rassembleur et pacifique qu’ils engendrent.
Fuck you bastards !
Ce soir on va faire la fête avec encore plus de ferveur que d’habitude et avec une immense pensée pour toutes les victimes et leur familles.

Et bien que pour beaucoup d’entre nous le coeur n’y était pas, la soirée fut magique, grandiose et libératrice car plus encore que d’habitude Simple Minds s’est donné à fond pendant près de 2h30 devant un public comblé et dans une ambiance indescriptible de bonheur partagé.
Une tuerie, mais pacifique celle là…

Durant vingt huit titres Jim Kerr (vocals ), Charlie Burchill (guitars) , Mel Gaynor (drums) , Andy Gillespie (keys) , Ged Grimes (bass) et Catherine A.D. ( vocals, guitars, keys) et leur jolie choriste black mettent littéralement le feu à la salle forestoise .


S' appuyant sur une setlist qui fait la part belle à leur dernier album Big Music mais aussi bien sûr à leurs hits intemporels le groupe nous propose un show en deux parties entrecoupé d’un court break, juste le temps d’aller savourer quelques chocolats de chez Pierre Marcolini comme nous l’avoue Jim juste avant la pause.
Durant 150 minutes on se régale avec entre autres des titres comme « Waterfront « , « Celebrate « , « Promised You a Miracle « , « Mandela Bay « , « Dolphins « , et « Don’t You « pour ce qui est du premier set, et avec entre autres également « Five to One « , « Someone, Somewhere in Summertime « , « Speed your Love to Me «, « Let There be Love « et « Let it all Come Down « pour le deuxième.
Le rappel est lui aussi formidable avec le bien nommé « Big Music « , Alive and Kicking « et « Sanctify Yourself » , interprétés dans une ambiance incroyable et en totale osmose entre le groupe et son public, le tout magnifié par un lightshow grandiose.
Un concert phénoménal et un gigantesque pied de nez à l’obscurantisme et aux fous de dieu qui moins de 24h plus tôt ont fait couler le sang d’innocents au nom de leur incommensurable connerie barbare.

Ce soir à Forest National c’est un immense souffle de vie et de communion qui a tout balayé sur son passage et nous a fait oublier pendant quelques heures les méfaits haineux d’imbéciles qui ne méritent pas de vivre.
Et ça fait un bien fou !

Car jamais nous ne nous laisserons dépouiller de nos valeurs, jamais nous ne plierons devant la haine et la violence...

Texte et photos : JP Vanderlinden aka JPROCK.

Setlist :

1st set:
Theme for Great Cities
(intro)
Waterfront
Up on the Catwalk
See the Lights
Celebrate
Blindfolded
Promised You a Miracle
Glittering Prize
Mandela Day
Real Life
Hunter and the Hunted
New Gold Dream (81-82-83-84)
Rivers of Ice/Dolphins
Don't You (Forget About Me)

2e set:
Book of Brilliant Things / Five To One
(The Doors cover)
This Fear of Gods
Honest Town
Bangin' on the Door
Someone Somewhere in Summertime
Speed Your Love to Me
Once Upon a Time
All the Things She Said
Let There Be Love
Midnight Walking
Let It All Come Down

Encore :
Big Music
Alive and Kicking
Sanctify Yourself

Simple Minds - Forest National, le 14 novembre 2015
Simple Minds - Forest National, le 14 novembre 2015
Simple Minds - Forest National, le 14 novembre 2015
Simple Minds - Forest National, le 14 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents