Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 22:05
EUROPE + TAX THE HEAT - Trix- Antwerpen- le 23 novembre 2015

EUROPE + TAX THE HEAT - Trix- Antwerpen- le 23 novembre 2015

Le billet de JPROCK :

En sortant en 1986 son troisième album « The Final Countdown » , Europe a mis le monde à ses pieds.
Le single du même nom se place en tête des charts dans plus de vingt cinq pays et le groupe entame une tournée mondiale et devient une légende du hard rock cité comme référence par de nombreux bands de la nouvelle génération. ( Arch Enemy, Children of Bodom, Heat etc…)
Après cinq albums et un long break de 1992 à 2003 , mis à part un come back ponctuel en 1999 pour le passage à l’an 2000, Europe revient aux affaires en 2003 avec un retour au hard rock puissant et mélodique et depuis le band a sorti cinq albums supplémentaires dont le petit dernier l’excellent » War of Kings ».
En pleine tournée européenne les Suédois ont donné ce lundi soir au Trix à Borgherout un concert magistral porté par une setlist de rêve devant un public tout acquis à leur cause.

Il est 20h15, et c’est Tax the Heat qui se charge de chauffer la salle avec son rock juteux et énergique imprégné de rhythm ' n’ blues.
Sans être réellement original le band s’acquitte loyalement de sa tâche même si dans le genre on lui préfèrera les excellents Vintage Trouble.
Une demi heure de pause, juste le temps d’aller se jeter une petite blonde dans le gosier, et Europe déboule sur les planches.
Dès « War of Kings « qui ouvre le bal on se dit que la soirée va être des plus hot.
Joe Tempest, sur qui le temps ne semble avoir aucune emprise, se démène comme un beau diable et envoie régulièrement valser son pied de micro dans les airs tandis que le talentueux John Norum nous éclabousse de son jeu de guitare ahurissant.
Derrière eux la section rythmique pète des flammes avec John Levén à la basse tandis que Ian Haugland frappe ses fûts avec une justesse affolante.
A gauche de la scène un peu en retrait, le charismatique Mic Michaeli coiffé d’un Stetson balance quant à lui des nappes de claviers à faire frémir de bonheur Jon Lord dans sa tombe.
Dès le premier titre tout est dit : Europe est dans une toute grande forme et on va se régaler.
« Hole in my Pocket » , « Superstitious » , « Wasted Time » enfoncent le clou tandis qu’avec « Last Look at Eden » et son intro grandiose la groupe passe à la vitesse supérieure.
Dans la salle le public est en osmose totale avec les musiciens et malgré les temps difficiles que nous vivons ces derniers jours chacun en profite pleinement et fait la fête.
Apres environ cinquante minutes de bonheur total, John Norum se lance dans l’interprétation de « Vasastan » superbe instrumental qui clôture le dernier album et nous gratifie d’une intro pinkfloydienne avec les premiers accords de « Shine on Your Crazy Diamond ».
Un joli clin d’oeil à l'histoire du rock, on ne dira jamais assez à quel point ce type là est un monstre de la six cordes.
Magistral !
Nous avons droit ensuite à « Seventh Sign » que le band n’a plus joué depuis 2013 puis à « Ready or Not » et « Nothin’ to Ya « avant qu' Haugland ne se lance dans un solo de batterie épique au son de l’ouverture de Guillaume Tell.
Une manière originale de se mettre en valeur sans que l’exercice du solo de batterie ne tourne en démonstration trop longuette.
Europe aborde alors le sprint final de son set flamboyant avec coup sur coup « Let the Good Times Rock » , « Rock the Night « et « Days of Rock n’ Roll « joués en pleine communion avec un public de plus en plus chaud.
Le Trix exige un rappel, et bien sûr impossible de se quitter sans s’être époumoné au son d’un « The Final Countdown » revisité et chanté comme un seul homme par des fans comblés.
Au final un concert salvateur qui en ces temps troubles nous a fait un bien fou.
Et merci mille fois aux cinq musiciens suédois de continuer à donner au mot Europe ses lettres de noblesse en des temps où le vieux continent a bien du mal à garder la tête haute…

Texte et photos : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK-THE BLACK FEATHER.

Setlist :

War of Kings
Hole in My Pocket
Superstitious
(with 'Here I Go Again' snippet)
Wasted Time
Last Look at Eden
Carrie
The Second Day
Firebox
Sign of the Times
Praise You
The Beast
Vasastan
(with 'Shine On You Crazy Diamond' snippet)
Seventh Sign
(first performance since 2013)
Ready or Not
Nothin' to Ya
Drum Solo
(William Tell Overture)
Let the Good Times Rock
Rock the Night
Days of Rock 'n' Roll

Encore:
The Final Countdown

EUROPE + TAX THE HEAT - Trix- Antwerpen- le 23 novembre 2015
EUROPE + TAX THE HEAT - Trix- Antwerpen- le 23 novembre 2015
EUROPE + TAX THE HEAT - Trix- Antwerpen- le 23 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Valérie 29/11/2015 13:46

Merci pour ce bel article qui met bien en valeur ce magnifique groupe qu'est Europe!

Articles Récents