Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 08:34
Deborah Bonham @ La Cave- Hastière- le 28 novembre 2015

Deborah Bonham - La Cave, Hastière (BEL) - 2015.11.28

Set 1 :
01. Shit Happens.
02. What It Feels.
03. I Need Love.
04. Pain Birds.
05. Guide-Moi (Take Me Down).
06. M'envoler (Fly).
07. What It Feels.
08. For You.

Set 2 :
01. Grace.
02. Jack Past 8.
03. Pretty Thing.
04. Religion.
05. No Angel.
06. Duchess And The Shufflemeister.
07. Devil's In New Orleans.
08. Old Hyde.
09. Rock And a Roll.

Excellente initiative que celle de Michel Darras (rien à voir avec le Jean-Pierre du même nom) d'avoir invité la soeur du défunt John Henri "Bonzo" Bonham, batteur de Led Zeppelin, à venir se produire dans sa désormais célèbre "Cave".

Debbie nous confie pourtant qu'à la BBC, on présente notre pays comme un endroit à éviter d'urgence, sorte de croisement occidental entre le Yémen et la Syrie.

"Ils sont fous ces Bretons!"comme dirait un grand guerrier roux à tresses, là-bas tout là haut, dans un petit village d'Armorique qui résiste encore et toujours à l'envahisseur. Malgré l'actualité brûlante, le band n'a pas voulu annuler son concert en Belgique. C'était qui plus est la dernière date de la tournée 2015 qui a vu notre Debbie sillonner l'Europe et l'Angleterre en tous sens.

Après un soundcheck un peu tardif dû à une mise en place difficile de la sono, le band prend la scène dans une cave bondée. Ian Rowley ayant quitté le groupe, à la basse on retrouve Jo Burt qui a officié notamment comme bassiste dans Black Sabbath pour la tournée "Eternal Idol". Et d'emblée ça envoie : "Shit Happens", comme c'est de circonstances! Et on enchaîne avec "What It Feels" un titre sur lequel Robert Plant en personne joue de l'harmonica. Je vous entend déjà...non Robert n'était pas là hier! Ca rocke plein pots et peu importe que le pied de micro rende l'âme, notre sociétaire des Middlands fonce droit devant elle. Cerise sur le gâteau, elle met un point d'honneur à s'adresser au public en français et quand elle hésite, elle me demande. Comme je vous le dis. Oui, Debbie et moi sommes amis.

Vous parlez bien de "votre" notaire, "votre coiffeur", "votre" médecin?

Alors pourquoi j'aurais pas le droit d'avoir une amie, hein? Un passage en français dans le chant (d'habitude c'est dans le texte) avec les chansons 5 et 6 (voir ci-dessus) et un petit message sur le terrorisme et les derniers événements que nous connaissons tous.

Petite pause de vingt minutes, histoire d'aller vidanger l'eau des pommes-de-terre et de boire un coup, il fait hot dans la cave car le public est conquis et répond sans problèmes aux sollicitations de notre blonde grande-bretonne. Un petit coup d'humour avec "Jack Past 8" qui est un clin d'œil à la célèbre boisson distillée à Lynchburg (Tennessee) si vous me suivez. "Pretty Thing" dédicacé à votre chroniqueur préféré, (remplacez "chro" par "gros" et ça change tout le sens non? C'est Maman qui va être contente de savoir qu'on dit de son fils qu'il est pretty. Thanks Deb.

"Religion" un titre en plein faits-divers mais un message d'amour. Vient ensuite le monumental "No Angel" une longue pièce pleine de blues et de Rhythm and Blues, le vrai, au cours de laquelle on retrouve Aretha Franklin et une improvisation sur "Stairway To Heaven". Magnifique interprétation. Bravo!

Un petit passage par la Nouvelle Orléans où on fait un petit coucou au diable et puis direction "Old Hyde" la ferme que John avait achetée avec son cachet du Led Zeppelin II et encore un message d'espoir avec la certitude de revoir un jour les êtres chers, ceux qui s'en vont toujours trop tôt.

Fin du concert sous des applaudissements nourris eux aussi, nous on a dîné sur place à 20 heures, super idée que ce concept de resto-concert.

Un rappel?

Oui bien sûr! Et là je vais rougir,

Voilà que notre Debbie me présente comme quelqu'un de spécial pour elle, un ami très cher et un ami du groupe et elle m'invite à monter sur scène pour une jam.

Voilà également Jacques et Vincent (chanteur et batteur de Gallows Pole) qui complètent l'ensemble et c'est parti pour une brûlante reprise de Rock and Roll de Led Zeppelin.

Bon dieu que c'est bon et ce public dont je faisais partie il y a quelques instants encore qui scande le fameux " lonely, lonely, lonely, lonely, Time". Merci Debbie, Peter, Gerald, Jo et les autres pour cette soirée magnifique, pour cette générosité et cette disponibilité qui est la marque des grands.

See You soon.

Mitch ZoSo Duterck

Deborah Bonham @ La Cave- Hastière- le 28 novembre 2015
Deborah Bonham @ La Cave- Hastière- le 28 novembre 2015
Deborah Bonham @ La Cave- Hastière- le 28 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch ZoSo Duterck - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents