Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 16:00
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015

Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015

Les amateurs de prog, conditionnés bien sûr, salivaient quand ils ont su que Pavlov's Dog allait par deux fois aboyer dans nos contrées: le 28 au Spirit, le 30 au Depot.

T'aimes les clebs, JP?

Ja, goed, daar gaan we ( merci Clouseau), direction Leuven!

Tu dis, Hank?

I love David Surkamp with his trembling voice à la Edith Piaf...

Nous, aussi, fieu!

Un public, la femme qui est dans mon lit n'a plus 20 ans depuis longtemps, qui se rue vers les fauteuils, pas nous, notre place c'est le frontstage où on croise quelques habitués et Didier B Q de Peek-A- Boo ( un revenant).

20:30' Sunny Vegas!

Des copains d'Elvis?

Non, ein Münchner Trio pratiquant un hard/blues rock de bonne tenue, assez gras, car nourri aux schnitzels et arrosé à la Münchner dunkel.

Sunny Vegas (aka Matthi Birkmeyer): Vox und Guitar - Erwin Zißelsberger: Bass et Manfred Plötz: Drums ont rempli leur contrat à la perfection, on s'est pas emmerdé une seconde, les 30' du récital se sont écoulées sans que le public ne s'en rende compte.

Les applaudissements ponctuant la fin de leur set étaient plus que polis, eine geile Liveband disait la pub, elle ne mentait pas!

Le trio ouvre avec ' A girl made for love' la plage ouvrant leur album 'Sweet Mobile Home Recordings'...you're the flip and I'm the flop..on adore!

Leur humour, aussi, on adore: we're not here because we're a good band but because notre batteur est le tour manager de Pavlov's Dog.

L'honnêteté paye toujours!

Un midtempo pour suivre,'Set me free', puis une leçon de philosophie..drinking is very important... vu son bide, c'est obvious!

'What if I were a cowboy' sonne Guns 'n Roses.

Pas à dire, ces Bavarois c'est pas du nougat!

'Take your chance' sera mordant et 'You can't see the light' nous balade du côté d'un Southern Rock germain.

Du rock'n'roll efficace, ce que confirme 'I don't mind', ils achèvent leur périple avec le country rock 'Playing God'.

Tu dis Matthi?

It was a Sunday when she ran away... j'ai compris, encore, une salope!

Hors-d'oeuvre apprécié!


Pavlov's Dog

Leçon d'histoire pas certifiée..1972/73, Saint-Louis, né des cendres d'un groupe local, High on a Small Hill, Pavlov's Dog voit le jour, line-up: David Surkamp, guitarist Steve Levin - keyboardists David Hamilton and Doug Rayburn - bassist Rick Stockton - drummer Mike Safron and violinist Siegfried Carver.

1975 sortie de 'Pampered Memorial' avec le fameux 'Julia' qui deviendra le classique du band.

Les Américains ont désormais leur progrock band capable de concurrencer les British.

La suite est moins glorieuse, split in the late seventies, des rumeurs annoncent le trépas de Surkamp ( il y fera allusion ce soir), reformation dans les nineties ( deux albums) , Surkamp enregistre des albums solo, tourne sous l'appellation David Surkamp The Voice of Pavlov's Dog ( des concerts chez nous en 2014) et, en cet automne 2015, la mini-tournée du band ( relooké) passe par l'Allemagne et la Belgique!

A sept sur le podium: David Surkamp - Vocals, Guitar/ son épouse Sara Surkamp - Vocals, Ac. Guitar/ Mike Safron - Drums, Vocals/ Nathan Jatcko - Keys, Vocals/ la séduisante ( très) Abbie Steiling - Violin, Vocals / l'hyper douée Amanda McCoy - Guitar et Rick Steiling - Bass.

'Echo and Boo' de 2010 ouvre, tout va bien, la cristal clear voice du leader n'a rien perdu de ses qualités, le fond symphonique donnera le ton pour la suite du show.

Le band décide d'effectuer un grand plongeon avec les suivantes, 'Late November' et 'Fast Gun' datent de 1975, elles s'entendent sur 'Pampered Memorial', arrangements sublimes, voix aérienne, Leuven est conquis!

Surkamp nous rappelle que Savoy Brown, le groupe de son copain Kim Simmonds, existe depuis 50 ans, ' Crying forever' is a song I wrote for them.

Sara se colle au chant pour ce blues suintant qu' Amanda orne de lignes superbes.

'Lost in America' nous rappelle Elliott Murphy, époque 'Diamonds by the yard', et c'est à nouveau la guitare qui se trouve sous les feux de la rampe pendant 'We all die alone' aux accents hispaniques.

L'instrumental 'Preludin' est de la plume du regretté Siegfried Carver, il est suivi par 'Canadian Rain', une plage épique rappelant les meilleurs moments de Yes ou de Genesis.

Cette fois-ci, c'est Rick Steiling qui a droit à un solo brillant.

Une longue amorce annonce la ballade 'Standing here with you' avant de présenter un premier extrait d'un album solo, le blues 'Wrong' que Sara chante d'un timbre Marianne Faithfull.

Avec 'Gold Nuggets' on revient au rock progressif plaintif et majestueux qui caractérise le groupe.

Sur le même album (At the Sound of the Bell -1976 ) 'Try to Hang' secoue l'assemblée, le côté rock de Pavlov's Dog.

Seconde incursion dans le matériau solo du chanteur avec 'One of These Days'.

Dans les années 80, David Surkamp avait monté un projet avec Iain Matthews ( Fairport Convention), Hi-Fi, 'Walk Away' date de cette époque.

'Only You' est assurément un des chefs-d'oeuvre pondu par le band de Saint-Louis, Louvain ne s'y trompe pas!

Sara: people keep on asking me: are you Julia?

Je dois les décevoir, voici 'I don't do so good' chanté en duo et porté par un violon déchirant.

J'avais 17 ans quand j'ai commencé à écrire des chansons, le classique 'Episode' a été griffonné sur une boîte à chaussures appartenant à la mère d'un copain.

Je m'éclipse un instant, listen to the band ébauchant l'intro de 'Did you see him cry'.

Le chef rapplique avec une chauve-souris taxidermée avant d'entamer ce titre tragique à la structure complexe.

Délire absolu pendant 'Song Dance', le 'Locomotive Breath' de Pavlov's Dog.

Quel morceau, quelle voix, quel band, des frissons te parcourent l'échine.

Et c'est pas fini, Pavlov's Dog nous achève avec 'Valkerye' dont le refrain.. bring back the good old days .. est repris par tous les paroissiens.

Deux heures de concert et on en redemande!

Oscar, the bat, I think they like us, on leur joue quelque chose?

Julia, fuse, naturellement!

Ce sera 'Angel Twilight Jump' un titre gravé sur son premier album solo, Abbie can you join me?

La plage est interprétée en duo puis en trio, car Sara les a rejoints.

Pavlov's Dog au complet propose 'Subway Sue' et Leuven partira le sourire aux coins des lèvres, 'Julia' termine cette incroyable soirée!

photos JP Daniels & michel

Sunny Vegas

Pavlov's Dog

Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015
Pavlov's Dog + Sunny Vegas @ Het Depot - Leuven- le 30 octobre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by michel & JP Daniels - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents