Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 16:38
Beautiful Badness au Botanique ( Rotonde) -Bruxelles, le 15 octobre 2015

Concert de Beautiful Badness au Botanique le 15 octobre 2015.

Chronique et photos : Pierrot et Margaret Destrebecq – King.

Il ne nous a pas fallu beaucoup réfléchir pour nous décider de prendre nos billets pour le concert de Beautiful Badness. Le groupe bruxellois vient au Bota pour présenter son nouvel EP et c’est un événement que nous n’aurions pas voulu manquer, Gabriel Sesboué et ses amis nous ayant assez impressionnés lors de leurs passages précédents dans ce haut lieu de la culture musicale de la capitale ; leur prestation en première partie de Stereo Grand d’abord, que nous avons découverts par hasard grâce à des entrées gagnées sur Classic 21 et puis leur venue à l’occasion du festival Pro Pulse au début de cette année. C’est donc avec une certaine curiosité que nous prenons la route du Bota dans des transports en commun largement bloqués dans la circulation d’une ville congestionnée comme jamais, conséquence d’un sommet européen majoré d’une manifestation d’anti mondialisation.

Arrivés peu avant 20 h, notre première remarque est que la salle de la Rotonde n’est occupée que par une quinzaine de personnes dont JP Daniels, photographe pour le blog « Concert Monkey » mais très vite les gradins se remplissent. Le management annonce un retard de 15 minutes pour permettre au public retenu dans les embouteillages de rejoindre la salle.

Les lumières s’éteignent finalement et dans la pénombre, Gabriel, Olivier, Antoine et Gilles s’installent, accompagnés cette fois par Rafaële qui ajoute la note de charme à ce groupe éminemment sympathique. Le son s’amplifie, les voix s’unissent, envoûtantes ; ça y est l’EP (Damoclès n’a rien à voir là-dedans) est sur les rails, la soirée commence.

Gabriel est content d’être là, sur cette scène qu’il affectionne particulièrement et il remercie le public d’être présent en nombre et en effet, la salle est pleine et entièrement acquise à ce groupe qui achève chaque morceau dans un tonnerre d’applaudissements. Les titres proposés du nouvel EP sont moins Rock and Roll que ceux du précédent EP, sans toutefois s’écarter du style musical qui fait de Beautiful Badness un groupe qui sort de l’ordinaire. Nous sommes dans du très beau, musicalement et vocalement, avec des envolées lyriques que la voix superbe de Gabriel maîtrise parfaitement. Sa voix nous transporte des graves profonds aux aigus sublimes avec une aisance déconcertante.

Il y a des connaisseurs dans la salle qui entament en chœur le refrain de « Everybody Knows » au grand plaisir des musiciens qui font traîner les choses (when we have fun…).

Puis Gabriel nous annonce une surprise, enfin c’est une surprise pour ceux qui n’ont pas encore été sur Facebook puisque c’est annoncé sur leur page, il annonce la venue sur scène de plusieurs artistes qui ont croisé son chemin au cours des trois années de vie du groupe, Cedric Van Caillie, Karin Clercq, Stereo Grand, Voodoo Mama, Getch Gaëtano, Laura Crowe. Folle ambiance sur scène, c’est le déchaînement complet. Jean Philippe Risse le chanteur de Stereo Grand est en grande forme et fait le duo avec Gabriel qui est aux (arch)anges.

Exit les invités, revoilà Beautiful Badness avec quelques titres plus anciens, plus rock que la foule reprend en chœur, avant les « au-revoir » habituels que le public n’accepte pas bien entendu, et qui en redemande. Nous avons droit au rappel et ensuite à une nouvelle surprise, une vrai celle-là, le groupe descend dans la salle et s’installe au milieu du public, autour d’un micro pour une version a capella de « Tonight » qui déchaîne les passions.

De retour sur scène, le groupe salue et remercie, rejoint pour cela par les invités puis quitte la scène pour les couloirs du Bota et la traditionnelle séance de dédicaces du nouvel EP que nous recommandons chaudement.

Set list : Elders Choir I Will Hunt You Down (new EP) It’s Hard To Do It (new EP) Wasting Our Time The Line The Sand Slipping Away Run Everybody Knows One Step Forward Many Years (new EP)

Rappel : Goodbye (new EP) A Sunny Morning (new EP) Tonight

Beautiful Badness au Botanique ( Rotonde) -Bruxelles, le 15 octobre 2015
Beautiful Badness au Botanique ( Rotonde) -Bruxelles, le 15 octobre 2015
Beautiful Badness au Botanique ( Rotonde) -Bruxelles, le 15 octobre 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Pierrot et Margaret Destrebecq – King. - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents