Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 08:47
Album - Vanessa Philippe "My Man"
Album - Vanessa Philippe "My Man"

Album -Vanessa Philippe "My Man".

Troisième album pour la séduisante chanteuse/globe-trotter Vanessa Philippe.

En 2006 sortait 'La Dérive', elle est repérée par Les InRocks, tourne surtout en Île-de-France pour sortir un second opus en 2011, 'La fille sans qualités' , inspiré du roman Spieltrieb ( titre français

'La fille sans qualités') de Juli Zeh.

Le single coquin, 'Les Seins', passe pas mal sur les ondes.

2015: un nouvel effort discographique, "My Man", onze titres, de beaux noms sur la pochette: Marianne Dissard à la réalisation et Naïm Amor à la composition et comme musiciens, Yan Péchin ( guitare), Arthur Vint ( drums) et Scott Colberg ( basse.

Vanessa gazouille en français et en anglais.

'Fly like a butterfly'

Quoi de plus gracieux qu'un petit papillon qui virevolte de fleur en fleur...

Un brin de psychédélisme seventies, des arrangements soignés et aériens, on peut comprendre son admiration pour le Velvet, on y découvre même des nuances Syd Barrett.

Une plage que tu peux aisément réécouter trois fois d'affilée.

'My man'

Quel contraste entre la voix douce de Vanessa et la guitare acérée de Yan Péchin.

Là où d'aucuns avancent Jane Birkin ou Françoise Hardy on préfère hasarder Feist qui, elle aussi, chante son homme, 'My moon, my man'.

Superbe titre, en tout cas!

'Some days, some flowers'

On cite Filles Sourires en 2011, "Vanessa has a very sweet voice, which she uses exactly as we like it here: sweet and tender ";

Cette description convient admirablement à cette rêverie à nouveau déchirée par les riffs de Monsieur Péchin.

Près de six minutes de pur bonheur!

'Laissez-moi'.

Un premier titre dans le vocable de François Villon.

Mai 2015, Music Books And Poems: "Telle une danseuse, en équilibre, fragile, sur les notes de guitare de Naïm Amor."

Rien à ajouter?

Si, Edgar Degas eut apprécié!

'Quand je te vois'

Un rythme énervé pour ce titre au background rock. Arthur cogne sec, la basse de Scott ronronne à foison, la guitare métallique finit par déraper au final tandis que Miss Philippe, en minaudant, susurre une lovesong à son biquet.

'Talon minute'

Talon minute et clef express?

Oui et une taloche dans ta poire...

Une superbe chanson aux lignes de guitare ciselées. On devine la slide glisser sensuellement sur les cordes, et tu te surprends à fredonner talon minute, talon talon minute, talon talon minute... avec la madame.

Talon minute et fine dentelle!

'Sleepy bird'

Un morceau badin, insouciant comme une fauvette chantant l'aube.

'Le chat et la lune'

Une fable à deux voix, Vanessa en duo avec son petit garçon.

Tendresse, pudeur et grâce sur fond ambient.

Le morceau Sigur Rós de l'album.

'Woman, who's a woman'.

Retour au rock dur, ici, l'influence Velvet Underground est évidente.

Ce morceau métallique et agité de Naim Amor, présentant de sérieuses similitudes avec ' Waiting for my man' de Lou Reed, avait déjà été repris par Marianne Dissard.

Une réussite!

'Oh, Paris'( (feat. Marianne Dissard).

Sur le net il y a un mec, un désenchanté, qui n'aime ni Mylène Farmer, ni le yaourt, ni les gens qui le tutoient. Ben, ce mec, il n'aime pas l'album de Vanessa, il n'aime pas parce que c'est mauvais, mais ce mec il n'argumente pas, selon lui cet album c'est du vent, du kitekat et pire encore.

Ce gonze, il est doté d'une plume convenable, mais il a pas intérêt à fermer le dernier bouton, celui du haut, de sa chemise Ralph Lauren, son cou énorme va le faire sauter. Tout ça pour te dire que nous, monsieur le critique musical, on trouve ce disque plutôt sympa et que le côté atmosphérique de 'Oh, Paris' nous a plu.

'After hours'

Scorcese?

Non une reprise du Velvet Underground.

Allez, monsieur le critique musical, on le concède, en anglais exotique, ce qui fait le charme de cette cover!

Bonus track, 'Dis-moi dis donc'.

Encore une plage dont les sonorités se rapprochent des titres les plus calmes de Lou Reed.

Chouette harmonica et background americana!

'My man' ne va pas révolutionner le monde, c'est pas le but, mais cette galette est des plus agréables!

Album - Vanessa Philippe "My Man"
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles RÉCents