Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 07:09
Zomercafé Dilbeek avec Jamez et Tangerine - Kasteelhoeve ( cour intérieure) à Dilbeek, le 11 août 2015

Un second déplacement vers la ravissante cour intérieure de la Kasteelhoeve ( ex- Laiterie Saint-Alène) à Dilbeek, la farmyard annexée au château de Viron ( kasteel de Viron... in Dilbeek voelen de Vlamingen zich thuis).

Au menu de la soirée, lokale helden, trois groupes ayant des liens d'attache avec Dilbeek: Jamez,Tangerine et Wildlife.

Jamez.

Sérieux retard au programme, en cause: la sono.

Alors que le matos de Jamez est installé depuis belle lurette, il manque les enceintes, retours et micros, en fait le soundcheck débutera à 20:40', et à 20:50' les chevronnés pourront entamer leur aubade.

Pas énervés, Dirk Van Wesemael ( chant), Tim Ricour ( guitare), Denis James ( basse) et Wim Cruysbergs( batterie) se disent prêts à démarrer dès qu'ils auront réceptionné leurs pintjes.

'I know a place' de John Hiatt ouvre, du solide blues rock, saignant à souhait.

Bon choix car le timbre de Dirk montre quelques similitudes avec celui du gars d'Indianapolis.

Le jeu de guitare de Tiny Tim, pas confondre avec Tim De Graeve, t'as toujours impressionné, quant à Wim et Denis, pas des néophytes, ils nous cimentent une culasse indestructible.

Faut pas croire que les gars de Jamez sont du style passéiste, axant leur répertoire sur les seventies, ils enchaînent sur 'Lonely Boy' des Black Keys, et malgré quelques craquements sinistres émanant des hauts-parleurs, tu te mets à les comparer à Triggerfinger.

Een eigen nummer, nu, ' Move and groove', un libellé adéquat.

Le laidback ' Bad times' porte également leur signature.

Ost of the motion picture 'Django Unchained', ' Who did that to you' de John Legend.

Tarantino et l'eau de rose ne se marient guère!

Leur 'Irish Pub' sonne autant Guess Who que Thin Lizzy et rocke résolument.

Ils décident de rendre un hommage à The Lau en reprenant deux perles de The Scene, 'Blauw' et 'Iedereen is van de wereld'.

Dirk, où as-tu été chercher que The Lau avait composé ce standard avant de connaître la notoriété, ce morceau est sorti en single quatre mois avant 'Blauw' pour se retrouver dans le Top Veertig.

We hebben nog de tijd voor twee liedjes, ' Personal Jesus' de Depeche Mode en mode Johnny Cash et le 'Passenger' de Iggy Pop.

En 35', à peine, ils ont convaincu une assistance dans laquelle lycéens, quadragénaires et poivre et sel se côtoyaient cordialement.

Tangerine

Naissance en 2013, le parcours mentionne De Nieuwe Lichting, le Rockrace, Imagine 2015, le Tonzent Festival, le Vijverfestival...

Déjà un EP, 'Straight. Ahead.', un second est prévu pour bientôt.

Tanghe Julien, Zang + gitaar - Van de Perre Bregt, Zang + bas - Geeurickx Wout, Gitaar et Neirynck Yves, drums ont décidé de mettre les bouchées doubles pour atteindre leur but, la reconnaissance de leurs capacités.

Et du talent, ces gamins n'en manquent pas, ni d'assurance d'ailleurs, le groupe a un potentiel énorme.

A-t-on vraiment besoin d'un 4896è groupe d'indie lorgnant vers la Britpop rétorquent les éternels perplexes.

C'est aller vite en besogne, les kets ont conçu un style propre dans lequel on peut, éventuellement, percevoir des influences Arctic Monkeys, School is Cool, Two Door Cinema Club, Bloc Party, Vampire Weekend ou dEUS, sans qu'il soit question de plagiat.

'Beer is better in a bottle' un titre sautillant à servir très frais.

Tiens, ils te font penser à Fùgù Mango sur ce coup.

La même tonicité s'entend lors de 'Love Insurance' et si 'Amstilinya Toolba' débute mollo, le rythme accélère insensiblement et t'oblige à battre le sol du talon.

Des guitares ensoleillées, une basse arrondie, cool vocals, ça risque de cartonner.

Le tempo de 'Magic' se montre plus apaisé, la construction du morceau rappelle les dEUS les plus sereins.

La basse passe entre les mains de Julien qui refile son jouet à Bregt, Tangerine amorce le rythmé 'I'm fine' ( fuck me) suivi par 'Wolfsbane' le titre préféré de Wimmeke Punk.

Faux départ, sorry, retour dans les starting blocks, nouveau coup de feu, 'Just the two of me', prévu pour la prochaine rondelle, a décidé d'éviter l'élimination en partant pianissimo.

Une douzaine de gamines sont venues se coller près de la scène, ce qui donne de l'ardeur au quatuor qui amorce le combattif 'Kung Fu'.

Dilbeek, c'est le moment de vous bouger les fesses, il n'en reste que deux.

Groovy basslines, 'U' est sur les rails, un titre qui a déjà de nombreux fans à voir les réactions de la jeunesse locale.

Le set expire avec 'Come back' qui cogne comme les meilleurs Miles Kane.

Retenez ce nom, Tangerine, ce groupe va percer, c'est une certitude!

Ta Rolex, 40€ sur Ebay, indique 22:55', t'as pas vraiment envie de glander pendant 30' avant le concert de Wildlife, déjà vu à Alsemberg il y a quelques mois, tu décides de quitter la ferme.

Zomercafé Dilbeek avec Jamez et Tangerine - Kasteelhoeve ( cour intérieure) à Dilbeek, le 11 août 2015
Zomercafé Dilbeek avec Jamez et Tangerine - Kasteelhoeve ( cour intérieure) à Dilbeek, le 11 août 2015
Zomercafé Dilbeek avec Jamez et Tangerine - Kasteelhoeve ( cour intérieure) à Dilbeek, le 11 août 2015
Zomercafé Dilbeek avec Jamez et Tangerine - Kasteelhoeve ( cour intérieure) à Dilbeek, le 11 août 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Jo 13/08/2015 09:56

Jamez était à nouveau très bien: le meilleur blues-rock du coin! dommage qu'ils n'ont joué que 45 minutes!

Articles Récents