Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 07:48
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015

Le billet de JPROCK :

Journée particulière au BSF, Etienne Daho la grosse tête d’affiche de cette édition 2015 se produit ce soir sur la Place des Palais et du côté des photographes et de la presse on s’inquiète tant on sait les mesures draconiennes qu’impose le management de l’artiste en ce qui concerne la gestion de son image.
Mais en attendant ce qui constitue l 'évènement incontournable de la journée, chacun peut toujours aller se balader du côté de la Place Royale où REMY BRICKA ( vous savez l’homme orchestre avec les colombes et tout le toutim ! ) se balade entre les terrasses guitare en bandoulière avec ses chansons sympathiques et sa bonne humeur légendaire.
Ce type fidèle à son personnage depuis tant d’années est une icône qui mérite tout mon respect.
Dommage que les organisateurs n’aient pas eu la bonne idée de le programmer sur la grande scène de la Place des Palais avec un court passage entre deux groupes il aurait certainement fait un tabac comme au festival de Dour il y a quelques années.

Sur la grand scène face au Palais Royal on commence la journée en douceur et avec talent sur le coup de 18h avec LEMON STRAW.
Giani et les gars de Lemon Straw je les ai toujours bien aimés, et lors de la sortie de leur premier album je les ai chroniqués plusieurs fois en 2011 notamment lors d’un excellent concert au Rayon Vert minuscule petite salle sise dans la commune de Jette.
Aujourd’hui ils foulent les planches de la grande scène de la Place des Palais, et ce n’est que justice.
Devant un public déjà nombreux et enthousiaste Lemon Straw fait mieux que séduire, il nous emballe par la qualité de ses compos et son aisance scénique.
Indiscutablement le groupe a mûri comme en témoigne son très très bon nouvel album « Running Home « qui va certainement encore leur permettre de franchir de nouveaux paliers et leur apporter toute la reconnaissance qu’ils méritent .
J’aurais bien été les féliciter backstage mais l’occasion ne s’est pas présentée, ce sera donc pour une prochaine fois.
Bravo les gars !
Et s’il en est bien une qui a vu sa carrière s’envoler en moins de temps qu’il ne faut pour le dire c’est Alice Dutoit plus connue sous le nom de ALICE ON THE ROOF.
A peine sortie de l’aventure The Voice, la Montoise s’est raccrochée à un projet sur lequel elle travaillait depuis longtemps bien loin des cameras, des smartrooms et de Maureen Louys.
Et il faut bien reconnaître que le projet tient la route et s’inscrit dans l’air du temps, même si au vu de sa prestation de ce soir la jeune femme semble un peu perdue sur cette grande scène et parfois dépassée par le succès qui l’entoure ( une AB sold out et bientôt un Cirque Royal qu' elle remplira sans doute aussi.)
Bien sur son single « Easy Comme, Easy Go » a beaucoup de charme ( elle l’interprétera d’ailleurs 2 fois dans des versions différentes ! ) mais l’ensemble des titres présentés ce soir me semble fort linéaire, chaque compo étant assez semblable dans la structure à la précédente.
Mais ne boudons pas notre plaisir, la jeune femme aux cheveux roses possède indiscutablement ce petit quelque chose qu’il faut avoir pour réussir dans ce métier.
On ne peut donc que lui souhaiter plein de bonnes choses.
Entretemps le public s’est étoffé et c’est coincés comme des sardines que nous attendons GIRLS IN HAWAII .
Je ne vais sans doute pas me faire que des amis, mais la musique de Girls in Hawaii m’a toujours laissé de marbre, et si je leur reconnais des qualités de musiciens indéniables je m’ennuie très vite à l’écoute de leur pop indie qui pour moi manque de mélodies et de saveur.
Mais indiscutablement le public n’est pas de cet avis et réserve un très bon accueil au band qui avec un break de deux ans et l’apport de deux nouveaux membres a bien survécu au décès du batteur Denis Wielemans. et va d’ailleurs bientôt s’atteler à l’écriture d’un nouvel opus.
Les fans n’ont plus qu’à patienter encore un peu pour connaître la suite de l’aventure…

Mais celui qui incontestablement fait office de star de la soirée c’est bien sûr ETIENNE DAHO.
Son « Diskonoir Tour » derrière lui l’homme s’attaque à une tournée d’été qui passe par les festivals et il faut reconnaître que sa prestation de ce soir fut impeccable en tous points.
Etienne c’est avant tout une pop de qualité orientée post punk et une tonne de hits livrés dans des arrangements entre modernité et son 80’s du plus bel effet.
Et qu’il se rassure, sur son répertoire et sur son look le temps n’a (quasi) pas d’effets.
Alors on se demande pourquoi le management de la star se montre aussi pointilleux, limite désagréable ( notamment pour l’attribution de pass photo et l’utilisation par le public d’appareils photos non pro) en ce qui concerne l’image de son poulain à une époque où n’importe quel spectateur peut prendre une photo pourrie de son idole avec son i-phone et l’envoyer en pâture à des millions d’internautes via les réseaux sociaux.
Ne serai- il pas plus intelligent de laisser travailler les photographes et même les passionnés du public avec du bon matériel que de faire sa coquette alors qu’on a acquis un statut de reconnaissance proche de l’icône ?
Et ce sans aucun contrôle de l’artiste.
Le monde change, les technologies aussi et il serait temps que la loi soit adaptée en ce sens et que la liberté de photographier un artiste dans l’exercice de son activité professionnelle soit totale.
Etienne, sache que tu vieillis bien, et même avec les tempes grisonnantes ton public continuera à t’aimer.
On est tous logés à la même enseigne, le temps hélas n’épargne personne…
Mais revenons-en au concert en lui même d’une durée de 75 minutes et qui incontestablement a ravi tout fan qui se respecte de la star au sourire ravageur et aux déhanchements si particuliers.
Que des classiques !
« Week end à Rome » , « Epaule Tatoo » , « Bleu Comme Toi » , « Duel au Soleil » , « Le Premier Jour » etc… une setlist de rêve et un band habillé par des lights que n’auraient pas renié le Velvet Underground ou Kevin Ayers.

Franchement cette prestation d’ Etienne Daho au BSF fut un grand moment que les 14.000 personnes présentes ne sont pas prêts d’oublier.

Texte et photos : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK- THE BLACK FEATHER.

Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015
Brussels Summer Festival 2015 ( day 8): Remy Bricka-  Lemon Straw- Alice on the Roof - Girls in Hawaii- Etienne Daho - Place des Palais - Bruxelles, le 21 août 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents