Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 12:11
Trainwreck Trio - Rock Classic- Bruxelles - le 17 juillet 2015

Trainwreck Trio

La tournée européenne des Aussies, qualifiés d' Australian Trash-Sex-Rock-Country oder The Blues Brothers auf Speed par un illuminé, probablement un cousin de Merkel, passe par Bruxelles.

Le Rock Classic,les Soirées Cerises et Curieus Schaarbeek se sont accordés pour faire venir cette bande de dégénérés dans notre capitale, que le monde entier nous envie depuis que Mayeur a eu l'idée lumineuse de l'interdire aux véhicules motorisés.

Pssst, Yvan faudra nous expliquer pourquoi plus de dix tas de ferraille étaient stationnés dans la rue du Marché au Charbon, des livreur de houille, sans doute!

En parlant de déraillement, il n'y a pas que le clown ayant succédé au rougeaud Thielemans à avoir l'esprit dérangé, on te rappelle les dernières péripéties SNCB, "Suite à un préavis de grève du Syndicat Autonome des Conducteurs de Trains (SACT), le trafic des trains sera légèrement perturbé jusqu’au dernier train ce samedi 18 juillet.".

Vive le transport en commun, réplique Yvan!


Vers 21:45 un quartet mixte gravit les trois marches les conduisant sur le podium.

Trio, mon cul, entends-tu grommeler derrière toi!

Le core du band c'est Billy Ray Simon, perruque, bermuda Canary Bay, guitare, claviers, vocals et la furie, Janis the Wreck ( c'est écrit sur ma culotte), also known as Arna Rox, au chant, le bassiste/guitariste/chanteur Chad Irwin, alias Chadwa Shuttleworth, les a rejoints dans la matinée et une invitée se charge des drums, une terrible nana embrigadée irgendwo in Deutschland.

Janis, à la voix cassée, la nuit a été longue à Köln, le schnaps a coulé à grands flots, se commande une vodka/red bull pour se soigner les amygdales.

C'est qui son toubib?

Doctor House!

Bonswar, Bruxelles, ça va, isn't she sexy our little drummer girl from Germany, ah voilà, Janis, on se lance... 'Bad moon rising' .

Bien crasseux et une voix éraillée à souhait.

On te mentionne, sans s'y attarder, le look improbable de la virago, legging zébré, frou- frou, jupette rouge, cravate dénichée aux Petits Riens et galurin refusé à Ascot.

Billy Ray a déjà embrayé sur le fameux 'Wagon Wheel', ensuite il assure les vocaux sur ' Mercury Blues' qu'il attribue au chanteur country Alan Jackson.

Question: an original or Nancy?

Le zinc préfère Sinatra, la dingue vient promener ses boots dans la foule tout en draguant trois ou quatre péquenots.

On s'emmerde pas ce soir au Rock Classic!

Voici leur compo, ' Do you wanna', le titletrack de leur EP, en mode downtempo collant.

L'allumeuse en profite pour s'asseoir sur les genoux d'un quidam sirotant un demi au comptoir.

Virage rock avec Bill Haley ' Rock around the clock', la basse a pris le relais vocal.

Billy Ray fait admirer ses guibolles velues en allant pianoter 'C'est la vie' suivi par un 'Twist and shout' vicelard.

La voix rocailleuse fait merveille.

Si il fallait comparer ces malades à un combo existant on pourrait, à la rigueur, avancer Nashville Pussy, même dégaine, même ode au raffinement.

Exit les godasses, savates et soquettes, t'es gentil Chad, je change de place, suis sensible des narines!

On attaque 'Get a job' des Offspring à la cosaque, avant de balancer une seconde oeuvre personnelle, 'Tell your story over'.

Fait soif, ' Proud Mary' façon Tina Turner achève le premier set.

Unanimité parmi les clients: méchant cocktail!

Coup de sifflet du chef de gare.

La locomotive ahane, la loutre reste parmi les clients pour clamer hey hey hey.....'Treat her right' des Commitments.

I feel like singing an original qu'il dit, sur tempo galopant, 'Rock star' suivi par l'explosif 'TNT' d'AC/DC, du coup 50 candidats au titre d' air guitar hero Brussels entrent en lice...oi, oi, oi, oi....

C'est couchée sur le comptoir que Janis the Wreck accompagne Billy Ray au chant pendant 'Blister in the sun' des Violent Femmes.

' Jailhouse rock' décoiffe même les chauves, les tabourets tremblent et ce n'est pas 'Wild Thing' qui va ramener un semblant de calme.

Jerry Lee?

Ok!

'Great balls of fire'.

Fred, fieu, nous sommes déshydratés: quatre chopes pour touristes, et vite!

Janis sings Janis,'Mercedes Benz'.

Oh Lord, buy me a night in Belgium.

Trop cher, poupée, essaye Karachi!

Moins connu dans nos contrées, pas moins efficace, 'Achy Breaky Heart' de Billy Ray Cyrus.

'Blue suede shoes' excite quelques petites nanas légèrement embrumées, le classique est suivi par une pièce de leur collection ( 10€ the CD) avant de constater 'Your sex is on fire' ( Kings of Leon).

Comment y remédier?

Un medley, (You Gotta) 'Fight For Your Right' (To Party) suivi par 'Foxy Lady' de Jimi Hendrix, une autre madame difficile à satisfaire.

Dix minutes de pause.

Minuit dix, troisième mi-temps.

Refile-moi ta guitare, Billy Ray.

Et il se débrouille vachement bien, Chad.

'Betty Davis eyes' va comme un gant à la chatte brûlante sur un zinc glacé, elle a une nouvelle fois transformé le rade en litière pour ensuite bondir et hurler 'Hound dog'.

Un troisième titre voit Chad aligner de solides riffs country, quand , soudain the Wreck est prise d'une inspiration, shall we play some Blondie?

Plus tard, mon chou, tu trouves pas que mon look est proche de celui de Mick Jagger, let's play 'Miss You' et on y introduit du Kylie Minogue, pour les compatriotes.

'Can't get you out of my head' sonnera plus Aerosmith que Kylie.

Batterie et basse doivent s'accrocher, le guitariste s'égare, dans ses élucubrations, un voisin a reconnu 'Eye of the tiger', il décide de reprendre 'Miss You' pour conclure: that was a hell of a journey.

Requests!

AC/DC, un gars s'invite sur scène pour psalmodier, valablement, 'Highway to hell'.

Et Blondie?

Ça vient, 'One way or another'.

Quoi, 'Whiskey in the jar'?

L'année prochaine.

INXs, OK!

Men at Work, 'Down Under', ses moules etc, OK!

Le gig vire karaoké, ce party band peut tout vous jouer!

Un moins simplet propose Pat Benatar.

C'était sympa de réentendre 'Hit me with your best shot'.

Du coup les demandes les plus absurdes fusent, Dire Straits, The Police défilent avant de reprendre le fil de leur concert et de balancer une version nerveuse de 'I'm a believer' pour finir avec l'immortel 'Do you love me' des Contours.

Someone buy me a vodka, implore Janis quasi aphone.

On revient dans dix minutes, annoncent les infatigables.

Coup d'oeil au tick tack, 01:40', sans moi, les kangourous!

Trainwreck Trio - Rock Classic- Bruxelles - le 17 juillet 2015
Trainwreck Trio - Rock Classic- Bruxelles - le 17 juillet 2015
Trainwreck Trio - Rock Classic- Bruxelles - le 17 juillet 2015
Trainwreck Trio - Rock Classic- Bruxelles - le 17 juillet 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents