Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 20:11
Safari Ciney avec 5 UNDERGROUND - place Monseu - Ciney - le 31 juillet 2015

5 UNDERGROUNDSafari Plage, Place Monseu, Ciney – 2016.07.31

Premier concert de cette Edition 2016 avec « 5 Underground ». Né des cendres du défunt « Feel The Noizz » qui connut son heure de gloire, le groupe s'est formé autour de Benoît « Buggs » JADOT et de Thierry « T'chi » CHIARADIA. Depuis le départ de « Buggs » notre italo-guitariste se trouve être le seul représentant de la formation originale qui, pour la petite histoire, comptait aussi parmi ses membres, le sympathique multi-instrumentiste Erwin « Plastic Djem » DREZE également dessinateur de BD.
Bref, le T'chi garde le bateau à flots et s'adjoint les services d' Antoine DIDIER (ex Skating Teenagers) à la guitare, Alex BELLAIRE au chant, piano et guitare acoustique, Oli GEORGES à la batterie et Jean STEVENS à la basse dont c'était malheureusement le dernier concert hier soir.
Alors ? Quid de ce 5 Underground ? Eh bien, pour être honnête, ils n'étaient pas underground du tout, ni Velvet non plus mais plutôt bien au dessus du niveau de la mer (de sable puisque la place communale en est couverte).
C'est sans avoir répété faute de temps que les CHIARADIA FIVE (ne pas confondre avec les Jackson, Five eux aussi, enfin plus maintenant) entament cette soirée dont la température se situe un peu sous la barre des normes saisonnières comme dirait Marie-Pierre Mouligneau.
« Wait Around », on frissonne, c'est vrai que çà caille un peu. « Jeckyll or Mr Hyde » et là, çà se réchauffe. Le public est clairsemé, çà veut dire quoi clairsemé ? Y a personne ? Mais si il y a des gens, assis sur leurs gros culs aux terrasses des cafés, comme toujours ! Mais heureusement nous sommes quelques uns, pieds dans le sable à participer à la fête. Parce que c'est çà un concert, c'est une fête, pas un truc où on vient se faire chier sauf si tu vas voir Indoshit, pardon : Indochine (je me trompe toujours) où là tu commets une faute de goût où un acte de dégoût, c'est comme tu veux.
« Come Together » des Fab Four, la température monte, la sauce va prendre je le sens bien. « Song 2 » de Beurk, Blur pardon (qu'est ce que j'ai à me tromper comme çà tout le temps aujourd'hui). Tu l'auras compris, cher lecteur assidu, assis d'ici, où debout là-bas dans le sable du Rhin (le sable du rein on appelle çà des pierres) le répertoire pop-rock du band comporte quelques covers bien ficelés. 5 Underground est même plus Rock que Pop si on me demande mon avis. Voilà, le groupe est sur les rails, normal pour le mari d'une cheminot, hein T'chi ?
Arrive un moment de pure magie, le genre de truc qui te fait dire en toi-même (çà ne regarde personne ce que tu ressens) « Putain, j'ai bien fait d'être là moi » Alex au piano nous délivre un magnifique « I Will Never » qui rappelle par instants les moments de gloire des deux premiers albums de Machiavel. Mes enfants, si un producteur digne de ce nom entend cela, c'est pour faire un tube. Une compo géante avec tout ce qu'il faut pour accrocher sans jamais être racoleur, des moments d'ombre et de lumière comme je les aime. Je dis « Bravo » et j'applaudis des deux mains (si c'est possible, tu ne crois tout de même pas que j'écris mon compte-rendu en direct dans le sable tout de même?)
Très belles intonations du Prince de Bellaire (oui je sais elle était facile ! Ben t'avais qu'à la faire alors) A certains moments on ressent du Jim Kerr et même des lignes qui rappellent le Frankie Goes To Hollywood des grandes années. Une reprise du « Vertigo » de...vous aussi et le concert continue sa route. Petit passage par « Swan Dive » une compo dont le tempo de départ serait à creuser et à exploiter selon moi. Un petit coucou du côté de chez Franz Ferdinand avec « Take Me Out » et puis c'est « Turn Your Star » qui nous emmène vers la fin d'un concert de bonne facture qui mettra notre Schummi local dans tous ces états avec le « Sex On Fire » des Kings of Leon. Et on termine par un « Life is a Reissue » une autre très belle création dont le tempo, qui est un clin d'oeil à « Kashmir », m'a énormément plu également.
J'ai passé deux très bonnes heures avec vous les gars et même si le boulanger s'est invité une fois où l'autre sur scène, (joke) c'était très chouette de vous voir faire votre job avec le sourire comme si la place avait été noire de monde. Je ne comprendrai décidément jamais les gens qui vont dépenser des tas de pognon pour aller s'abrutir dans des con-certs (oui avec un trait d'union) pour ménagères ménopausées alors qu'il y a de très bons artistes qui jouent gratuitement chez nous. See ya, Boys !

Mitch "ZoSo" Duterck

Safari Ciney avec 5 UNDERGROUND - place Monseu - Ciney - le 31 juillet 2015
Safari Ciney avec 5 UNDERGROUND - place Monseu - Ciney - le 31 juillet 2015
Safari Ciney avec 5 UNDERGROUND - place Monseu - Ciney - le 31 juillet 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Mitch "ZoSo" Duterck - dans concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents