Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 07:59
CHRONIQUE CD / BERRY QUINCY : TUESDAY(2015)

La chronique CD de JPROCK :

BERRY QUINCY : TUESDAY ( 2015 - Produced by Robin Aerts )

La scène rock en Belgique est une énigme. Vous pouvez jouir d’une belle renommée dans le nord du pays et être quasi inconnu dans le sud.
C’est le cas de Berry Quincy groupe originaire de Louvain qui en mai dernier remplissait Het Depot in Leuven pour un concert de présentation de son nouvel album intitulé « Tuesday « .
Cet album fait suite à un premier opus éponyme sorti en 2013 qui posait les jalons du style du groupe qui emprunte tant au rock 70’s qu'au blues le tout saupoudré d'une touche de soul.
Ce deuxième effort tient toutes ses promesses et enfonce le clou du précédent album avec une production léchée, oeuvre de Robin Aerts. Le groupe a enregistré au célèbre studio La Frette en France et le son s’en ressent, précis et incisif.
Le cd démarre avec « Old Man « digne successeur de « Lonely Roller » sur le premier album, single idéal et indéniablement le morceau fort de l’album. Belles harmonies vocales, tempo séduisant, toutes les qualités de Berry Quincy se retrouvent dans ce titre qui parfois évoque les Eagles.
« Chewy’s Hall « que n’aurait pas renié Bon Jovi précède « Take it Out There » dont les accords de piano rappellent le Supertramp de « Crime of the Century » et qui se termine avec l’ajout du trombone dans une atmosphère que ne renierait pas Chicago.
« Subtle World » joue la carte festive avec son rythme de ragtime et l'apport du Hammond et du marimba et précède les énergiques « Wrong » et « Never Go Down » .
Puis vient « Sweet Motel « autre temps fort de l’album une jolie composition aux très belles harmonies vocales. A nouveau les Eagles ou Boston ne sont pas loin, mais ne nous y trompons pas il s'agit juste d'influences car Berry Quincy fait du Berry Quincy et possède une patte musicale immédiatement reconnaissable par l’auditeur un peu averti.
Tout le mérite revient à ces sept musiciens talentueux dont l'osmose est évidente et aux vocaux superbes de Tim Beernaert et Dirk Leemans respectivement vocaliste -claviériste et lead singer du band.
Le voyage de neuf titres se clôture avec le mélancolique « End of the Line » long morceau qui s’étend sur presque six minutes porté par des cuivres plaintifs.
Berry Quincy nous offre là un bien bel album trois étoiles que je vous conseille vivement de découvrir au plus vite.
Le groupe mérite mille fois de bénéficier d’une reconnaissance nationale et internationale dans les années à venir, croisons les doigts pour eux et gageons que ce n’est plus qu’une question de temps .

Berry Quincy sera en concert au Crisis Festival à Erps Kwerps le 15 aout 2015 à 20h30 juste avant Willow. http://www.crisisfestival.be/
Toutes les infos sur http://www.berryquincy.be/ et sur la page Facebook du groupe https://www.facebook.com/BerryQuincyMusic?fref=ts

Chronique CD : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK.

Berry Quincy : Tuesday ( P) & (C) 2015
En vente sur le site du groupe et sur i tunes.

Line up :
Piet Vanbeckbergen ( guitar )
Tim Beernaert ( vocals, piano )
Dirk Leemans (vocals )
Pieter-Jan Van Stockstraeten (guitar)
Maarten Degeest (drums)
Tom Sledsens (bass)
Dree Peremans (trombone)

CHRONIQUE CD / BERRY QUINCY : TUESDAY(2015)

Partager cet article

Repost 0
Published by JPROCK - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Articles Récents