Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 08:19
LAS vegas "Exit" - (CD Off records 2015 )

Non, s'il te plaît, tais-toi, on sait qu'un de tes oncles a travaillé pour Exit Realty , a real estate franchisor à Las Vegas, Nevada, on te le répète, il n'y a absolument aucun lien entre l'album 'Exit' de LAS vegas et ton agence immobilière.

N'insiste pas, paye-toi une Budweiser, branche-toi sur Clark County Television Channel4, ' Sit and be Fit' va débuter, on a du boulot!

'Exit' - LAS vegas, un CD 9 titres, recorded and mixed by Raphael Rastelli in Brussels.

Raphaël Rastelli.... Dominique Van Cappellen-Waldock ne doit pas être loin?

Bien vu, Gilbert!

Hieronder le line-up complet:

Kris Engelen: programming + synths/ Raphaël Rastelli: programming, recording + mixing / Eugene S. Robinson: lyrics + voice/ Dominique Van Cappellen-Waldock: guitar, voice + theremin.

Kris Engelen, un ange déchu?

Un ange perdu, aka Lost, fabricant d'ambient/industrial soundscapes.

Non, Eugene S. Robinson n'est ni le fils de Mrs Robinson qui se demande où est passé Joe DiMaggio, ni un rejeton du grand Sugar Ray Robinson dont la carte d'identité périmée mentionne Walker Smith Jr.

Cherche du côté d'Oxbow, l'experimental rock band de San Francisco.

'Grand' ouvre le bal.

Oublie 'Viva Las Vegas' du King, c'est pas le même monde.

Imagine un dialogue à distance entre la voix, sonnant PJ Harvey, de Miss Van Cappellen et le timbre étrangement apathique de l'Américain, qui dans un passé assez récent a collaboré avec Jamie Stewart de Xiu Xiu, la paire ayant pondu un album des plus étranges nommé 'Sal Mineo'.

Le fond sonore, interroges-tu: minimaliste, pour ne pas dire squelettique.

Un souffle de moribond semblant quémander à boire.

De temps en temps un soubresaut de guitare ajoute une touche de frivolité pointilliste à la lugubre litanie.

'Scissors'

David Eugene Edwards n'est pas le seul artiste hanté par les affres du péché, essayant de fuir les démons en prêchant sous forme de laments hypnotiques.

Loin de nous l'idée de comparer l'alt.country psychédélique du leader de Wovenhand aux errements quasi frigides de LAS vegas, mais force est de reconnaître que l'article proposé par ces braves gens a le don d'ensorceler .

'Hole Man'

Eugene divague sur fond indus, on n'est pas sorti du trou.

Tu dis, Eugene

..there's nothing, here... c'est quoi, alors, les gémissements atroces?

' Haku'

Signifie blanc en japonais, nous souffle-t-on!

Blanc, fais nous rire, on atteint le comble de la noirceur, et ce n'est pas le son fantomatique et vacillant du theremin qui va égayer la soirée.

Elle quitte la cuisine, s'approche, c'est quoi ce disque oppressant?

Elle ne t'a pas cru quand tu lui as dit le dernier Céline Dion.

'White snow white'

... Il va mourir bientôt.
Elles n'ont jamais été si blanches,
Les neiges du Kilimandjaro...

Merci, Pascal, tu retranscris admirablement notre ressenti à l'écoute de cette plage crépusculaire propice aux cauchemars.

Deux voix désespérées sanglotant à l'unisson, une guitare tocsin et la boîte à rythmes mécanique répétant ses pulsions à l'infini.

Quoi?

L'euthanasie, une solution!

' Cream'

Eric Clapton, Ginger Baker et le regretté Jack Bruce?

Faut plutôt aller voir chez les adeptes du doom.

Crowbar?

Euh, pas confondre le timbre lancinant de Dominique ou d'Eugene avec les grognements de Kirk Windstein.

'Lucre'

Les flots de stupre se mêlent aux fleuves de lucre, ça va déborder!

Un titre plus agité. Au chant saccadé de la Bruxelloise, le naufragé décide de répondre par des gémissements d'animal apeuré avant d'élever sérieusement le ton.

Il doit être un brin maso...I love it... s'exclame-t-il!

'Champagne'

Retour au scénario initial, emballage musical parcimonieux, pas trop de bulles, la madame vocalise dans un style patiente de l'asile de Charenton, son correspondant soliloque à la Tom Waits.

Quelle party, jeunes gens?

Pas ici, allez sonner chez les voisins!


'Black Lily'

Le dernier morceau de l'album sera le plus ardent, dansant même.

LAS vegas nous invite pour un rondo electro goth tournoyant qui sort du ton adopté par les autres plages.

Un petit tour au casino pour digérer cette plaque fascinante et sombre à la fois.

Blackjack ou roulette?

Quoi, pas de Tuxedo, exit, font chier à Las Vegas!

LAS vegas "Exit" - (CD Off records 2015 )

Partager cet article

Repost 0
Published by michel - dans Albums
commenter cet article

commentaires

Articles Récents