Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 21:37
Fugitives à la Fête de l'Iris - Place des Palais - Bruxelles - le 10 mai 2015

Thomas Rahatoka

Fugitives à la Fête de l'Iris - Place des Palais

Après un "soundcheck" rapide, les quatre membres de Fugitives (basse, batterie et deux guitares) s'éclipsent en coulisse le temps d'enfiler leurs costumes. Costumes gris/bleus et chemises blanches pour tout le monde, le batteur ayant tout de même troqué la veste contre la cravate. Il faut dire qu'il fait chaud à 17 heures sur la place des Palais à Bruxelles, où le soleil tape encore très fort. Fête de l'Iris et beau temps obligent, le public, éclectique et familial, est au rendez-vous. Aux abords de la scène, l'air chaud et sec aux accents de crème solaire sent bon les vacances et finit de convaincre les derniers réticents à sortir lunettes, casquettes et sourires pour l'occasion. Au milieu de la bonne humeur ambiante, le concert commence.

Les deux premiers morceaux nous plongent dans un bain pop rock vigoureux, nappé de guitare « disto’ » et de lignes de basses lourdes et grasses. Le tout est servi sur une batterie légèrement en retrait, aux rythmes saccadés et réguliers. A travers l’univers musical des quatre jeunes hommes, on décèle aisément l’influence des Strokes et autres Kooks. Après une courte présentation au public, le groupe enchaîne sur une version de A girl like you d’Edwin Collins bien maîtrisée, avant de jouer une composition intitulée Sweet dreams of Tenderness dont la mélodie entraînante jouée au clavier n’est pas s’en nous rappeler certains sons du début des années 70. C’est aussi l’occasion pour les quatre jeunes hommes de faire étal de leurs talents de musicien, le bassiste et le guitariste échangeant leurs instruments le temps de deux morceaux.

Aux solos de guitare plein de fraîcheur et d’énergie des chansons suivantes, les groupies du premier rang répondent désormais par des cris enthousiastes et spontanés. Il faut dire que dansant, bondissant et appliqué sur scène, les Fugitives entraînent désormais une bonne partie du public dans leur univers. C’est le moment qu’ils choisissent pour fédérer tout le monde autour d’Are you gonna be my girl, reprise de Jet, profitant même de l’excitation ambiante pour s’offrir un petit « selfie-souvenir » dos au public.

Le concert s’achève alors sur un morceau à la sonorité plus « blues » et à la batterie plus chaloupée, après une dernière interpellation vigoureuse envers le public pour réclamer des derniers instants de folie et des « soutiens-gorge sur scène ». Au final, Fugitives nous a servi un concert propre et rock’n’roll, avec l’assurance et la fougue d’un groupe déjà prometteur, malgré la jeunesse des quatre garçons.

Fugitives à la Fête de l'Iris - Place des Palais - Bruxelles - le 10 mai 2015
Fugitives à la Fête de l'Iris - Place des Palais - Bruxelles - le 10 mai 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Thomas Rahatoka - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents