Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 16:46
Electronical Reeds presents 5 Years Hive Audio w/ Animal Trainer, Deneha, Felix Cage & Souldust @ The Wood- Bruxelles- le 29 mai 2015

ELECTRONICAL REEDS PRESENTS:
5 YEARS HIVE AUDIO
■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■
ANIMAL TRAINER (Hive Audio, Stil Vor Talent, Katermukke)
DENEHA (Hive Audio, Upon.You)
FELIX CAGE (Electronical Reeds, Parquet Recordings)
SOULDUST (Electronical Reeds, Straight Music)

Charles Eloy

The Wood

Le label ELECTRONICAL REEDS, la référence bruxelloise en musique électro et faisant l’éloge de la presse musicale spécialisée étrangère, nous a concocté une soirée. Il invite les DJ producteurs du label suisse HIVE AUDIO afin de fêter les cinq années d’existence de ce dernier. A l’instar de Electronical Reeds, Hive Audio organise des soirées mémorables à Zurich, Suisse.

L’affiche annonce quatre groupes/artistes, débutant à 23:45. Je me pointe avec le quart d’heure académique de retard.



DENEHA du label Hive Audio ouvre la série des concerts devant une salle qui commence à se remplir et qu’il échauffe rapidement avec un style qui s’apparente au deep house.

Comme usuel durant les soirées « électro », il mélange des classiques du genre, ses propres compositions, pouvant atteindre plus de 7 minutes, teintées de soul, ambient, lounge. Le musique jouée à un tempo entre 110 et 130 BMP, cumule des tensions en decrescendo et crescendo, créant des climax successifs, auxquels répond le public par des cris d’allégresse et des mouvements corporels.

Nous retrouvons dans les arrangements, des grasses basses ou spirales de synthés , des percussions tribales et une exploration musicale au-delà des rythmes binaires.



ANIMAL TRAINER, de la même écurie de Deneha reprend les rênes. A l’image des produits suisses à l’exportation , la musique est synonyme de soins aux détails dont leur discographie est distribuée via Hive Audio, leur propre label ou Stil for Talent et Kattermukke, des maisons de disque berlinoises.

Nos deux compères aux machines nous lancent « Shane » un morceau avec une voix féminine R ‘n’ B envoûtante, appuyée par une ligne de basse.

Wide » : nous y entendons principalement de la trompette en solo.

« How does it feel (extrait de l’album Wide) » : La voix satinée de Natasha Waters, accompagnant la composition nous prend aux tripes en nous posant la question « How does it feel »

« Keep control » dégage une mélancolie, appuyée par un jeu fluide d’ arpèges de claviers sur un fond des nappes de synthé, tandis que le morceau « Krambambuli » aux phrases musicales hypnotiques de saxophone ranime intensément le dance floor bien rempli de danseurs/danseuses, mais où paradoxalement chacun(e) respecte l’espace d’autrui.



La fête continue. FELIX CAGE, DJ producteur du label Electonical Reeds nous fait (re)découvrir les grooves de deep tech. Le deep tech incorpore des éléments de ragga, hip-hop et également des voix et des grosses lignes de basse qui vous font danser. Il nous rappelle également le lien avec le label Britannique Warp, un pionnier dans la découverte de créateurs futuristes. Felix Cage, né en France, a grandi à Moscou. Il a baigné durant son adolescence dans la musique pop-rock russe des années 90 et il a suivi l’évolution de la musique house et la scène berlinoise ayant beaucoup d’échos dans les pays de l’Europe de l’Est. Dès son arrivée en Belgique, il s’intéresse au milieu de la musique électronique pour déboucher spontanément à la production.

« Secret lover » un single, sorti en janvier 2015. Une musicalité dans la mélodie nous accroche, accompagnée par des percussions partiellement étouffées, sonnant comme des tambours caoutchouteux, une basse profonde et des fragments de cordes synthétiques. Une voix envoûtante avec une certaine mélancolie aux arrangements à la croisée de la Deep tech, House, synthpop. La vision de Felix Cage de bien se sentir sur le dancefloor éveille les sens.« Secret lover » a été remixé par le Berlinois Madmotormiquel.

« Love again » un track qui contient la voix de Lazarusman (chanteur-slammer) et également remixé par Souldust. Cet esprit maison d’ Electronical Reeds, sous l’impulsion de Laurent Hulstaert, label manager, offre un espace d’expression dans lequel les individualités se complètent. Nous retrouvons cela durant tout le concert . Les DJ producteurs sont derrière les manettes d’une façon collégiale et amicale. Le public est interpellé par leur énergie complice.



Pour terminer, SOULDUST, un producteur, ingénieur de sons et DJ.

Durant sa jeunesse, il s’est intéressé à la guitare et la théorie musicale académique accompagnante. S’ensuivent des études d’ingénieur de son à l’IAD, un des principaux instituts officiels d’études dédiées à l’audio-visuel en Belgique. Durant ses études, il était présent à des soirées en qualité de DJ.

Après de multiples expériences concluantes (résidence aux Jeux d’Hiver, directeur artistique Café des Halles), il devient en 2013, responsable A&R de Electronical Reeds et continue en même temps de développer ses activités de mixing et mastering dans son studio.



« Optional feast – Porro (Pablo Kahn remake) » :La rythmique aux accents Tech House est suivie d’ incursions de violons jouant les gammes orientales, sur des modes structurées d’ échelles contenant des intervalles de trois-quarts de tons, propres aux musiques nord-africaines, du Proche et Moyen-Orient. La flûte nous fait souvenir de son usage, amenant les dévots derviches vers un état de transe.

« Deliverance” : cette chanson (vu que le morceau contient des paroles) de O.D. Math nous rappelle que Electronical Reeds sous l’impulsion de Laurent Hulstaert, label manager offre un espace d’expression artistique. Un anthem dancefloor construit autour de vibrations berlinoises « dark » et les cymbales hi hats propulsives de batterie.

When I knew » : Soullust et Deeleegenz, un artiste qui prépare un album en sortie dans les semaines suivantes.



Vers 7 heures du matin, le trio Souldust, Felix Cage et O.M. Math regroupant la dynamique commune du label Electronical Reeds, nous jouent le classique « Der dritte Raum » de Hale Bopp.



Nos DJs producteurs belges et suisses, princes de la nuit, ont marqué durant les premières heures du matin nos esprits avec les remixes et leurs propres compositions. Ils partagent leur enthousiasme et nous font re(découvrir) une musique loin des formats FM proposés par les canaux de diffusion officiels et non-officiels qui suivent les directives, dictées par les majors.

Un événement Electronical Reeds, c’est une expérience aliénante personnelle, selon le vécu et des rêves, propice à élever les émotions à la plénitude.

Electronical Reeds presents 5 Years Hive Audio w/ Animal Trainer, Deneha, Felix Cage & Souldust @ The Wood- Bruxelles- le 29 mai 2015
Electronical Reeds presents 5 Years Hive Audio w/ Animal Trainer, Deneha, Felix Cage & Souldust @ The Wood- Bruxelles- le 29 mai 2015
Electronical Reeds presents 5 Years Hive Audio w/ Animal Trainer, Deneha, Felix Cage & Souldust @ The Wood- Bruxelles- le 29 mai 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Charles Eloy - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents