Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 07:49
Calibro35 au Soul Inn- Bruxelles - le 14 mai 2015

Charles Eloy.

Le Soul Inn nous propose ce soir Calibro35, un groupe italien de Milan autour du producteur Tommaso Colliva qui réunit les meilleurs musiciens de la scène "indie" afin d’interpréter et composer des musiques inspirées des films du cinéma italien à son âge d’or (Morricone, Micalizzi, Piero Umiliani …).

Créé en 2008, le groupe a produit quatre albums et s’est bâti une réputation internationale de groupe de scène.

Le producteur Tommaso Colliva a déjà travaillé sur des albums de Muse et de Franz Ferdinand.

« The Butcher’s bride ». Un titre tiré de leur album Traditori di tutty, sorti en 2013 sur le label italien Record Kicks, spécialisé dans un catalogue New and vintage black sounds – deep funk, soul afrobeat, rocksteay, dancefloor jazz…

La chanson groovy idéale avec des sonorités d’orgue funky pour une partie rétro des années ’60 qui fait balancer les hanches des spectatrices. Je cite le mot chanson car les instruments sont accompagnés par des gémissements plus fréquents que Britney Spears sur son tube «Piece of Me» et des simulations d’orgasme plus réels que Lady Gaga sur scène.

On passe ensuite vers un rock plus progressif avec des riffs de guitare façon Ritchie Blackmore de Deep Purple. S’ensuit une composition plus relaxante avec un jeu de guitare plus fluide influencé par Carlos Santana. Les musiciens sont vraiment costauds. L’un des guitaristes barbus me fusille des yeux avec un calibre plus fort que du 35.

« Get Carter ». Le thème musical du film «Get Carter», sorti sous le titre "La loi du milieu" dans les pays francophones. C’est une reprise du compositeur britannique Roy Budd, avec des sons psychédéliques discordants et expérimentaux qui remplissent la salle où les spectateurs venus en nombre se serrent les uns contre les autres. Heureusement que j’ai prévu des bonnes chaussures, car mes pieds sont régulièrement piétinés. Le public est majoritairement masculin et j’évite les poids lourds.

Certaines compositions ont des relents de la période yé yé qui a fait fureur dans les années soixante en France. Le claviériste principal alterne entre le saxophone et la flûte traversière.

Les musiciens de Calibro35 enfilent des cagoules durant un quart d’heure et accentuent de cette façon l'aspect cinématographique de leur musique. Notre esprit est emporté dans les aventures des héros de films. Cette musique très souvent sollicitée des grands réalisateurs américains (Tarantino, Steven Soderbergh).

Le public aussi a su apprécier, de même que la qualité du concert ne laisse pas indifférent, bien au contraire, mais plutôt un souvenir agréable gravé dans les mémoires.

Calibro35 au Soul Inn- Bruxelles - le 14 mai 2015
Calibro35 au Soul Inn- Bruxelles - le 14 mai 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Charles Eloy. - dans Concerts
commenter cet article

commentaires

Articles Récents