Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog des critiques de concerts
  • : Bienvenue sur Concerts-Review, le blog des critiques de concerts. Nous mettons en ligne quelques critiques subjectives des concerts auxquels nous assistons. N'hésitez pas à nous contredire à travers vos commentaires.
  • Contact

Les prochaines...

Recherche

16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 20:12
TwoSixOnes au Bar du Matin, Forest, le 16 avril 2015

TwoSixOnes au Bar du Matin, Forest, le 16 avril 2015

Charles Eloy.

Le groupe pop britannique TWOSIXONES, composé de trois musiciens anglais et Jimmy Pallagrossi, un batteur frenchy et accompagné par l’interprète-auteur-compositeur Yalim Alma est sur scène au Bar du Matin. Durant leur tournée « Big Time Tour », ils sillonnent la France, la Grande-Bretagne et La Belgique. J’arrive en retard suite à des problèmes de trafic. La terrasse est remplie de clients profitant de la hausse des températures printanières ayant un impact fédérateur sur les personnes. Par conséquent, trois pelés et un tondu sont présents devant la scène.Je rate la première partie du concert.

Yamin Alma fait une version acoustique de la chanson « Big time ».Suit ensuite Andrew, le chanteur avec « L.A. calling ». Pour clôturer la série acoustique, un duo pour le morceau « Earthquake ». Pas de quoi secouer l’audience apathique devant une pâle version du duo David Crosby and Graham Nash, avec des voix haut perchées et des guitares au son clair et limpide. Pour information, Graham Nash était un auteur-compositeur faisant partie du groupe pop The Hollies qui connut des succès internationaux, étant le troisième plus gros vendeur de disques britanniques des années soixante après les Beatles et les Rolling Stones. En 1968 Graham Nash cofonde Crosby, Stills, Nash and Young. Je me pose la question, est-ce un groupe de folk style Americana ou juste bon pour quelques chansonnettes autour d’un feu de camp ?

Enfin arrive la pause.

Seconde partie du concert.

La bassiste est appliquée dans son job et assume correctement. Une digne représentante du flegme britannique. Je m’imagine qu’elle doit uniquement attraper un fou rire quand une mouche se pète la gueule contre le pare-vitre de la voiture. « Take away » Andrew, le chanteur. Une tentative d’imitation d’ Anthony Kiedis des Red Hot Chilly Peppers avec des chaussettes longues bleues, un jeans coupé, un sourire sain et bio comme sur les pubs de pâtes dentifrices. Andrew saute dans tous les sens sur la scène. Derrière lui, une musique qui n’est pas en équation avec l’énergie qu’il déploie.

La fraîcheur de la nuit commence à tomber et le public commence à remplir la salle. Les compositions suivantes ont des structures rythmées plus pop qui commencent à maintenir le public à une bonne température printanière, mais ce n’est pas la folle ambiance. « Revolution is my name » une reprise de Pantera, un groupe de heavy metal américain. Une version pop adoucie et moins pétillante que la version originale. Les dernières compositions « Making Me Whole » « Wanted Man » « Holding on » « Bruno » sont mieux accueillies par le public. Nous y retrouvons des éléments pop avec des mélodies accrocheuses et des harmonies vocales, faisant la richesse de ce style.

Twosixones existe depuis deux ans et n’a pas encore atteint sa pleine maturité. Un concert de deux sets de quarante minutes est pour l’instant trop long pour retenir l’intérêt du public. Twosixones est à l’image de leurs vidéos sur Youtube sur lequel vous retrouverez plusieurs fois la même vidéo vous fatiguant à force de répétition. Les musiciens ont du pain sur la planche afin de développer leur potentiel.

TwoSixOnes au Bar du Matin, Forest, le 16 avril 2015
TwoSixOnes au Bar du Matin, Forest, le 16 avril 2015
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents